Accueil > Blog > Les meilleures HUILES VÉGÉTALE pour votre SANTÉ (et celles à JETER dans votre évier)
huiles végétales santé

Les meilleures HUILES VÉGÉTALE pour votre SANTÉ (et celles à JETER dans votre évier)


🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


Les meilleures huiles végétales à consommer tous les jours pour votre santé et celles à jeter dans votre évier

Introduction

Dans cet article, nous allons traiter des huiles alimentaires et plus précisément ce qu’elles contiennent d’intéressant ou non du côté nutritif. Je ferai, pour expliquer clairement les différents points de l’article, quelques rappels. Je confronterai ensuite la quasi-totalité des huiles existantes sur le marché, ou du moins, les huiles les plus utilisées. Enfin, je préciserai celles qui sont bonnes pour la santé et celles qui ne le sont pas.

Qu’est-ce que l’huile ?

Une huile est un corps gras qui est à l’état liquide à température ambiante et qui ne se mélange pas à l’eau.

Il existe différentes origines d’huiles : 

  • Animales
  • Végétales
  • Minérales
  • Synthétiques

Les huiles végétales et animales sont essentiellement constituées de triglycéride (esters de glycérine et d’acides gras) qui se différencient par la nature.

On trouve alors différentes utilisations des huiles végétales :

  • Alimentaires
  • Usage technique
  • Usage cosmétique

Aujourd’hui, nous nous concentrons sur les huiles alimentaires seulement et plus particulièrement des huiles végétales. Une huile végétale renferme en général plus de 99 % de lipides, quelques vitamines et antioxydants. 

Extraction des huiles

Je vais citer les 2 plus utilisées pour ce qui est de l’extraction des huiles.

Extraction à froid

Tout d’abord, nous avons les huiles vierges. Une huile vierge est issue d’une pression à froid, on peut d’ailleurs souvent retrouver sur l’étiquette : « huile vierge de première pression à froid ». Cette méthode d’extraction à froid consiste à extraire, comme son nom l’indique, pour récupérer le liquide qui se trouve dans le fruit ou la plante. Ce procédé est très intéressant côté nutrition, car il permet de conserver la quasi-totalité des vitamines et bons acides gras.

Extraction industrielle

C’est un procédé industriel qui va consister à chauffer les fruits, plantes en question à des températures parfois assez élevés pour pouvoir extraire l’huile. Il s’en suit également un traitement d’extraction par solvant. Les opérations de raffinage modifient la composition de l’huile, car elle détruit les vitamines, antioxydants et autres composés bénéfiques pour la santé. Elles altèrent la composition chimique même !

À lire aussi : comment les antioxydants vous sauvent la vie

Conclusion de cette partie

Ici, on a pu voir qu’effectivement, il existait différents types d’huiles, végétales, animales… Ainsi que différentes utilisations. Le plus important à retenir pour le reste de l’article va être les procédés d’extraction qui sont profondément différents et qui amènent à des résultats, qui, sur le plan nutritionnel, sont également très différenciés.

Les acides gras

Les acides gras sont les unités de base du corps gras. Elles sont nécessaires pour beaucoup de nos fonctions corporelles. Il existe différents types d’acides gras.

Les acides gras saturés

Une alimentation en acides gras saturés est corrélée avec une hausse des maladies cardio-vasculaires et autres troubles de la santé cardiovasculaire. Cependant, ils sont nécessaires pour la constitution des membranes cellulaires. Elles sont donc à limiter mais pas à bannir. On le verra plus bas avec le cas de l’huile de coco.

Les acides gras insaturés

En réalité, il en existe plusieurs :

Les mono-insaturés que l’on va retrouver le plus souvent dans les avocats, l’huile d’olive, etc. Les acides gras mono-insaturés appelés également les oméga9 permettent de contribuer à réduire le risque de souffrir de troubles cardiovasculaires.

Les poly-insaturés : on en retrouve deux types. Les oméga3 et les oméga-6. Pour faire très simple, les oméga-3 créent une cascade de molécules aboutissant à des composés anti-inflammatoire et les oméga-6 aboutissant à des composés pro-inflammatoires. 

Si vous voulez plus de détails sur ce que sont les oméga-3, 6, 9 alors n’hésitez pas à consulter notre article complet sur le sujet : les acides gras.

Il existe également les acides gras cis et trans mais ils ne seront pas nécessaires pour la poursuite de l’article. Si vous voulez plus de détails sur le sujet, je vous conseille vivement de lire cet article.

Les huiles alimentaires 

Il existe une grande quantité d’huiles alimentaires végétales. Nous retrouvons ici les huiles les plus utilisées où les plus connues. La liste n’est bien évidemment pas exhaustive, mais vous pourrez retrouver des huiles que vous utilisez.

