Accueil > Blog > Comment vaincre la maladie d’ALZHEIMER (2/3)
Guérir ALZHEIMER

Comment vaincre la maladie d’ALZHEIMER (2/3)


🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


Dans la première partie de cet article, nous avons vu des généralités sur la maladie d’Alzheimer, qui l’a découvert, comment et pourquoi elle pouvait se déclencher.

Nous avons également vu quelque chose de très intéressant : la maladie d’Alzheimer ne serait peut-être pas une maladie au sens strict du terme, mais plutôt un mécanisme de défense du cerveau.

Mécanisme que le cerveau mettrait en place pour lutter contre une infection.

Cette infection serait chronique et le système immunitaire serait inefficace face à elle !

En effet, les malades d’Alzheimer souffrent d’un système immunitaire compromis et d’une inflammation chronique.

Je m’étais arrêté dans le précédent article à une description de la maladie via un film connu : Still Alice.

Dans cet article, nous allons entrer plus précisément dans les détails de cette maladie, avec des nouvelles théories, des nouveaux concepts que la science découvre petit à petit et qui a ouvert l’espoir à un traitement, non seulement préventif mais aboutissant à une guérison, parfois totale du patient !

Cerveau, intestins et microbiome

Faisons un petit récapitulatif !

La maladie d’Alzheimer touche de nos jours des millions de personnes.

C’est une maladie considérée comme incurable et les médecins et laboratoires sont sans réponse.

C’est une maladie très effrayante puisqu’elle transforme véritablement la personne en zombie ce qui traumatise en général la famille.

Dans la maladie d’Alzheimer nous identifions deux « problèmes » :

  • Phosphorylation des protéines de Tau ce qui conduit à la mort du neurone
  • Dépôt de protéines Amyloid Beta qui au fur et à mesure touche tout le cerveau

Perméabilité et Alzheimer

Une récente publication (Nagpal, R., Yadav, H. (2017). Bacterial translocation from the gut to the distant organs: an overview, Ann Nutr Metab (suppl 1), 11-16) nous en apprend plus sur la barrière intestinale et son rôle de protection.

En résumé, l’étude explique que l’intestin est notre première barrière entre le monde du dedans et du dehors.

Ici, je ne vous apprends rien, les articles de BMoove sont souvent orientés vers la perméabilité intestinale.

De plus, un nombre incalculable de publications scientifiques nous renseignent tous les jours sur ce lien étroit entre intestin et cerveau.

On apprend également, et ce n’est pas une découverte majeure, qu’un intestin en bonne santé empêcherait les microbes de passer à l’intérieur du corps et donc empêcherait ces micro-organismes pathogènes de pénétrer dans le sang.

Cependant, les chercheurs indiquent que certains facteurs peuvent entraîner une inflammation et une perméabilité intestinale comme :

  • Médicaments
  • Exposition à des toxines
  • Bactéries pathogènes

Inflammation et système immunitaire

Cette inflammation viendrait affaiblir le système immunitaire et sur la durée, déstabiliser l’intégrité de la barrière intestinale.

Une hypothèse intéressante suggérée par les chercheurs : « Un intestin perturbé et une perméabilité intestinale (leaky gut) peuvent entraîner une translocation bactérienne (ie : passage de bactéries à l’intérieur du corps), et cette éventuelle translocation peut être susceptible d’être à l’origine plusieurs pathologies via une réponse inflammatoire chronique« .

Enfin, ils rajoutent qu’une approche alimentaire pourrait améliorer la santé intestinale en restaurant l’écosystème intestinal et la barrière intestinale.

Pour faire le parallèle avec la maladie d’Alzheimer, il faudrait effectivement trouver des études qui démontrent très précisément qu’une personne qui souffre d’Alzheimer, souffre également de perméabilité intestinale.

Seulement, je n’ai pas pu trouver de publication sur ce sujet. 

En revanche, ce n’est pas parce que la science n’a pas cherché de ce côté-là, que cela est impossible.

Une perméabilité intestinale chez une personne souffrant d’Alzheimer viendrait couvrir toutes les hypothèses que nous avons émis jusqu’ici.

Une publication particulière

Une publication très intéressante de Kölher et Al, 2016, s’intitule : The Gut-Brain Axis, Including the Microbiome, Leaky Gut and Bacterial Translocation: Mechanisms and Pathophysiological Role in Alzheimer’s Disease.

C’est-à-dire : l’axe intestin-cerveau, incluant le microbiome, la perméabilité intestinale et la translocation bactérienne : mécanisme et rôle physiopathologique dans la maladie d’Alzheimer.

Dans cette publication de 2016, les chercheurs démontrent qu’il plusieurs liens entre :

  • Dysbiose intestinale (c’est-à-dire le déséquilibre de la flore intestinale)
  • Perméabilité intestinale
  • Translocation bactérienne et le développement de la maladie d’Alzheimer

Ils écrivent et je cite : « Fait intéressant, de tels changements sont étroitement associés à l’activation des voies immuno-inflammatoires entre autres, qui contribuent à la maladie d’Alzheimer« .

