Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts

9 aliments à éviter pour les brûlures d’estomac

Il vous est sûrement déjà arrivé de ressentir des brûlures au niveau de l’estomac, d’avoir des remontées gastriques ou des ballonnements après un repas. Cela s’explique par un phénomène assez précis qui se déroule dans votre corps. Et pour pallier ce dérangement, il faut savoir qu’il y a certains aliments à éviter pour les brûlures d’estomac. Alors d’où proviennent ces douleurs ? Comment les éviter et atténuer les effets ? Je vous dis tout dans cet article !

D’où viennent les brûlures d’estomac ?

Tous les jours, votre estomac produit environ un litre et demi d’acide chlorhydrique très concentré. Cet acide possède un pH situé entre 1,5 et 2,5. Mais ce n’est pas pour autant qu’il est mauvais pour vous. En effet, il sert à combattre les bactéries et les microbes présents sur votre alimentation et à protéger votre système digestif. Il aide donc à nettoyer les aliments que vous consommez.

L’acidité de l’estomac intervient également dans la digestion des aliments et notamment des protéines. Elle permet de stimuler l’activité de certaines enzymes digestives comme la pepsine qui participe à la digestion des protéines et qui empêche la fermentation des glucides. L’acidité aide à ingérer la vitamine B12 présente dans les aliments ainsi que certains minéraux.

Elle reste donc essentielle à notre corps puisque sans elle, vous pouvez vous retrouver face à des carences.

Cependant, l’estomac ne digère pas bien cet acide. Pour s’en protéger, ses cellules vont créer du mucus qui va protéger les parois de l’estomac.

Quels sont les symptômes du reflux gastro œsophagien ?

quels sont les symptômes du reflux gastro œsophagien

Il est possible que dans certains cas, l’acide présent dans votre estomac remonte par l’œsophage. Entre l’œsophage et l’estomac, il y a une sorte de clapet qui est appelé le sphincter œsophagien. Il ne s’ouvre que dans un sens, celui qui arrive par la bouche. Dans le sens contraire, aucun contenu de votre estomac ne peut franchir cette porte.

Il peut donc arriver que votre sphincter rencontre des difficultés à se refermer et qu’une partie de votre estomac se faufile. Il faut savoir que moins l’estomac est acide, et plus le sphincter aura tendance à s’ouvrir. Lorsque vous avez des remontées acides, il ne faut donc pas penser que c’est parce que vous avez un surplus d’acidité.

Le reflux gastro-œsophagien désigne donc la remontée du contenu d’une partie de l’estomac dans l’œsophage (le conduit qui relie la bouche à l’estomac). Votre estomac produit de l’acide et quand ce dernier remonte le long de votre œsophage, cela peut favoriser certains problèmes.

Il faut savoir que la paroi de votre oesophage n’est pas du tout prête pour résister à l’acidité de l’estomac. Ce reflux peut donc entraîner une inflammation qui peut se traduire par une sensation de brûlure très désagréable. Pour rappel, l’inflammation est le processus réactionnel de votre corps qui se produit lorsque vous vous blessez ou que vous entrez avec un agent pathogène. Il s’agit de réparer les cellules qui ont subi l’incident.

La bactérie Helicobacter Pylori, le responsable des brûlures d’estomac

Normalement, lorsque tout va bien, l’estomac fabrique en quantité suffisante de l’acide chlorhydrique. Mais parfois, il peut y avoir un manque d’acide à cause d’une bactérie qui est appelée Helicobacter Pylori. Elle est présente chez 50% des êtres humains et possède une particularité : elle résiste à l’acide de l’estomac.

Elle va donc également diminuer sa présence dans votre corps et provoquer une inflammation de la paroi de l’estomac (gastrite) qui peut entraîner la formation d’un ulcère voire même d’un cancer. Cette bactérie se développe en présence d’hydrogène qui est le produit de la fermentation des glucides.

