Accueil > Blog > LE BON MOMENT ou pourquoi il ne faut JAMAIS l’attendre
Attendre le bon moment

LE BON MOMENT ou pourquoi il ne faut JAMAIS l’attendre

Peut-être même la prononcez vous, parfois ?

Chaque fois que j’entends ça, je suis désespéré pour la personne qui est en face de moi.

« J’aimerais changer d’alimentation et me mettre au sport mais ce n’est pas vraiment le bon moment, avec les gosses, tu comprends… »

« J’aimerais acheter un voilier et partir faire le tour du monde, mais avec la crise, ce n’est pas vraiment le moment… »

Le bon moment ne vient JAMAIS

Nous avons tous des rêves et des projets d’envergure.

Et tous, nous avons des obligations, des hauts et des bas, des gamins, un boulot, des occupations, des rendez-vous, des crédits, etc.

Évidemment, nous sommes tentés de remettre nos grands projets à plus tard.

Pas de chance, ces projets sont justement ceux qui nous rendraient heureux, parce qu’ils correspondent à ce que nous voulons VRAIMENT.

Dans 95 % des cas, ce n’est qu’une excuse, que nous invoquons parce que nous avons PEUR de nous lancer.

Alors, nous préférons nous réfugier dans le fantasme…

  • Un jour je changerai d’alimentation.
  • Un jour je vais me mettre au sport.
  • Un jour, je ferai le tour du monde.
  • Un jour, je créerai ma boite.
  • Un jour, j’apprendrai à jouer du piano,
  • Etc.

Et à force de toujours remettre la réalisation de ses rêves à plus tard, on fini par s’apercevoir qu’on n’a rien accompli, que le temps passe.

Et… oh, surprise !

Ce n’est toujours pas le bon moment…

Que sont devenus vos rêves ?

Voici mon avis : ce n’est JAMAIS le bon moment.

Si vous ne partez pas faire le tour du monde aujourd’hui, vous n’irez jamais.

La seule solution, c’est d’agir MAINTENANT.

Posez vous la question : qu’est-ce que vous pourriez faire aujourd’hui qui vous rapprocherait de votre but ?

Vous voulez commencer le sport ?

Renseignez-vous sur les salles de sport proche de chez vous et allez-y dès aujourd’hui pour vous inscrire.

Vous voulez faire le tour du monde ?

Décrochez votre téléphone pour prendre rendez-vous avec un vendeur de bateaux.

Vous voulez vous installer à votre compte ?

Allez donner aujourd’hui votre démission.

Agissez dés MAINTENANT.

Vous trouverez les ressources nécessaires et les solutions aux problèmes ensuite.

Mais arrêtez d’attendre le bon moment, il ne viendra JAMAIS.

La différence entre ceux qui vivent la vie de leur rêve, et ceux qui vivotent en attendant la retraite, c’est que les premiers AGISSENT dans l’instant.

Et vous, dans quelle catégorie vous situez-vous ?

Indiquez en commentaire ce que vous allez faire dès
MAINTENANT !

A propos de Wilfried

Wilfried
De formation scientifique, Wilfried est auteur, conférencier et dirige le Programme de Coaching Paléo 365. Il a découvert le mode de vie Paléo un peu par hasard puis il a expérimenté ce mode de vie sans grandes convictions. Des soucis de santé qui lui semblaient bénins (allergies saisonnières, rhinites chroniques, acné persistante,…) ont alors totalement disparus. Il a participé à l'écriture du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" et il anime de nombreuses conférences sur l'alimentation Paléo. De nature très active, il pratique le parachutisme sportif, le CrossFit et le Pencak-Silat (self-défense).

3 commentaires

  1. Voilà un article vraiment intéressant.
    Je propose de partager mon expérience car elle est parlante, et peut être qu’elle peut motiver.
    Un jour, je me suis rendu compte que je plaignais depuis 2 ans des conditions de l’entreprise où je travaillais et que je répétais que je ne resterait pas.
    Jusqu’au jour où je me suis dis: Mince, ça fait 2 ans que je me plains sans agir, comme certains de mes collègues.
    Le lendemain, j’ai posé ma démission.
    Dans la semaine, j’avais 8 propositions, dont certaines vraiment intéressantes.
    Ca va faire 2 ans, mon salaire a sensiblement augmenté et j’ai un travail motivant et passionnant.
    Ces mêmes (ex) collègues continuent à se plaindre.
    Quand j’ai été hospitalisé pour ma maladie lourde, quand j’ai vu et compris ce qu’on me faisait, sans rentrer dans les détails, j’ai choisi de quitter l’hôpital et de me soigner autrement, de façon plus naturelle. Par contre, je me suis pris en main. Alimentation, sport, méditation, etc…
    Les résultats sont au delà de tous mes espoirs tant je suis en super santé.
    Pourtant, j’avais, et j’ai encore tendance à procrastiner.
    Je me suis fait un planning par écrit, par exemple pour le sport, 3 fois par semaine avec le samedi en salle pour le côté motivation et pour les exercices que je ne peux pas faire chez moi ou dehors.
    Je n’ai raté qu’une séance en 2 ans.
    Idem pour la musique, je m’y suis remis en commençant par 10mn par jour. Le reste a suivi.

    Et malgré tout ça, je me surprend encore à remettre des choses au lendemain. Pour dire que même si c’est difficile, les résultats sont bien souvent extraordinaires mais qu’il faut se remettre en question et s’écouter.

    Ca vaut vraiment la peine de suivre ces conseils. J’ai 49 ans, et je suis capable de performances que beaucoup m’envient, que ce soit en musique, en sport ou en photo, mes 3 passions.
    Et côté financier, je me lance également.
    Casser les habitudes, ne pas avoir peur de l’inconnu mais au contraire profiter de ce que la vie nous offre, et vous verrez que beaucoup de portes s’ouvriront.
    Il suffit de regarder, non pas en nous, mais autour de nous pour savoir ce que nous sommes en réalité, et ce point peut faire son effet.
    C’est comme des vacances dans un endroit inconnu finalement. Autant on appréhende d’y aller, autant, une fois sur place, on ne veut plus revenir.
    Pour finir mes deux phrases fétiches.
    Partout où tu vas, tu y trouveras ce que tu y apporteras
    Fait un travail qui te passionne et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.

  2. J’oubliais. Les phrases ou mots d’ancrage peuvent être utile pour se motiver.
    La mienne c’est: » Fais-le, c’est tout ».
    Aujourd’hui, j’avais une lettre que je devais poster depuis jeudi. Je sors tard du boulot, je vois déjà la pensée arriver doucement qui me dit: Bouchons sur la route, il est tard et de toute façon la poste va fermer, le courrier ne partira que demain matin, etc… ( l’égo est fort dans ces cas là ).
    J’ai stoppé net cette pensé Avec ce  » Fais-le, c’est tout ».
    Et voilà, j’ai posté la lettre que je n’aurais de toute façon pas pu poster demain matin puisque je commence avant l’ouverture de la poste.
    L’avantage? C’est d’avoir libéré mon esprit de cette tache, je n’ai plus à y penser.
    Comme ça, on range son bordel dans nos têtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.