Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts

Café et inflammation : Faut-il arrêter ?

Café et inflammation

La question des bienfaits du café pour notre métabolisme est souvent discutée. On me demande souvent si, oui ou non, il est bon de boire du café. Même s’il s’agit d’un réflex qu’ont de nombreuses personnes chaque matin, nous allons voir ensemble qu’il peut avoir à la fois des avantages, mais aussi des inconvénients sur la santé. Alors, café et inflammation sont-ils compatibles ? Je vous dis tout dans cet article !

Est-ce que le café est inflammatoire ?

Est-ce que le café est inflammatoire ?

Selon les derniers chiffres, le café est, après l’eau, la boisson la plus consommée au monde. Chaque jour, ce sont plus de 2,6 milliards de tasses qui sont bues dans le monde.

Avant de déterminer si café et inflammation sont des ennemis, il est bon de rappeler ce qu’est une réaction inflammatoire.

Lorsque vous vous blessez ou que vous entrez en contact avec un agent pathogène, vous avez déjà dû ressentir une sensation de chaleur, de douleur ou de rougeur sur la zone atteinte. Il s’agit du processus d’inflammation qui s’enclenche afin de réparer les cellules abîmées. Bien que cela puisse paraître alarmant dans certains cas, il ne faut pas s’en inquiéter. C’est une procédure totalement naturelle qui fait partie des capacités de régénérescence de notre corps.

Le problème, c’est que certains produits et aliments peuvent provoquer une inflammation de par leur composition irritante ou agressive pour le corps. Si bien qu’au bout d’un moment, l’inflammation devient chronique et mène même à ce qui sont appelées des maladies inflammatoires chroniques.

Alors, le café fait-il partie des aliments à éviter en cas d’inflammation ?

Les polyphénols, facteurs de lutte contre l’inflammation ?

Il faut savoir que la transformation de certains aliments peut produire des substances qui ont de nombreuses vertus pour la santé. C’est notamment le cas de la torréfaction du café et du cacao qui peut produire ce qui sont appelés des polyphénols. Ils sont composés de flavonoïdes (catéchines, etc) et de non-flavonoïdes (acides aminés, curcuminoïdes, etc).

Le café en contenant déjà sous sa forme naturelle, leur production est amplifiée avec ce processus. On retrouve également les polyphénols dans le thé, le chocolat ainsi que dans les fruits et les légumes (1).

Une étude a mis en avant les bienfaits des polyphénols sur notre corps, dont ceux de protéger notre corps des maladies chroniques (2).

Les flavonoïdes dont la catéchine par exemple, a également des pouvoirs antioxydants et anti-inflammatoires au sein de notre corps. Ces propriétés permettent notamment de lutter contre le stress oxydatif de nos cellules.

La caféine dans son ensemble a donc été considérée comme un produit anti-inflammatoire notamment dans cette étude (3).

Café et inflammation : Un fort pouvoir antioxydant pour lutter contre le stress oxydatif

Une étude a examiné les produits alimentaires qui contenaient le plus d’antioxydants. Bien que les fruits et légumes aient rassemblé de nombreux pouvoirs pour lutter contre les maladies dégénératives chroniques, il existe d’autres antioxydants alimentaires très puissants (4).

Le café est même assez bien classé dans cette liste et est suivi par le vin et les légumes. Il s’est conclu qu’il était une grande source de d’antioxydants sous forme d’acides chlorogéniques et de mélanoïdines.

Lutter contre les cellules oxydées de notre organisme permet notamment de réduire le processus d’inflammation. Boire du café en quantité raisonnable (2 à 3 tasses de café par jour au maximum) est une façon de protéger votre corps d’éventuelles maladies telles que celles qui sont dégénératives, métaboliques et même le cancer (5).

Le café, une réponse à l’inflammation chronique avec l’âge ?

Une nouvelle étude réalisée par l’université de Stanford a évoqué le fait que le café pouvait améliorer le mécanisme inflammatoire associé au vieillissement.

Ayant déjà été associé à un aliment pouvant améliorer la longévité (6), voilà que désormais, la caféine pourrait être une solution à certaines pathologies pouvant se développer avec l’âge.

C’est notamment parce qu’un processus moléculaire se produit au fur et à mesure des années et que ce dernier est ralenti lors d’une consommation de caféine. En effet, la caféine réduit la production d’une protéine inflammatoire appelée IL-1-bêta. Elle est sécrétée lorsqu’une lésion se produit dans votre corps.

Ainsi, café et inflammation peuvent bien trouver un terrain d’entente.

Quels sont les trois inconvénients du café ?

Bien que son effet puisse être bénéfique à votre organisme, il faut savoir que le fait de consommer du café en trop grande quantité peut être mauvais pour votre santé. Voici les 3 principaux inconvénients que vous pourrez rencontrer :

1. Entre insomnie et la fatigue

Si la plupart des spécialistes préconisent de ne pas consommer une tasse de café ou tout autre boissons décaféinées le soir, ce n’est pas pour rien.

