bien choisir ses épices

Comment Bien Choisir Ses ÉPICES : Cannelle, Curcuma, Curry..

Pensez à recevoir vos BONUS GRATUITS ! Vous pouvez recevoir immédiatement :
  • 10 idées gourmandes de petits déjeuners Paléo
  • 1 semaine complète de menu Paléo
  • + d’autres surprises…
👉 Cliquez ICI pour recevoir vos cadeaux 🎁

Comment choisir ses épices de nos jours ?

Que ce soit pour relever un plat, pour les qualités gustatives, nutritives, ou simplement pour la santé, il devient difficile de choisir les bonnes épices aujourd’hui.

Choisir ses épices, cannelle, curry, curcuma

Ce « petit » article est le résultat de 2 ans de recherches et comparatifs que j’ai fait et qui n’engagent que moi, car aucune étude scientifique.

Pour base de départ, j’ai beaucoup voyagé et souvent fait mes épices à partir d’ingrédients frais que j’ai séché et moulu.

Je propose de vous le partager en espérant qu’il puisse être utile en servant de base.

Après, ne me croyez pas forcément. Testez !

Choisir ses épices, le constat d’aujourd’hui

Aujourd’hui, les demandes sont en telle croissance que pour y répondre, même les petits producteurs doivent trouver des solutions.

S’offre alors la sous-traitance, les engrais, mais également la cueillette trop rapide.

Ainsi, nous trouvons de plus en plus des brocolis tout petit, jeunes, du fenouil qui n’a plus que l’ombre de son parfum anisé caractéristique.

Même en bio, parce qu’il faut répondre à la demande, et que les revendeurs font ce qu’ils peuvent pour garder leur clientèle. Et cætera.

J’ai donc, pendant 2 ans testé différentes marques pour différentes épices.

Et selon les marques, la qualité gustative et visuelle varie d’un extrême à l’autre.

Dans les magasins bio, nous trouvons souvent la marque Cook.
C’est une marque que j’ai définitivement éliminée de mon alimentation.

Il m’est arrivé trop souvent de me retrouver avec des épices à l’odeur très rance et au gout qui laissent à penser que ces épices seraient bien plus vieilles que ce que la date limite affiche sur l’emballage.

Et même sans cela, c’est fade, insipide.

Il faut presque vider la boite pour sentir quelque chose.

Il me semble également important d’attirer l’attention sur l’origine.

En effet, en prenant l’exemple du curcuma, il ne sera pas le même en bouche selon qu’il vienne d’Amérique du Sud, d’Inde, d’Afrique, d’Australie, ou de chez nous, puisqu’on peut le faire pousser chez nous.

C’est comme la tomate du midi.

Et cette petite parenthèse me semble intéressante.

Le curcuma de chez nous aura forcément un goût moins prononcé que celui venu d’Inde.

Par contre, venant de chez nous, il sera soumis aux mêmes environnements pathogènes que nous et sera donc le plus approprié pour nous apporter les nutriments qui vont bien, fonction de notre environnement, versus celui qui vient d’ailleurs.

Tout comme le curcuma du Costa Rica sera bien plus idéal pour les Costariciens que celui qui vient de chez nous.

Cela étant dit, dans tous les cas, il devrait-être jaune à orangé le plus vif possible.

Une couleur fade se traduira toujours par un curcuma pauvre en nutriments.

En clair, plus il tache, meilleur il est !

Choisir ses épices, les meilleures marques

La photo ci-dessous montre la différence de couleur entre la cannelle moulue de la marque Cook à droite, et celle plus foncée, à gauche, de la marque Moulin des Peupliers.

Choisir ses épices, quelles sont les meilleures marques !

La différence de goût est encore plus importante.

C’est un exemple, je pourrais développer si le sujet intéresse.

Mais, voici, dans l’ordre et selon mes recherches, les marques que je classe de la meilleure à la moins bonne en termes de goût, de saveur, et j’indique le prix qui devrait vous surprendre.

