Accueil > Blog > Comment en FINIR avec les MIGRAINES
soigner migraine naturellement

Comment en FINIR avec les MIGRAINES


🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


Comment en finir avec les migraines

Introduction 

Dans cet article, vous allez découvrir que le paracétamol n’est pas la seule solution pour lutter contre les maux de tête et encore la migraine. Nous allons découvrir ce que j’ai appelé « les déclencheurs de migraine », mais également les techniques naturelles pour la traiter. 

Alors qu’aujourd’hui tout le monde utilise le mot « migraine » pour désigner un simple mal de tête, nous allons décrire ce que sont les maux de tête et les migraines afin de la distinguer.

Qu’est-ce que la migraine 

A la différence des céphalées de tension, les migraines peuvent durer beaucoup plus longtemps.

En effet, cela varie de quelques heures à plusieurs jours. En général, cela commence par une douleur lancinante ou pulsatile sur un côté de la tête. Lorsque vous faites un effort, cette douleur à tendance à s’amplifier.

Dans les cas les plus prononcés, on constate des nausées, une intolérance à la lumière et ou aux bruits. 

Qu’est-ce qu’une céphalée de tension 

Les céphalées de tension sont les maux de tête les plus fréquents. On a souvent tendance à la confondre avec la migraine du fait simple qu’elle provoque une douleur au niveau de la tête.

En revanche, elle possède des caractéristiques propres qui sont bien évidemment différents de la migraine comme par exemple : le fait que la douleur touche les deux côtés du crâne.

A la différence de la migraine, les symptômes ne sont pas exacerbés lorsque l’on fait un effort et nous ne présentons ni nausées ni vomissements. En revanche, le stress peut aggraver les symptômes.

Mécanisme pathologique de la migraine 

Il y a différentes hypothèses scientifique qui conduiraient au mécanisme de la migraine. En effet, il y a encore 40 ans, les neurologues pensaient que les migraines étaient dues à un changement brutal entre vasoconstriction et vasodilatation, c’est-à-dire la dilatation et le resserrement des vaisseaux sanguins qui entourent le cerveau.

Plus récemment, des chercheurs ont constaté que le mécanisme migraineux était beaucoup plus complexe.

Cela proviendrait d’une cascade de réactions directement reliées au système nerveux et donc serait à l’origine de ce phénomène. Enfin, nous savons maintenant que ce mécanisme à un effet direct sur l’inflammation.

Déclencheurs de migraine

Dans cette partie, nous allons essayer de lister les facteurs provoquant ou aggravant la migraine.

A partir de cette liste, vous pourrez reconnaître l’origine de vos maux et lutter contre plus facilement.

Le stress 

En réalité ce n’est pas directement le stress qui déclenche la migraine mais plutôt la période pendant laquelle vous ne le ressentez plus, vous vous détendez. En effet, selon une étude [1] « La réduction du stress d’un jour à l’autre est associée à l’apparition de la migraine le lendemain. Le déclin du stress peut être un marqueur pour une attaque de migraine imminente.»

Déshydratation 

C’est souvent le facteur qui pèse le plus dans l’apparition des maux de tête.

En effet, lorsqu’il fait chaud ou lorsque votre corps manque d’eau, on remarque le plus souvent des douleurs. Le mieux est de boire de l’eau en grande quantité et constater si la déshydratation était bien à l’origine des douleurs. 

Qualité du sommeil 

La qualité du sommeil influe beaucoup sur notre état de santé.

Bien évidemment, la migraine peut découler de ces dyssomnies. En effet, la qualité mais également la quantité de sommeil peut avoir un impact sur l’apparition de la migraine.

Le simple fait de se coucher tard ou de se lever plus tôt que d’habitude peut suffire à déclencher une migraine. Le tout est de conserver une routine permettant au cerveau de s’adapter.

Les « excitateurs sensoriels » 

J’appelle les stimuli comme : le bruit, la lumière, les odeurs (notamment de parfum) des excitateurs sensoriels dans le sens ou ces stimuli vont venir stimuler vos sens.