Donc, il n’y a pas de preuve mais une forte relation entre l’intestin, le microbiome et la maladie d’Alzheimer.

De notre compréhension depuis le début on peut dessiner ce schéma 

Médecine conventionnelle et maladie d’Alzheimer

Comme c’est inscrit au bas de l’image, les médicaments utilisés dans la maladie d’Alzheimer sont inefficace et même parfois dangereux.

Pourquoi cela ne fonctionne pas ?

Tout simplement car, comme d’habitude, les médecins veulent masquer les symptômes sans s’occuper du problème de base.

Dans le schéma ci-dessus, nous avons vu que la cause très probable de la maladie d’Alzheimer était un dérèglement du microbiote intestinal et une perméabilité intestinale accrue.

Ces médicaments n’ont aucun effet sur la véritable cause de la maladie, donc aucune conséquence positives sur la maladie.

Traiter le problème à la racine

Par « traiter le problème à la racine » j’entends traiter le problème à partir de la première étape.

Première étape de la pathogénie de la maladie d’Alzheimer : le microbiote intestinal ou plutôt le déséquilibre du microbiote intestinal.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal

L’intestin humain est colonisé par une grande diversité de microorganismes, qui sont maintenant connus pour jouer un rôle clé dans l’hôte humain en régulant les fonctions métaboliques et l’homéostasie immunitaire.

Selon certaines études, le microbiome a en effet un rôle à jouer dans la santé humaine.

En résumé, un microbiote sain contenant des bactéries bénéfiques donne un individu en bonne santé alors qu’un mauvais microbiote contenant de mauvaises bactéries donne un individu malade.

Peut-on modifier le microbiote ?

Ce serait une bonne idée !

Oui nous pouvons !

Selon cette étude, le microbiote intestinal est influencé par plusieurs facteurs, dont la génétique de l’hôte, l’âge (Dicksved et al., 2008; O’Toole, 2012), la grossesse (Koren et al., 2012) et certains facteurs environnementaux tels que l’alimentation ( De Filippo et al., 2010, David et al., 2014), le type de naissance (Salminen et al., 2004), le stress et l’absorption d’antibiotiques (Nicholson et al., 2012).

Effectivement, si vous suivez les articles de BMoove, vous savez que nous pouvons modifier son microbiote intestinal (voir cette vidéo ou encore cette autre vidéo sur ce sujet) et faire quelque chose pour traiter toutes les pathologies ayant un lien entre :

  • Microbiote intestinal déséquilibré (comme Alzheimer, et autres maladies),
  • La perméabilité intestinale
  • Et l’inflammation.

La perméabilité intestinale : peut-on en guérir ?

Comme nous avons pu le voir, il y a une forte possibilité que les personnes souffrant de maladie d’Alzheimer souffrent également de syndrome d’hyper perméabilité intestinale.

Cette barrière si importante qui protège notre corps des intrus extérieurs.

Quand cette barrière est enflammée, l’invasion peut commencer.

Mais pourquoi l’intestin devient défaillant ?

Relations entre l’alimentation et la perméabilité intestinale

Selon plusieurs études, notre façon de manger pourrait être la cause de la perméabilité intestinale.

Une alimentation délétère viendra accroître la perméabilité intestinale et laisser les intrus pénétrer à l’intérieur du corps nous rendant malade.

Mais nous pouvons changer d’alimentation et donc changer notre microbiote pour guérir notre perméabilité intestinale.

Si l’on traite la perméabilité intestinale, on peut guérir d’Alzheimer ?

Dans le prochain article vous verrez que oui, il est possible de renverser cette maladie avec un protocole mis en place par un médecin.

Vous apprendrez comment, dans les grandes lignes, ce médecin a fait pour guérir ses patients.

C’est un protocole assez récent qui a été testé en 2016 et qui a un taux de réussite de pratiquement 90 %.

Je vous ferai également découvrir des témoignages très marquants, dont une vidéo.

La maladie d’Alzheimer ne semble plus être un problème, pourtant les médecins aujourd’hui ne sont au courant de rien.

Si demain vous allez voir votre médecin en lui demandant : est-ce que je peux guérir de la maladie d’Alzheimer, il va vous répondre non, il vous donnera une prescription pour des médicaments inefficaces, mais ne saura pas vous mettre sur la piste de la guérison.

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu que la maladie d’Alzheimer pouvait avoir lieu en réalité dans l’intestin.

Comme bon nombre de pathologies, celle-ci est particulièrement bien documentée.

Malgré une documentation abondante et assez générale à ce sujet, les preuves scientifiques deviennent de plus en plus claires : la perméabilité intestinale et le microbiote sont des facteurs de risque aussi valables que l’âge !


🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


A propos de Joris

Joris
Étudiant en micronutrition et en psychologie, passionné par la nutrition, la science et la santé, j’essaye de démontrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie, la phytothérapie l'aromathérapie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, bien-être, psychologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Retrouvez RAPIDEMENT la FORME !  
plus d'ENERGIE & moins de fringales

Recevez GRATUITEMENT 10 recettes de petits-déjeuners Paléo 

x