Votre Cadeau
symptômes du côlon irritable

Les 8 symptômes du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable touche entre 5 et 20% de la population mondiale et serait la cause de près dun tiers des consultations en gastro-entérologie. Les symptômes du côlon irritable sont gênants, voire douloureux etpeuvent avoir un impact non négligeable sur votre qualité de vie. Êtes-vousconcerné ? Je vous dévoile aujourdhui 8 signes qui peuvent indiquer que vous avez le syndrome du côlon irritable. 

Le syndrome du côlon irritable, qu’est-ce que cest ?  

Avant de vous parler des différents symptômes du côlon irritable, un petit rappel s’impose. Qu’est-ce que ce syndrome ? Quelles en sont les causes ? Pourquoi est-il problématique ?

Le syndrome du côlon irritable est un trouble intestinal provoquant douleurs chroniques et altérations du transit. Cette pathologie est aussi appelée colopathie fonctionnelle.

Cette maladie peut être très difficile à vivre car les douleurs peuvent être légères comme très intenses, et sont quotidiennes et aléatoires.

Elle peut avoir un fort impact sur votre vie sociale, mais aussi professionnelle. Certaines personnes pour lesquelles les douleurs sont les plus sévères ne sortent même plus de chez elles lorsqu’elles ont une crise…

Bien entendu, s’isoler et être en état de souffrance permanent peut déclencher des troubles dépressifs, ce qui fait du syndrome du côlon irritable une pathologie à ne pas prendre à la légère.

Que se passe-t-il dans vos intestins ?

que faire contre le colon irritable

Les symptômes du côlon irritable sont nombreux et certains causent des douleurs plus ou moins intenses, mais pourquoi ? Que se passe-t-il dans vos intestins lorsque vous avez mal ? 

Vos intestins ont un système nerveux : le système nerveux intestinal. Comme les autres, ce système nerveux sécrète de la sérotonine, qui est ensuite captée par les récepteurs à sérotonine de vos cellules.

Chez les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable, ces récepteurs captent mal la sérotonine, ce qui pousse le système nerveux intestinal (ou système nerveux entérique) à en produire en plus grande quantité. 

Cette surproduction de sérotonine va perturber le fonctionnement de vos intestins et provoquer des douleurs.

On observe également une présence anormalement élevée de molécules pro-inflammatoires chez les personnes souffrant de ce syndrome. Ces molécules causent donc une inflammation particulièrement douloureuse des parois intestinales.

Cette pathologie est également très souvent liée à une dysbiose, c’est-à-dire un dérèglement de la flore intestinale, qui provoque des difficultés à digérer, des ballonnements, et donc des douleurs. 

Comme vous le voyez, le syndrome du côlon irritable est complexe et les causes des douleurs qu’il provoque sont multiples. 

Quels sont les symptômes du côlon irritable 

Avant de vous parler des 8 symptômes qui peuvent montrer que vous avez le syndrome du côlon irritable, il est important de rappeler qu’aucun de ces signes ne constitue une preuve définitive que vous êtes atteint par cette pathologie. Plus vous avez de symptômes parmi la liste qui va suivre, plus vous pouvez suspecter que c’est le cas, mais seul un professionnel de santé est en mesure de vous diagnostiquer à l’aide d’examens plus poussés. 

Alors quels sont les symptômes du côlon irritable ? 

  • Douleurs et crampes à répétition 
  • Constipation 
  • Diarrhée
  • Alternance de diarrhée et de constipation 
  • Ballonnements 
  • Intolérances alimentaires 
  • Troubles du sommeil 
  • Changements d’humeur 

Douleurs et crampes à répétition 

Il est normal d’avoir mal au ventre de temps à autre. En revanche, des douleurs répétées plusieurs fois par semaine, voire tous les jours ou après chaque repas sont un des symptômes du côlon irritable. Ces douleurs sont dues à des mouvements intestinaux désordonnés qui provoquent des crampes et des troubles digestifs

La constipation 

Un autre des symptômes du côlon irritable est la constipation. Puisque les mouvements intestinaux sont désordonnés, les selles peuvent rester beaucoup plus longtemps dans les intestins.

Plus elles mettent de temps à passer dans votre gros intestin, plus l’eau qu’elles contiennent est absorbée, ce qui entraîne donc la constipation.

On estime que plus d’une personne sur deux ayant le syndrome du côlon irritable souffre de constipation. 

Comment savoir si vous êtes constipé ? On définit la constipation comme le fait d’aller à la selle moins de trois jours par semaine. Ce n’est donc pas parce que vous n’y allez pas tous les jours que vous êtes concerné par ce trouble intestinal. 