Le problème, c’est qu’il s’agit d’un cercle vicieux : Si votre estomac n’a pas assez d’acide, il va y avoir une mauvaise digestion des aliments, ce qui favoriserait la fermentation des glucides (et donc la production d’hydrogène) et la bactérie se développera plus facilement. Et le cercle trouve son unité à partir du moment où cette dernière fait baisser l’acidité.

Vous devez maintenant le savoir si vous lisez régulièrement mes articles mais lorsque l’inflammation est trop souvent sollicitée, elle devient de moins en moins efficace. Avec le temps, des lésions peuvent donc apparaître et même déclencher des cancers.

Comment éviter les brûlures d’estomac ?

Vous l’aurez compris, un manque d’acidité des aliments va entraîner une digestion beaucoup plus compliquée des aliments. De cette façon, lorsque les aliments vont poursuivre leur chemin vers les intestins ils ne seront alors pas assez ou voire même pas digérés. C’est à ce moment que peuvent se produire des gaz ou des ballonnements dans votre corps.

Il faut savoir que certains aliments peuvent favoriser ce phénomène et donc aggraver les symptômes.

Quels sont les aliments à éviter pour les brûlures d’estomac ?

Bien que la présence de la bactérie peut être en cause phénomène, une autre raison peut aussi provenir de ce que vous consommez. Voici la liste des principaux exemples :

1. Le gluten et les céréales

Une étude a permis de mettre en évidence le fait que les personnes atteintes de la maladie de la coeliaque (une indigestion du gluten) avaient un “score moyen de symptômes de reflux significativement plus élevé que les témoins sains” (1).

Cela signifie que même s’il est moins élevé, le risque d’avoir des brûlures d’estomac en consommant des aliments céréaliers reste présent chez les personnes tolérantes au gluten également.

2. Les produits sucrés et transformés

Un régime riche en glucides va favoriser la prolifération bactérienne et donc l’augmentation de la bactérie Helicobacter Pylori.

Ici encore, une étude nous montre “qu’un régime très faible en glucides chez les personnes obèses atteintes de RGO [reflux gastro-oesophagien] réduit considérablement l’exposition distale à l’acide œsophagien et améliore les symptômes” (2).

Dans cette catégorie, on compte alors tous les produits non naturels qui sont riches en sucre et issus d’une transformation comme les pâtisseries, les biscuits, les plats en conserve, les bonbons, les plats et aliments transformés, le pain ou encore les repas surgelés (pizza industrielles, etc).

3. Les aliments riches en graisse

Les aliments qui contiennent beaucoup de graisses sont très lourds à digérer. Si votre estomac a déjà du mal à le faire, la digestion ne sera que ralentie. Ce sont des denrées à index glycémique très élevé, ce qui est un effort important pour votre métabolisme.

On pense notamment au beurre, à la crème fraîche, aux plats préparés, à la viande grasse, à la charcuterie, à la friture ou la panure, à l’huile de palme ou encore aux sauces, etc.

Un petit conseil : Évitez-les principalement le soir ! Le fait de trop manger et en trop grosse quantité est déjà mauvais, mais le fait de s’installer trop rapidement en position allongée favorise les reflux gastriques.

4. Les agrumes

Nous l’évoquions en début d’article, mais les parois de l’œsophage sont très sensibles aux acidités. Si, en plus, il y a déjà une irritation qui est présente, il vaut mieux limiter votre consommation de produits acides !

Même si l’on vous a toujours dit que les fruits étaient excellents pour la santé, il y a une partie d’entre eux qu’il vaut mieux éviter dans cette situation : les agrumes.

Ainsi, évitez les oranges, le pamplemousse, le citron, la clémentine, la mandarine, etc.

On l’oublie souvent mais la tomate est un fruit acide. Il vaut mieux réduire votre consommation pour ne pas avoir de remontées acides.

Est-ce que la banane donne des brûlures d’estomac ?

On me demande souvent si la banane est-elle bonne ou mauvaise pour lutter contre l’inflammation des douleurs de l’intestin. Figurez-vous qu’elle n’est pas absolument pas l’ennemi de votre corps ! Elle ne fait pas partie des fruits acides et est alcaline.

