Cadeaux
Cadeaux
Comment manger bio et pas cher

Comment manger bio et pas cher

Dans cette vidéo, vous allez découvrir comment manger bio et pas chercomment ,choisir vos fruits et légumes en sachant quels sont ceux que vous pouvez acheter non-BIO et inversement, quels sont ceux que vous devez absolument choisir BIO.

Comment manger BIO sans se ruiner en vidéo :

Pourquoi manger bio ? 

L’agriculture biologique présente de nombreux avantages. Les pesticides utilisés actuellement sont polluants et toxiques pour l’homme, les animaux et la nature. Que ce soit pour l’environnement, votre santé ou pour aider les agriculteurs à mieux vivre de leur métier, le bio est une des meilleures solutions.

Les produits bios sont par contre plus chers que les autres, et parfois même beaucoup plus que dans les grandes surfaces.

Les Français dépensent en moyenne 396€ par mois pour faire leurs courses et c’est malheureusement loin d’être assez pour acheter uniquement en magasin bio.

Alors comment consommer bio pour moins cher ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui dans cet article.

Rappelez-vous les fondamentaux pour ne pas manger (trop) cher :

Choisissez vos produits en fonction des saisons

Le coût du transport représente une grande partie du prix de vente des aliments. Moins ils viennent de loin, moins ils sont chers. C’est pourquoi les légumes et fruits de saison sont beaucoup plus abordables quand ils sont achetés à la bonne période. Je vous conseille donc de privilégier les fruits et légumes cultivés localement ou au moins en France. Ainsi, en hiver, bannissez les cerises, les fraises et autres fruits et légumes qui ne poussent évidemment pas lorsqu’il fait froid !

En plus d’être bon pour votre porte monnaie, c’est bon pour l’environnement. Faire pousser des fruits d’été toute l’année est très polluant et le transport (le plus souvent par camion) contribue grandement aux émissions de gaz à effet de serre. Voici un calendrier des fruits et légumes de saison pour vos aider dans vos achat:

Les fruits et légumes de printemps: 

Cerise

Fraise

Asperge

Brocoli

Cardon

Carotte

Choux-fleur

Courgette

Épinard

Haricot vert

Navet

Poireaux

Pomme de terre

Radis

Salade

Les fruits et légumes d’été:

Abricot

Cerise

Figue

Fraise

Framboise

Melon

Pêche

Poire

Pomme

Prune

Raisin

Tomates

Artichaut

Aubergine

Brocoli

Carotte

Choux-fleur

Concombre

Épinard

Courgette

Fenouil

Haricot vert

Navet

Oignons

Pomme de terre

Poireau

Petit pois

Poivron

Radis

Salade

Les fruits et légumes d’automne:

Fraise

Framboise

Poire

Pomme

Raisin

Artichaut

Aubergine

Betterave

Brocoli

Cardon

Carotte

Choux-fleur

Courge

Épinard

Fenouil

Haricot vert

Navet

Oignon

Pomme de terre

Poireau

Petit pois

Poivron

Radis

Salade

Les légumes d’hiver:

Cardon

Carotte

Épinard

Navet

Salade

Poireau

Vous pouvez aussi acheter des légumes de saison et faire vous même vos conserves pour en profiter toute l’année !

Achetez en vrac

Les magasins bio proposent beaucoup de produits en vrac : fruits secs, céréales, lentilles et autres oléagineux, féculents comme le riz ou les pâtes ; les choix sont variés. C’est moins cher, et ça limite les emballages. Cela vous fera également faire des économies car vous pourrez acheter juste les quantités dont vous avez besoin et donc limiter le gaspillage.  

Privilégiez les circuits courts

Si vous le pouvez, c’est une bonne idée que de pouvoir se fournir directement auprès des producteurs locaux afin de préférer les circuits courts. Cela limite fortement les intermédiaires, comme la distribution ou le transport, et cela permet en plus au producteur de mieux vivre de son travail, sans forcément que vous ayez besoin de payer plus cher.