La diarrhée

Paradoxalement, un des symptômes du côlon irritable peut être la diarrhée, qui est l’exact inverse de la constipation. Dans ce cas, ce trouble du transit est également causé par des mouvements intestinaux désordonnées qui vont cette fois accélérer le transit au lieu de le ralentir.

Les selles sont donc trop gorgées d’eau et sont alors liquides. La diarrhée chronique touche environ un tiers des personnes souffrant du syndrome du côlon irritable. Ce symptôme est particulièrement gênant notamment dans la vie sociale ou professionnelle, puisqu’il n’est pas simple d’aller aux toilettes très souvent lorsqu’on est au travail ou au restaurant avec des amis…

Alternance de constipation et de diarrhée 

Ces symptômes du côlon irritable sont souvent ceux des cas les plus graves. Les mouvements intestinaux sont ici totalement désordonnés, provoquant une alternance totalement aléatoire de constipation et de diarrhée.

Les ballonnements 

comment guerir du syndrome du colon irritable

C’est un des symptômes du côlon irritable les plus connus. Les ballonnements liés à une surproduction de gaz dans les intestins sont présents dans la quasi-totalité des cas de colopathie fonctionnelle. Une étude a montré que 83% des personnes atteintes par cette pathologie souffrent de ballonnements. Ils sont dus à la fermentation des selles et peuvent être très douloureux, mais aussi être source de moments assez gênants, freinant certaines personnes dans leur vie sociale. 

Des intolérances alimentaires

Avez-vous remarqué que certains aliments ne passent plus du tout ? À chaque fois que vous les consommez, savez-vous que vous allez inévitablement avoir des douleurs intestinales ? Ces intolérances alimentaires font partie des symptômes du côlon irritable les plus fréquents. 

Le plus souvent, les aliments concernés sont ceux que je déconseille régulièrement dans mes articles et mes vidéos. 

Je pense notamment aux produits laitiers, au gluten et aux FODMAPs. Si vous ne savez pas ce que sont les FODMAPs, j’en ai parlé en détail dans mon article sur le SIBO. Je vous conseille de le lire car cette maladie est souvent confondue avec la colopathie fonctionnelle. Si vous ne souffrez pas du syndrome du côlon irritable, vous êtes donc peut être concerné par le SIBO. 

Des troubles du sommeil

Le syndrome de lintestin irritable cause très souvent des troubles du sommeil, un manque d’énergie et des difficultés à se réveiller en pleine forme. 

Une digestion difficile pendant la nuit provoque inévitablement une baisse de la qualité du sommeil, et donc une fatigue chronique.

Modifications de l’humeur 

Une mauvaise digestion perturbe la sécrétion des hormones. Ces dernières ayant un impact majeur sur nos émotions, leur dérèglement peut déclencher de l’anxiété, une mauvaise humeur ou même une dépression. Si on ajoute à cela le fait que souffrir en permanence a aussi tendance à mettre à vif les nerfs de n’importe quelle personne, on se rend compte que la colopathie fonctionnelle peut avoir de lourdes conséquences sur notre moral.

Conclusion

Je tiens à rappeler encore une fois que ces symptômes du côlon irritable ne sont que des indices et en aucun cas des preuves que vous souffrez du syndrome du côlon irritable. 

Il est aussi important de savoir que de très nombreuses pathologies peuvent toucher le système digestif, et ont très souvent beaucoup de symptômes en commun. La plupart des signes dont je vous ai parlé dans cet article peuvent tout aussi bien indiquer une maladie de crohn, ou un cancer du côlon. Il est donc important de ne jamais vous auto-diagnostiquer, et de consulter un gastro-entérologue pour être sûr de la cause de vos troubles intestinaux.

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de prêt de 150 000 personnes sur YouTube, avec plus de 10 000 000 de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement

10 Techniques Simples
pour une Perte de Poids
RAPIDE, EFFICACE et DURABLE
(et ne JAMAIS les reprendre)

Avertissement

Ce site BMoove.com a pour vocation de vulgariser des informations dans le domaine de la santé et du bien être. Ces informations sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le lecteur du site BMoove et son médecin. Ce site n’a pas pour mission de remplacer les conseils, avis médicaux, traitements, diagnostics, jugements proposés par les professionnels de la Santé.

© BMoove 2020 – Blog Paléo sur le régime Paléo – Recettes Paléo – Aliments Paléo et sans gluten – Santé – Sport (Crossfit & MovNat). Paleo / Primal Lifestyle – Paleo Fitness – Paleo Food & Diet / Politique de confidentialité