Votre Cadeau
inflammation corps

Qu’est-ce que l’inflammation dans le corps ?

L’inflammation est la pathologie la plus silencieuse qui existe ce qui la rend encore plus dévastatrice pour votre santé. Pour vous il s’agit d’une simple douleur, mais pour votre corps c’est un véritable cri d’alerte. Pour éviter de faire face au pire, il vaut mieux anticiper les risques. Mais avant tout, il est important de comprendre qu’est-ce que l’inflammation dans le corps, quels sont les signes alertant et comment la combattre. Je vous explique tout dans cet article !

Qu’est-ce que l’inflammation dans le corps ?

L’inflammation est un processus de réaction normale qui se produit dans votre corps suite à une infection, une blessure externe ou une lésion interne. Lorsque le processus se déclenche, des cellules immunitaires vont se déplacer vers la blessure ou l’infection pour en éliminer les agents pathogènes et réparer la plaie.

Ces cellules qui sont également des marqueurs de l’inflammation sont les cytokines (qui sont des petites protéines libérées par les cellules), la protéine C réactive (CRP), l’interleukine-6 (IL-6) et le facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-alpha).

Une fois la blessure guérie, l’inflammation n’a plus de rôle à jouer alors elle disparaît.

Le problème, c’est que lorsque les lésions internes perdurent, l’inflammation aussi. Si bien qu’au bout d’un moment, l’efficacité du système de défense est réduite et les agents pathogènes peuvent plus rapidement s’installer dans l’organisme.

On parle alors d‘inflammation chronique ou aiguë lorsque le système immunitaire est endommagé.

Sur le court terme, l’inflammation est aiguë. Elle est alors visible et on la ressent. Le système de défense s’active et quelques symptômes peuvent apparaître. Elle peut s’étendre sur plusieurs jours et est une étape normale de guérison.

Sur le long terme, le processus d’inflammation devient chronique lorsque les tissus ou les blessures ne sont toujours pas guéris et cela peut être le début de nombreuses maladies :

  • Asthme
  • Maladie de Crohn
  • Sclérose en plaque
  • Arthrite
  • Diabète de type 2 (1)
  • Maladies cardiovasculaires
  • Vasculite (maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins)
  • Cancer (2)
  • Dysfonctionnement du système nerveux dont la dépression, la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer (3)
  • Néphrite (maladie inflammatoire des reins)
  • Psoriasis : maladie inflammatoire de la peau (4)

L’inflammation est donc à l’origine une réponse naturelle de l’organisme, mais elle peut devenir dangereuse lorsqu’elle est trop stimulée.

Qu’est-ce qui provoque l’inflammation ?

Il existe plusieurs causes à ce phénomène de problème immunitaire.

L’inflammation peut provenir d’un mauvais rythme de vie et notamment au niveau de l’alimentation.

Un repas riche en calories, en sucres, en mauvaises graisses (trans, saturées), en produits transformés (5) ou encore un manque d’exercice physique sont des éléments qui activent les marqueurs de l’inflammation chronique.

Mais ce ne sont pas les seules causes d’une réponse immunitaire affaiblie. Votre système nerveux peut aussi influencer ces facteurs notamment lors d’un stress ou d’un choc émotionnel, d’une anxiété aiguë ou d’un traumatisme (6).

De la même façon, une blessure, un traumatisme physique (brûlure), une infection (virus ou bactérie) ou encore un endommagement de vos cellules peuvent favoriser le risque de développer des maladies inflammatoires chroniques.

Cependant, il faut savoir que des facteurs comme l’âge, le surpoids, le manque de sommeil (7) ou encore le tabagisme sont également à prendre en compte.

Ainsi, votre organisme est quasiment constamment en alerte et les cellules immunitaires presque toujours en activité.

Quels sont les 4 signes d’une réaction inflammatoire ?

Une réponse inflammatoire aiguë peut se manifester sous la forme de différents symptômes :

  • Une chaleur qui peut être locale ou de la fièvre
  • Une rougeur : Lorsque la réponse inflammatoire est en route, les vaisseaux sanguins sont dilatés et le sang coagule, ce qui provoque l’effet de chaleur ainsi que la rougeur.
  • Une douleur sur la zone atteinte : elle résulte d’une pression exercée au niveau des terminaisons nerveuses.
  • Une enflure (ou un œdème) : Elle est due au processus de fibrose ou de sclérose d’un organe. Les cellules-pompiers qui s’activent pendant l’inflammation dressent des barrières contre les bactéries et les enserrent dans une coque pour ensuite larguer des substances bactéricides et des anticorps pour les détruire.

Dans certains cas, une réaction inflammatoire peut aussi se manifester sous la forme d’une perte de fonction au niveau de la blessure ou de l’organe en question.

Quels sont les signes d’une inflammation chronique ?

Lorsque l’inflammation dans le corps est chronique, les symptômes sont un peu plus sévères :

  • Douleurs (musculaires ou articulaires)
  • Prise de poids
  • Fatigue ou insomnies
  • Troubles de l’humeur
  • Déséquilibres gastro-intestinaux (constipation, diarrhée, ballonnements, crampes, etc)
  • Infections fréquentes (rhume, grippe, angine, etc)

Comment trouver la cause d’une inflammation dans le corps ?