Pour se faire, j’ai réalisé une série d’images permettant de mieux situer les bénéfices pour la santé, leur utilisation et leur conservation.

Conclusion sur les huiles

Il existe plusieurs huiles bénéfiques et d’autres moins bénéfiques pour la santé humaine. Cependant il faut garder en tête que quasiment toutes les huiles possèdent des bénéfices et des risques. Il en va de même pour les huiles très controversées comme l’huile de Palme.

Cependant, dans l’alimentation quotidienne, il est préférable d’utiliser certaines huiles plutôt que d’autres.

Enfin, voici la composition de l’huile parfaite selon le site internet très sérieux : lanutrition.fr

  • 52 % d’oméga-9 soit 43 grammes
  • 12,3 % d’oméga-6 soit 10 grammes
  • 4,9 % d’oméga-3 soit 4,3 grammes
  • 30,7 % de graisses saturées soit 25 grammes.

Cette  » huile parfaite » s’apparenterait à l’huile de Colza.

Le point de fumée 

« Le point de fumée est la température à partir de laquelle les huiles ou les graisses émettent des fumées de façon continue. À cette température que ces produits commencent à se décomposer et se dénaturer : la substance donne ainsi un mauvais goût. »

En plus de donner un mauvais goût, l’huile produit des composés très toxiques et cancérigènes, comme le benzopyrène et l’acroléine.

Les huiles diffèrent selon leur qualité nutritionnelle, mais également selon leur point de fumée. Le point de fumée peut également varier selon que l’huile soit raffinée ou non.

Pour vous donner quelques exemples voici le point de fumée des huiles suivantes non raffinées :

  • Tournesol 107 °C
  • Lin 107 °C
  • Colza 107 °C
  • Olive 160 °C
  • Coco 177 °C
  • Noisette 221 °C

Quelles sont les huiles alimentaires bonnes pour la santé et celles qui le sont moins ?

Voici une liste des huiles alimentaires que vous pouvez consommer quotidiennement :

  • Olive
  • Lin
  • Colza
  • Noix
  • Cameline

L’huile de coco pourra être utilisé pour les cuissons du fait de son point de fumée très élevé.

Les huiles alimentaires à éviter sont : 

  • Tournesol
  • Sésame
  • Palme
  • Maïs

Pour celles que nous n’avons pas cité, il y a également : 

  • L’huile de pépin de raisin
  • Carthame
  • Arachide
  • Argan

Récapitulatif des huiles pour la cuisson et l’assaisonnement 

Assaisonnement

  • Colza
  • Lin
  • Olive

Cuisson à la poêle ou casserole 

  • Huile de noisette
  • Olive
  • Coco

Cuisson au four 

  • Olive
  • Noisette

Friture/wok  

  • Olive
  • Huile de coco

🎁 CHOISISSEZ ICI VOS CADEAUX DE BIENVENUE  🎁

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour récupérer un ou plusieurs CADEAUX 😄


Éléments de recherches : les meilleures huiles végétales paléo / sans gluten.

A propos de Joris

Joris
Étudiant en psychologie et passionné par la nutrition, la science et la santé, j’essaye de démontrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie, la phytothérapie l'aromathérapie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, bien-être, psychologie.

6 commentaires

  1. c’est dommage de jeter des huiles avec lesquelles on peut faire du savon naturel

  2. Je ne comprends pas très bien vos dires à propos de l’huile de sésame qui est bonne pour prévenir les maladies cardio-vasculaires mais qui se retrouve dans le lot des « huiles alimentaires à éviter » !?

    • Joris

      Comme je le dis à la fin de l’article, la quasi-totalité des huiles possèdent des bienfaits et des inconvénients. Pour ce qui est de l’huile de sésame, si riche en oméga-6, elle se trouve déclassée tout simplement car notre alimentation moderne ne permet pas ou plus d’ajouter encore des oméga-6. Ce n’est pas un problème d’oméga-6, mais plutôt d’équilibre. Si avez l’équilibre en oméga-3, alors pourquoi pas 🙂

  3. Bonjour,

    J’ai apprécié votre article mais je suis étonné que vous n’ayez pas citer l’huile de chanvre ?

    Cordialement.

    • Joris

      Bonjour Benoit, par souci de longueur de l’article, j’ai préféré me baser sur les huiles les plus connues 🙂 Merci de votre commentaire

  4. Bonjour.
    J’ai beaucoup aimer les informations sur les huiles.
    Vous n’avez rien dit au sujet de l’huile d’avocat, je l’utilise pour la cuisson est-ce correct.
    Je voudrais bien savoir ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading...
Facebook Messenger for Wordpress

 Recevez GRATUITEMENT 10 recettes de petits-déjeuners Palé

x