Les médecins de l’hôpital Huashan de l’Université de Fudan préconisent l’intégration de la pratique de l’exercice dans le cadre du programme « La santé pour tous ». Ils détaillent les axes d’amélioration nécessaires pour mettre en œuvre cette approche dans la pratique clinique.

L’importance cruciale de l’exercice dans notre mode de vie moderne

Les modes de vie contemporains ont entraîné une diminution de l’activité physique et une augmentation des maladies chroniques précoces. L’exercice est désormais un élément crucial des politiques de santé publique, jouant un rôle majeur dans la prévention des maladies chroniques et le maintien de l’autonomie et de la santé des personnes âgées.

En tant que traitement naturel sans effets secondaires, son efficacité contre de nombreuses maladies chroniques est solidement établie.

La médecine par l’exercice comme une option essentielle

Bien que la médecine par l’exercice soit une option complète, elle est souvent sous-utilisée. Les chercheurs chinois soulignent, avec des preuves à l’appui, les bénéfices de l’exercice, notamment pour ralentir le vieillissement physiologique et améliorer les résultats de l’immunothérapie dans le traitement de certains cancers.

Le Dr. Chen Shiyi, auteur principal et professeur à l’Université de Fudan, affirme que la médecine par l’exercice occupe une position unique et essentielle dans la pratique clinique, au même titre que les médicaments et la chirurgie.

La prescription d’exercice : une approche personnalisée

La prescription d’exercice, similaire aux autres prescriptions médicales, spécifie, pour chaque patient et situation clinique, des recommandations personnalisées d’exercices pour traiter ou prévenir les maladies, améliorant ainsi la condition physique.

Préparée de préférence par un médecin du sport, elle détaille les types d’exercices, leur fréquence, leur intensité et leur durée adaptées au patient.

L’avenir de la prescription d’exercice : une intégration systématique

L’avenir de la prescription d’exercice réside dans son application détaillée et systématique en tant que soin autonome dans les protocoles de traitement et en tant qu’outil de gestion de la santé. Des progrès restent nécessaires dans le développement de services spécialisés, d’équipements médicaux modernes pour l’assistance ou la pratique de l’exercice, la formation médicale continue et la sensibilisation du public.

Les chercheurs concluent que, à mesure que les prescriptions d’exercice gagnent en importance, elles devraient contribuer de manière significative à la santé publique.

Source: Research Nov, 2023 DOI: 10.34133/research.0284 Exercise Prescription: Pioneering the “Third Pole” for Clinical Health Management