Une étude a même permis de montrer qu’une consommation de banane avait un effet antidiabétique et permettait une meilleure cicatrisation dans le cas d’un ulcère gastrique (3).

5. Le chocolat, le café et le thé

Si ces trois produits ont été rassemblés en un point, c’est parce que l’origine des douleurs qu’ils provoquent provient des substances qu’ils contiennent tous : les méthylxanthines contenues dans le cacao.

Elles regroupent plusieurs substances comme la caféine ou la théobromine contenue dans le chocolat.

Bien qu’il s’agisse de substances issues de plantes naturelles, il faut savoir que leur effet relaxant peut être à double tranchant. En consommant ces produits, vous risquez de relâcher les muscles de votre sphincter et donc de provoquer des remontées acides.

6. L’alcool et les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses, les sodas et toutes les boissons alcoolisées sont à la fois une source importante de glucides et d’acides ! De plus, ils peuvent aussi être la cause d’un relâchement du sphincter et favorisent donc le risque !

7. Certaines plantes comme la menthe et l’oignon

Qu’elle soit sous la forme de chewing gum, de tisane ou de plante, la menthe est assez recommandée dans le cas d’une douleur gastrique. Elle contient ce qui sont appelés des “volatils” qui diminuent la solidité du sphincter.

C’est également le cas de l’oignon ou encore de l’ail qui réduisent l’efficacité des muscles et donc leur force pour empêcher les RGO. Ils ont la particularité de fermenter dans le corps.

8. Les plats épicés

Vous devez sûrement déjà avoir eu des dérèglements intestinaux après avoir mangé un plat contenant beaucoup d’épices. C’est parce qu’ils ont une forte teneur en alcaloïdes qui irritent et enflamment les parois oesophagiennes.

De plus, ils sont assez lourds à digérer. Cela peut encore une fois affaiblir votre système digestif et mener à des douleurs.

Il faut donc mettre de côté le curry, le piment, les poivrons, la moutarde et toutes les sortes d’épices pour le moment. Vous pouvez les remplacer par d’autres herbes moins irritantes.

9. Le vinaigre

En plus des citrons, des oranges et des tomates, il existe d’autres denrées qui sont très acides. Il y a aussi le vinaigre ou ceux qui en sont imprégnés comme les cornichons. Il vaut mieux les limiter si vous souffrez de brûlures gastriques.

Comment faire baisser le taux d’acidité dans l’estomac ?

Pour être en meilleur santé et éviter d’affaiblir votre corps, il faut mieux privilégier les repas pas trop copieux et consommer une alimentation anti-ballonnement :

  • Les fruits et les légumes
  • Les viandes et poissons
  • Les œufs
  • Boire beaucoup d’eau !

En plus de cela, je vous conseille de manger lentement en favorisant les petites bouchées. Cela vous aidera à mieux mastiquer et ainsi mieux digérer !

Sources :

(1) Nachman F, Vázquez H, González A, Andrenacci P, Compagni L, Reyes H, Sugai E, Moreno ML, Smecuol E, Hwang HJ, Sánchez IP, Mauriño E, Bai JC. Gastroesophageal reflux symptoms in patients with celiac disease and the effects of a gluten-free diet. Clin Gastroenterol Hepatol. 2011 Mar;9(3):214-9.

(2) Austin GL, Thiny MT, Westman EC, Yancy WS Jr, Shaheen NJ. A very low-carbohydrate diet improves gastroesophageal reflux and its symptoms. Dig Dis Sci. 2006 Aug;51(8):1307-12. 

(3) Kumar, M., Gautam, M.K., Singh, A. et al. Healing effects of Musa sapientum var. paradisiaca in diabetic rats with co-occurring gastric ulcer: cytokines and growth factor by PCR amplification. BMC Complement Altern Med 13, 305 (2013).

Partagez :

Facebook
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de plus de 220 000 personnes sur YouTube, avec plus de 16 MILLIONS de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.