En réalisant des bilans sanguins, vous pourrez constater au sein de votre organisme, la présence des marqueurs de l’inflammation dont des taux anormaux d’insuline, de protéine C réactive, de vitamine, de triglycérides et d’hémoglobines.

L’inflammation chronique implique notamment la stimulation des globules blancs (leucocytes), des lymphocytes et des anticorps qui seront alors visibles lors de vos résultats.

Comment lutter contre l’inflammation dans le corps ?

Certains se dirigent tout droit vers la prise de médicaments anti-inflammatoires pour guérir plus rapidement. Alors qu’en fait, il existe des méthodes plus naturelles pour booster votre système immunitaire ainsi que votre santé toute entière.

1. Supprimer de votre alimentation les aliments pro-inflammatoires comme :

  • Les mauvaises graisses : les produits transformées et les graisses trans
  • L’excès de sucre raffiné, les glucides simples
  • Les oméga 6 en surplus : Les huiles de maïs, de tournesol, etc
  • Les aliments acides : bonbons, boissons gazeuses, etc
  • Les produits laitiers et le gluten
  • L’alcool

2. Favorisez des aliments anti-inflammatoires :

  • Les oméga 3
  • Les légumes
  • Les fruits
  • Les épices (curcuma et gingembre)
  • Les fruits oléagineux : L’avocat, les noix (8), les amandes, etc
  • Les herbes
  • Les poissons gras
  • Le thé vert

3. Faites du sport !

Cela augmente l’oxygénation des tissus et diminue les taux de protéine C réactive dans votre organisme ainsi que d’autres biomarqueurs inflammatoires (9)

4. Apprenez à gérer votre stress et à vous détendre en faisant du yoga.

5. Retrouver un rythme de vie sain en prenant soin de bien dormir au moins 7 heures par nuit.

Sources

(1) Wang X, Bao W, Liu J, Ouyang YY, Wang D, Rong S, Xiao X, Shan ZL, Zhang Y, Yao P, Liu LG. Inflammatory markers and risk of type 2 diabetes: a systematic review and meta-analysis. Diabetes Care. 2013 Jan;36(1):166-75.

(2) Ahmad Jayedi, Alireza Emadi, Sakineh Shab-Bidar. Dietary Inflammatory Index and Site-Specific Cancer Risk: A Systematic Review and Dose-Response Meta-AnalysisAdvances in Nutrition , Volume 9, Issue 4, July 2018, Pages 388–403.

(3) Shen XN, Niu LD, Wang YJ, Cao XP, Liu Q, Tan L, Zhang C, Yu JT. Inflammatory markers in Alzheimer’s disease and mild cognitive impairment: a meta-analysis and systematic review of 170 studies. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2019 May;90(5):590-598.

(4) Fu Y, Lee CH, Chi CC. Association of Psoriasis With Inflammatory Bowel Disease: A Systematic Review and Meta-analysis. JAMA Dermatol. 2018 Dec 1;154(12):1417-1423.

(5) Jun Li, Dong Hoon Lee, Jie Hu, Fred K. Tabung, Yanping Li, Shilpa N. Bhupathiraju, Eric B. Rimm, Kathryn M. Rexrode, JoAnn E. Manson, Walter C. Willett, Edward L. Giovannucci, Frank B. Hu. Dietary Inflammatory Potential and Risk of Cardiovascular Disease Among Men and Women in the U.S.. Journal of the American College of Cardiology. Volume 76, Issue 19, 2020.

(6) McEwen BS, Stellar E. Stress and the individual. Mechanisms leading to disease. Arch Intern Med. 1993 Sep 27;153(18):2093-101.

(7) Thomas Bazin. Efficacité du sommeil et sévérité des symptômes dans la maladie de Crohn et le syndrome de l’intestin irritable : résultats d’une étude observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2015.

(8) Montserrat Cofán, Sujatha Rajaram, Aleix Sala-Vila, Cinta Valls-Pedret, Mercè Serra-Mir, Irène Roth, Tania M. Freitas-Simoes, Edouard Bitok, Joan Sabate, et Émilio Ros. Effects of 2-Year Walnut-Supplemented Diet on Inflammatory Biomarkers. J Am Coll Cardiol . 2020 novembre , 76 (19) 2282–2284

(9) Balducci S, Zanuso S, Nicolucci A, Fernando F, Cavallo S, Cardelli P, Fallucca S, Alessi E, Letizia C, Jimenez A, Fallucca F, Pugliese G. Anti-inflammatory effect of exercise training in subjects with type 2 diabetes and the metabolic syndrome is dependent on exercise modalities and independent of weight loss. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2010 Oct;20(8):608-17.

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de prêt de 200 000 personnes sur YouTube, avec plus de 13 MILLIONS de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avertissement

Ce site BMoove.com a pour vocation de vulgariser des informations dans le domaine de la santé et du bien être. Ces informations sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le lecteur du site BMoove et son médecin. Ce site n’a pas pour mission de remplacer les conseils, avis médicaux, traitements, diagnostics, jugements proposés par les professionnels de la Santé.

© BMoove 2020 – Blog Paléo sur le régime Paléo – Recettes Paléo – Aliments Paléo et sans gluten – Santé – Sport (Crossfit & MovNat). Paleo / Primal Lifestyle – Paleo Fitness – Paleo Food & Diet / Politique de confidentialité