Le numéro 1 pour moi, c’est la marque TRS.

Choisir ses épices, la meilleure marque de curcuma TRS !

Notez que chez moi, dans une petite épicerie indienne, je paye 1,5 € le sachet de 100 gr.

Il semblerait que cette marque soit ok. Ce n’est pas bio, mais la culture et la cueillette semblent être de la culture raisonnée.

Dites-moi si vous avez des infos complémentaires sur cette marque, mais rien qu’au goût, je me dis qu’il doit être impossible d’obtenir autant de saveur et de gout avec une culture industrielle.

De plus, un ami qui vit en Inde m’avait montré des vidéos des récoltes et conditionnements de cette marque qui m’avaient convaincu.

Dans tous les cas, c’est de loin la meilleure marque pour les épices.

Même le curry que j’avais l’habitude de faire moi-même, je l’achète régulièrement dans cette marque.

Numéro 2 : la marque Ducros mais à 8,75€ les 37 gr de curcuma non bio, ça fait un peu cher.

La troisième marque que je vous recommande, c’est Ethnoscience.
C’est bio, c’est très bon, et le prix est plus intéressant que Ducros, avec moins de 6€ les 150 gr.

Choisir ses épices, Ethnoscience

Pour finir, je place en 4ème position la marque Moulin des Peupliers.

Choisir ses épices, moulin des peupliers

C’est beaucoup plus cher, plus moins de saveur que les 3 premiers cités selon les épices, et on la trouve facilement dans les magasins bio.

Certaines épices sont excellentes comme :

  • la cannelle,
  • le poivre de Kampot,
  • le cumin.

Voilà une base qui, je l’espère, pourra permettre à chacun de faire ses choix.

Choisir ses épices, et la cannelle ?

Choisir ses épices, et la cannelle ?

La petite astuce pour bien choisir sa cannelle

La plus répandue, c’est la cannelle cassia qui nous vient de Chine.

Très peu de goût et peu d’intérêt gustatif.

La cannelle Cinnamon vient d’Inde et est de bien meilleure qualité

Enfin, la cannelle Dalchini.

Plus rare, elle se présente sous forme d’écorce avec son enveloppe.

Le goût est très prononcé, et très sucré.

En conclusion, voici une photo du curcuma que je cultive chez moi, à Strasbourg, et les racines que je récolte.

Notez la couleur.

Très petite quantité, car vivant en appartement, et je viens de récolter, donc voilà une racine que je replante et qui ne demande qu’à grandir encore.

choisir ses épices, faire pousser du curcuma dans son appartement !

N’hésitez pas à partager vos idées ou expériences pour que chacun puisse choisir en fonction du prix, de la qualité et du respect de la nature et de la santé de chacun.

A propos de Eric HALAT

Eric HALAT
Je suis Eric, 50 ans. Passionné de la vie, de la nature et de découvertes, je pratique la photo, les voyages, le sport et la musique. J’ai également toujours aimé étudier le corps humain. Touché par une maladie du sang en 2015, en plus de soucis divers (sciatiques à répétitions, hypertension, et d’autres petites choses qui peuvent vite pourrir le quotidien), je me suis tourné rapidement vers des solutions naturelles et de bon sens, selon mon point de vue. La MTC a également été un déclencheur très important. Le mode de vie paléo est aujourd’hui une évidence, un mode devis addictif pour moi qui, avec d’autres petites choses, m’a permit non seulement de régler tous mes soucis de santé, émotionnels, et m’a ouvert la voie vers le développement personnel, mais qui m’a également permit, à mon tour de venir en aide à d’autres, avec des résultats encourageants.

Un commentaire

  1. Avatar

    Merci pour ce partage. J’ai trouvé la marque ethnoscience et je confirme le gout vraiment convainquant. Rien à voir avec la marque de grande surface que j’achetais. Merci, super cool

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.