Vous pouvez surement trouver une AMAP bio près de chez vous. Une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture de Proximité) est une association de consommateurs et d’agriculteurs. Elle permet d’acheter des produits directement à la ferme sans passer par le transport, les supermarchés et tous les autres intermédiaires. Dans un circuit standard, vos légumes passent de la ferme à un entrepôt, et de l’entrepôt au supermarché. Il faut donc payer les livreurs, les manutentionnaires, ou encore les hôtes de caisse du supermarché. En somme, à chaque fois que les produits changent de main, le prix augmente. C’est pourquoi acheter directement aux agriculteurs est beaucoup moins cher. Non seulement vous payez moins, mais le producteur gagne plus car la grande distribution paye les agriculteurs des prix dérisoires avant de vous revendre le fruit de leur travail à prix d’or.

Inscrivez vous dans un supermarché coopératif 

Un supermarché coopératif fonctionne essentiellement grâce au bénévolat. En échange de quelques heures par mois à travailler dans les rayons, vous aurez accès à des produits beaucoup moins chers que dans des grandes surfaces classiques.

Ce concept arrivé en France en 2016 est encore peu connu, mais a de plus en plus de succès. Cela montre bien la volonté des individus de s’éloigner des systèmes de distribution standards, trop chers et qui ne profitent ni aux clients, ni aux employés.

Réduisez le gaspillage

Une étude réalisée par Verdicité et FNE a montré qu’en France, 10% des ordures ménagères sont des produits alimentaires encore consommables. En moyenne, un foyer français jette entre 500 et 1500 euros de produits encore propres à la consommation. Il y a donc là beaucoup d’économies à faire, et manger bio pourrait même vous couter moins cher que le non bio si vous arrêtez totalement le gaspillage !

Mon conseil pour éviter de jeter, c’est de planifier vos repas. Vous avez peut être comme beaucoup de gens, l’habitude d’errer dans le supermarché sans trop savoir quoi acheter. Faire ses courses de cette manière est la pire chose à faire pour éviter le gaspillage. « Tiens des courgettes, je vais en prendre deux je ferais quelque chose avec ». Mais quoi ? Finalement vous n’avez pas eu d’idée et elles ont finies à la poubelle…

En plus de vous aider à équilibrer votre alimentation, faire un planning de vos repas pour la semaine vous permettra de n’acheter que ce dont vous avez besoin pour cuisiner et ne plus rien jeter !

Cuisinez à la maison

Entre la vie sociale et la vie professionnelle, il est aujourd’hui de plus en plus difficile de trouver le temps de cuisiner. 

C’est dommage, car c’est un moyen de faire des économies conséquentes. Les plats préparés et transformés sont beaucoup plus chers qu’un plat cuisiné à la maison, et ils ne sont même pas meilleurs, bien au contraire !

Pour gagner du temps, je vous conseille de cuisiner de grandes quantités à chaque fois. Si vous avez un congélateur vous pourrez stocker vos « plats préparés maison ». En rentrant du travail le soir, vous n’aurez plus qu’à vous sortir un plat à mettre au micro onde ou au four et c’est fini ! Une fois que vous avez pris de l’avance, c’est aussi pratique et rapide qu’un plat préparé vendu dans le commerce, mais beaucoup moins cher et surtout bien meilleur ! 

Cuisiner pour deux, ce n’est pas deux fois plus long que de cuisiner pour vous seul, alors plus vous cuisinez en grande quantité, plus vous gagnez du temps. Il suffit de quelques heures le week-end pour préparer assez pour la semaine suivante. Vous pouvez consacrer votre samedi matin à la préparation de vos repas de la semaine.

Produisez vos propres fruits et légumes bio

Cette astuce est celle qui va vous demander le plus de travail, mais c’est aussi celle qui vous permettra de faire les plus grosses économies ! En démarrant un potager pour faire pousser vous même vos fruits et légumes, vous allez profiter d’aliments ultra frais pour un budget dérisoire. Vous pourriez même vous découvrir une nouvelle passion !

Pour éviter d’utiliser des pesticides et protéger vos plantations, un potager en permaculture est la meilleure méthode. 

La permaculture est un ensemble de techniques d’aménagement visant à faire cohabiter différentes espèces végétales et animales pour créer un écosystème complet qui se protège lui même. Certaines plantes vont faire du mal à leurs voisines en poussant, et d’autres vont au contraire s’entraider. La permaculture c’est l’art de faire cohabiter des espèces qui vont s’aider mutuellement et ainsi éviter l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques. Vous trouverez facilement sur internet des guides pour vous aider à comprendre les mécanismes de la permaculture et créer votre propre potager durable.