Cet effort soudain va en quelque sorte contrarier les plus sensibles et peut, dans certains cas, déclencher ou aggraver la migraine. 

L’alimentation 

Le café

En effet, c’est bien connu, une quantité anormale de café et notamment de caféine quotidiennement peut entraîner des maux de tête voir des migraines.

Mais le manque de café peut également conduire aux mêmes conséquences.

En effet, dans cette étude [2], des chercheurs ont voulu connaître l’interaction du café sur le système nerveux. Ils en ont conclu que, chez les gros buveurs de café, le simple fait de ne pas recevoir la quantité de caféine habituelle peut déclencher des maux de tête. 

En revanche, il est aussi connu que la caféine peut avoir un effet complètement inverse, c’est-à-dire qu’elle aurait la capacité de traiter la migraine.

C’est également pour cette raison que l’industrie pharmaceutique mélange souvent des molécules comme le paracétamol à de la caféine.

Voici une liste des autres aliments ou substances chimiques susceptibles de provoquer des maux de tête ou une migraine selon le très sérieux site internet : lanutrition.fr [3]

Traiter la migraine naturellement 

Maintenant que nous avons identifié les « déclencheurs de migraine », nous pouvons passer à la partie traitement.

En effet, aujourd’hui dès que nous avons quelques soucis de santé comme par exemple des douleurs à la tête ou encore des migraines, la médecine conventionnelle nous pousse à ingérer des médicaments : paracétamol, ibuprofène…

Ces médicaments ont bien évidemment des effets quasi-immédiats intéressants, seulement ils disposent, pour la totalité, des effets secondaires notables et parfois bien plus dangereux que le trouble original.

Les médicaments ne sont bien évidemment pas à jeter, mais pourquoi ne pas tenter en première ligne des techniques naturelles, puis, si elles échouent, passer aux traitements chimiques ?

Éviter le gluten pour éviter les maux de tête

Le gluten est une protéine présente dans la plupart des céréales que nous utilisons aujourd’hui : Blé, Seigle, Kamut

➡️ A lire également : Pourquoi les céréales modernes sont mauvaises pour la santé

Le corps médical a encore beaucoup de mal à comprendre les phénomènes physiopathologiques du gluten. En revanche, les patients, eux, ont très bien remarqué que son éviction partielle ou même totale leur permettait d’obtenir des bénéfices santé majeurs. 

Certains scientifiques se sont penchés sur le mécanisme du gluten dans l’apparition des migraines.

Une étude menée en 2001 a étudié l’effet d’un régime sans gluten chez 9 personnes souffrant de migraines chroniques. Le résultat est édifiant : 7 des 9 personnes ont arrêté de souffrir immédiatement après l’introduction du régime sans gluten. Les deux autres ont également connu des améliorations. 

Éviter les produits laitiers 

Le lactose, présent dans la plupart des produits laitiers et notamment dans le lait en très grande quantité pourrait avoir un lien très étroit avec l’apparition des migraines.

En effet, des chercheurs ont relevé pendant 48 heures les symptômes de l’intolérance au lactose chez 133 patients après que chacun d’eux eût reçu 50g de lactose, soit l’équivalent d’un litre de lait.

Résultat : on trouve des maux de tête dans 86 % des cas. [4]

Conclusion 

L’éviction du lait et du gluten semble être un avantage certain pour les personnes qui souffrent de migraines ou de maux de tête de façon chronique.

C’est là tout l’intérêt du Paléo : revenir au régime de nos ancêtres, le régime qui correspond le plus à nos gènes d’aujourd’hui.

➡️ En savoir plus sur comment le Paléo booste votre santé [Article scientifique]

Éviter les aliments industriels 

En effet, comme on l’a vu plus haut dans le tableau, les aliments industriels sont pleins de produits chimiques, créés par l’industrie agro-alimentaire.

