IMC

Comprendre et calculer son IMC

Pensez à recevoir vos BONUS GRATUITS ! Vous pouvez recevoir immédiatement :
  • 10 idées gourmandes de petits déjeuners Paléo
  • 1 semaine complète de menu Paléo
  • + d’autres surprises…
👉 Cliquez ICI pour recevoir vos cadeaux 🎁

Utilisez le petit calculateur ci-dessous pour calculer votre IMC :

L’IMC, ou indice de masse corporelle (body mass index en anglais), est une mesure qui permet de calculer votre corpulence. Vous pouvez le calculer facilement à partir de votre taille et de votre poids. Vous allez voir ici comment calculer son IMC, ce que c’est précisément, et à quoi ça sert.

 
IMC

Qu’est ce que l’IMC ?

L’IMC, ou, indice de Quetelet, du nom de son inventeur, Adolphe Quetelet, a été inventé au milieu du XIXe siècle et est encore utilisé aujourd’hui. Bien que souvent critiqué pour son manque de précision, il est un outil utile pour se faire une idée de sa corpulence.

Depuis 1997, l’IMC est défini par l’OMS (organisation mondiale de la santé) comme le standard pour calculer le surpoids et ses risques chez l’adulte. En effet, des études statistiques ont montré que plus votre IMC est élevé, plus le risque de maladies cardio-vasculaires est accru. Voilà pourquoi il est important de calculer son IMC et suivre de près son poids lorsque l’on souffre de surpoids, voire d’obésité.

Le calcul de l’IMC est souvent associé au surpoids et à l’envie de maigrir, mais il est aussi utile pour mesurer l’état de personnes souffrant de sous nutrition ou d’anorexie. En 2015, l’assemblée nationale a voté un amendement qui interdit de défiler aux mannequins dont l’IMC est inférieur à 18 kg/m2, ralentissant ainsi la course à la minceur extrême, courante dans le milieu du mannequinat.

Savoir comment calculer son IMC est donc important pour suivre son poids, que l’on pense être en surpoids, ou au contraire, en de sous nutrition.

D’après une méta analyse (conclusion globale de plusieurs études scientifiques) publiée en 2013, et regroupant 97 études menées sur plus de 3 millions de personnes et 270 000 décès, il existe une corrélation évidente entre le taux de mortalité, et un IMC élevé. Ces décès sont le plus souvent liés aux maladies cardio-vasculaires, mais aussi au diabète et au cancer.

Savoir comment calculer son IMC est donc utile pour connaître approximativement ses risques de maladies liées à l’obésité et savoir si vous devez perdre du poids. Cependant, il ne faut pas oublier que l’indice de masse corporelle est un indicateur et non un outil de mesure précis. En effet, l’IMC ne prenant en compte que le poids et la taille, une personne souffrant d’obésité et un bodybuilder qui n’a pas un gramme de graisse en trop auront le même IMC…

Cet indicateur ne prend donc pas en compte la masse musculaire ou osseuse. Certains indicateurs plus précis, mais aussi plus difficiles à calculer ont été proposés, tel que l’IVC (indice de volume corporel), qui prend en compte le tour de taille. Ces méthodes de calcul sont intéressantes mais pour le moment l’IMC reste l’indicateur le plus largement utilisé, et compris par le grand public et les professionnels de santé.

Comment calculer son IMC

Vous pouvez calculer votre IMC facilement et rapidement en haut de cette page. Si vous voulez le faire vous même, et que vous ne savez pas comment calculer son IMC, il suffit de diviser votre poids par le carré de votre taille en mètres.

Pour obtenir le carré de votre taille, il suffit de la multiplier par elle même. Par exemple si vous mesurez 1m70, votre taille au carré est égale à 1,70 x 1,70.

Le carré de 1,70 étant 2,89, si vous faites par exemple 70kg, vous n’avez plus qu’à faire 70 / 2,89 = 24,22.

Comment interpréter votre IMC 

Maintenant que vous savez comment calculer son IMC, comment interpréter les résultats ? 

  • Moins de 16,5 : dénutrition ou anorexie
  • 16,5 à 18,5 : maigreur
  • 18,5 à 25 : poids normal
  • 25 à 30 : surpoids
  • 30 à 35 : obésité modérée
  • 35 à 40 : obésité sévère 
  • Plus de 40 : obésité morbide

Il est important de noter que selon les personnes, ces interprétations peuvent être incorrectes. Vous trouverez dans la suite de cet article les pièges à éviter pour ne pas mal comprendre votre IMC.

Les limites de l’IMC

Bien que je vous recommande de calculer votre IMC régulièrement pour suivre vos progrès en perte, ou prise de poids, selon vos objectifs, cette mesure n’est pas parfaite et connaît des limites. Il est important de bien comprendre comment calculer son IMC, mais surtout comment bien en interpréter les résultats, afin de ne pas s’alarmer pour rien.

Certaines personnes sont parfois déçues, voir inquiètes de voir leur IMC stagner ou même augmenter, alors qu’elles ont suivi rigoureusement un régime adapté et pratiqué une activité physique régulière. En fait, ces personnes ont tout simplement prit autant de muscle qu’elles ont perdu de masse grasse, et ça, c’est tout sauf une mauvaise chose !

Pour cette raison, si vous êtes très musclé, calculer votre IMC ne vous sera pas utile. Certains athlètes de haut niveau ont un IMC comparable à celui d’une personne en surpoids, alors qu’ils ne risquent absolument pas de souffrir de maladies liées à l’obésité, et n’ont pas de kilos en trop.

Il est aussi possible que le calcul de l’IMC soit faussé en fonction de votre morphologie, si vous êtes particulièrement trapu ou au contraire, longiligne.

C’est évident mais il est bon de le rappeler: savoir comment calculer son IMC est totalement inutile pour les femmes enceintes car la grossesse entraîne une prise de poids naturelle et sans risques.

Savoir comment calculer son IMC peut donc être utile pour suivre son évolution dans le cadre d’un régime ou d’une prise de poids volontaire. Cependant si vous souffrez de problèmes de santé liés à votre poids, il est recommandé de ne pas tirer de conclusions seul de votre IMC, et préférer consulter un coach en nutrition, un diététicien, ou un médecin nutritionniste.

Ces professionnels sauront interpréter correctement votre IMC, et auront surement même à leur disposition une balance qui permet, en plus de vous peser, de définir quelle est la proportion de muscle, et de masse graisseuse dans votre corps. Ce genre de balances est aussi à disposition dans certaines salles de sport. 

Voilà comment calculer son IMC correctement ! Je vous souhaite de d’atteindre bientôt votre poids idéal et à bientôt sur Bmoove !

Éléments de recherches : bmoove com/imc, Bmove paléo / sans gluten.

A propos de Wilfried

Wilfried
De formation scientifique, Wilfried est auteur, conférencier et dirige le Programme de Coaching Paléo 365. Il a découvert le mode de vie Paléo un peu par hasard puis il a expérimenté ce mode de vie sans grandes convictions. Des soucis de santé qui lui semblaient bénins (allergies saisonnières, rhinites chroniques, acné persistante,…) ont alors totalement disparus. Il a participé à l'écriture du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" et il anime de nombreuses conférences sur l'alimentation Paléo. De nature très active, il pratique le parachutisme sportif, le CrossFit et le Pencak-Silat (self-défense).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.