Si vous vivez en appartement, vous êtes peut être en train de vous dire que ça ne vous concerne pas. Mais si, n’importe qui peut faire un potager. Vous ne pourrez bien sur pas atteindre l’autosuffisance alimentaire en faisant pousser des légumes sur votre balcon mais c’est déjà un bon début pour faire des économies. Mais vous arriverez peut être à faire pousser quelques salades et tomates cerises.

Si vous n’avez pas non plus de balcon, il existe presque partout en France des PUC (potagers urbains collectifs). Ces terrains permettent aux citadins de profiter d’un jardin, ou de cultiver un potager même en ville. Ils sont cependant très populaires et vous aurez surement à passer par une liste d’attente assez longue avant de pouvoir en profiter. Mais l’attente en vaut le coup !

N’achetez pas tout bio

Certains produits sont naturellement moins agressés par les insectes et sont donc moins arrosés de pesticides. Je vous en parle dans la vidéo visionnaire sur cette page. Les fruits et légumes ayant une peau épaisse, et qu’on ne consomme pas, contiennent très peu de traces de pesticides, même dans l’agriculture non biologique. Vous pouvez donc acheter vos fraises pommes et autres fruits à peau fine en magasin bio, et vos oranges, pastèques et autres, dans un supermarché classique. Il faut aussi savoir que si tous les produits issus de l’agriculture biologique sont plus chers que leurs équivalents non bio, la différence de prix varie selon les produits. Par exemple la différence de prix entre le riz bio et non bio est plutôt raisonnable. Je vous conseille donc de repérer les produits de ce type pour les acheter en magasin bio, et acheter ceux qui sont vraiment trop cher ailleurs.

Le mieux pour vous et l’environnement serait bien sûr de manger uniquement des produits bio mais si votre budget ne le permet pas, augmenter au maximum la proportion d’aliments bio que vous consommez est déjà très bien.

Pour résumer:

  • Privilégier les produits de saison
  • Acheter en vrac
  • Se tourner vers les circuits courts 
  • Faire partie d’un supermarché coopératif 
  • Réduire le gaspillage
  • Cuisiner à la maison
  • Faire son propre potager
  • Ne pas forcément tout acheter bio

Voila comment manger bio et pas cher, pour avoir une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement. Si vous voulez en savoir plus sur le régime paléo et ses bienfaits, vous pouvez consulter mes autres articles et visiter ma chaine Youtube. 

Je vous y dévoile toutes mes astuces pour bien manger, et être mieux dans votre corps et votre tête !

Pour aller plus loin :  comment manger Paléo SANS exploser votre porte-monnaie.

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Wilfried

Wilfried

De formation scientifique, Wilfried est auteur, conférencier et dirige le Programme de Coaching Paléo 365. Il a découvert le mode de vie Paléo un peu par hasard puis il a expérimenté ce mode de vie sans grandes convictions. Des soucis de santé qui lui semblaient bénins (allergies saisonnières, rhinites chroniques, acné persistante,…) ont alors totalement disparus. Il a participé à l'écriture du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" et il anime de nombreuses conférences sur l'alimentation Paléo. De nature très active, il pratique le parachutisme sportif, le CrossFit et le Pencak-Silat (self-défense).

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement

  • 10 idées gourmandes de petits déjeuners Paléo
  • 1 semaine complète de menu Paléo
  • + d’autres surprises…

Articles les plus lus

Avertissement

Ce site BMoove.com a pour vocation de vulgariser des informations dans le domaine de la santé et du bien être. Ces informations sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le lecteur du site BMoove et son médecin. Ce site n’a pas pour mission de remplacer les conseils, avis médicaux, traitements, diagnostics, jugements proposés par les professionnels de la Santé.

© BMoove 2020 – Blog Paléo sur le régime Paléo – Recettes Paléo – Aliments Paléo et sans gluten – Santé – Sport (Crossfit & MovNat). Paleo / Primal Lifestyle – Paleo Fitness – Paleo Food & Diet / Politique de confidentialité