Ces produits sont bien évidemment très bons et réconfortants, mais ils sont très mauvais pour notre santé. Au-delà des migraines, certaines substances sont cancérigènes et devraient être évitées.

Utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée possède des propriétés analgésique et anesthésique qui peuvent constituer un remède à ces maux de tête.

Par voie externe,  il suffira de disposer 2 à 4 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée au niveau des tempes et de la nuque et de procéder à un massage circulaire.

Cette huile essentielle est très efficace et peut réellement vous aider !

En revanche, toutes les huiles ne se valent pas. Je vous conseille d’en acheter en pharmacie.

Complémentez-vous en magnésium 

Un déficit en magnésium peut également être à l’origine des maux de tête. En effet, plusieurs études démontrent que les gens atteints de migraine manquent de magnésium. 

Certaines études suggèrent que la supplémentation en magnésium est efficace pour traiter le problème.

En revanche, la durée d’attente avant d’avoir un effet thérapeutique peut varier d’une personne à l’autre.

Utilisez des techniques anti-stress

Comme on l’a vu plus haut, le stress peut être un élément déclencheur de la migraine. Il peut également exacerber les symptômes de cette dernière. Il existe une technique anti-stress très efficace, gratuite et immédiate : La Cohérence Cardiaque

La cohérence cardiaque est une technique de respiration consistant à « calmer » votre coeur.

Ce dernier, étant apaisé, va améliorer tous les paramètres du corps.

Pour en savoir plus sur la cohérence cardiaque je vous conseille ce livre : La Cohérence Cardiaque du Dr. O’Hare.

Vidéo témoignage : comment Claire a vaincu ses MIGRAINES sans médicaments

Conclusion

Les maux de tête et la migraine peuvent être très handicapants à vivre au quotidien. Certaines personnes ne peuvent plus sortir ou ont peur de déclencher une migraine à tout moment.

Bien que des médicaments existent pour palier à ces problèmes, ils ne règlent généralement pas le problème d’origine. Ces médicaments sont là pour enlever la douleur, mais bien évidemment, le problème risque de resurgir à tout moment.

Vous l’avez compris dans cet article, le facteur le plus important dans l’apparition ou dans le traitement de la migraine reste l’alimentation. La prise de certains aliments comme ceux cités plus haut (les aliments industriels) vont augmenter votre risque de souffrir de maux de tête, tandis que d’autres vont venir la traiter.

Références

1 – Reduction in perceived stress as a migraine trigger: testing the « let-down headache » hypothesis : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24670889

2 – Caffeine Withdrawal Headache Explained: Your Brain On — And Off — Caffeine : https://www.sciencedaily.com/releases/2009/05/090501162805.htm

3 -Migraine et aliments : ceux qui la déclenchent, ceux qui la préviennent :  https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/migraine-et-maux-de-tete/migraine-et-aliments-ceux-qui-la-declenchent-ceux-qui-la-previennent

4 – https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/migraine-et-maux-de-tete/8-traitements-naturels-de-la-migraine-et-des-maux-de-tete


🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


A propos de Joris

Joris
Étudiant en psychologie et passionné par la nutrition, la science et la santé, j’essaye de démontrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie, la phytothérapie l'aromathérapie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, bien-être, psychologie.

Un commentaire

  1. Voilà un article intéressant sur les migraines. Le lien entre alimentation et maux de tête est assez inédit pour moi. Je me demande si des études ont été réalisées avec d’autres aliments pour tester s’ils ont un rôle dans l’apparition ou l’aggravation d’un mal de tête. Je pense notamment au sucre.
    Savez-vous ce qui a orienté les chercheurs à faire une étude de l’impact de la consommation de gluten et de produits laitiers sur les maux de tête ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...
Facebook Messenger for Wordpress

 Retrouvez RAPIDEMENT la FORME !  
plus d'ENERGIE & moins de fringales

Recevez GRATUITEMENT 10 recettes de petits-déjeuners Paléo 

x