Le café permet de sécréter une hormone qui est appelée le cortisol. Elle libère de l’énergie dans l’organisme en puisant dans les réserves de sucre. Il agit donc comme un stimulant en freinant même les effets de l’adénosine, un récepteur qui favorise le sommeil.

Dans l’ensemble, le café est une substance qui provoque de l’adrénaline et qui met votre organisme en situation de stress. Consommé en trop grande quantité, il agite constamment le corps et le stimule. Si bien qu’il ne peut plus se reposer.

Des chercheurs ont mis en évidence le fait que pendant la nuit, la qualité du sommeil est affaiblie car la libération de la dopamine est réduite. Ainsi, le café est responsable d’un mauvais repos et d’une agitation constante. C’est pour cette raison qu’il est en cause de l’insomnie mais aussi d’une très grande fatigue. Sur le long terme, cela peut se transformer en stress chronique et voire même en dépression.

2. Les reflux gastriques et les irritations de l’intestin

Le problème du café, c’est qu’il peut avoir de nombreux bienfaits sur votre métabolisme. Mais lorsque vous abusez de sa gentillesse, il peut devenir littéralement néfaste.

En petite quantité, le café a prouvé qu’il pouvait diminuer les risques de maladies cardiovasculaire, de diabète de type 2 et voire même la maladie de Parkinson.

Cependant, il s’agit d’une boisson assez irritante pour l’estomac. Il peut donc provoquer un dérèglement du système digestif, une diarrhée et même des reflux gastriques.

En effet, la caféine stimule la sécrétion d’acide chlorhydrique qui peut donc favoriser les ballonnements. C’est pour cette raison qu’il peut y avoir un léger mal de ventre lorsque vous consommez du café à jeun.

Attention, si vous répétez trop régulièrement cette action, vous risquez de provoquer des réactions inflammatoires sur les muqueuses de votre estomac !

3. La dépendance physique

Il vous est sûrement déjà arrivé de ressentir un mal de tête lorsque vous n’avez pas consommé de café pendant un certain temps. C’est notamment parce que votre organisme peut devenir dépendant à la caféine !

Tout en restant une dépendance assez légère, il est préférable de réduire votre quantité si vous en ressentez les premiers effets. Ce n’est pas parce qu’une tasse de café peut avoir de nombreux bienfaits sur votre corps qu’il faut en abuser !

Est-ce que le café est mauvais pour l’arthrose ?

On m’a très souvent demandé si le café et l’inflammation causant de l’arthrose peuvent être assemblés. L’arthrose est un sujet qui touche énormément de personnes en France.

Elle peut être liée à l’âge, mais aussi à une inflammation du corps. En cause, l’alimentation peut être visée. Mais ce qui est intéressant, c’est que le café est un sujet assez controversé lorsqu’il est question d’arthrose.

Dans l’ensemble, la plupart des avis tendent à dire que le café, compte tenu des effets inflammatoires et antioxydants qu’il contient, n’est pas réellement mauvais pour l’arthrose.

Cependant, une étude montre qu’il peut y avoir une action individuelle à chacun (8). Une consommation de café peut donc devenir bénéfique chez certaines personnes et être néfaste chez d’autres. En fonction de votre métabolisme, de votre âge, de votre sexe et de vos habitudes de consommation, les effets peuvent être différents.

Il faut donc rester vigilant sur votre propre cas et préférer limiter votre consommation à des quantités raisonnables et suivre attentivement ses effets sur votre corps. Si vous sentez que vos problèmes d’arthroses s’aggravent, il est peut-être préférable de consulter un spécialiste ou voire même d’arrêter totalement le café.

Sources :

(1) Sonia de Pascual-Teresa, Michael N. Clifford. Advances in Polyphenol Research: A Journal of Agricultural and Food Chemistry Virtual Issue. 2017, 65, 37, 8093–8095

(2) Chang AS, Yeong BY, Koh WP. Symposium on Plant Polyphenols: Nutrition, Health and Innovations, June 2009. Nutr Rev. 2010 Apr;68(4):246-52.

(3) Barcelos RP, Lima FD, Carvalho NR, Bresciani G, Royes LF. Caffeine effects on systemic metabolism, oxidative-inflammatory pathways, and exercise performance. Nutr Res. 2020 Aug;80:1-17.

(4) Svilaas A, Sakhi AK, Andersen LF, Svilaas T, Ström EC, Jacobs DR Jr, Ose L, Blomhoff R. Intakes of antioxidants in coffee, wine, and vegetables are correlated with plasma carotenoids in humans. J Nutr. 2004 Mar;134(3):562-7.

(5) NEHLIG Astrid, « Les propriétés antioxydantes du café », Hegel, 2016/2 (N° 2), p. 220a-221.

(6) Loftfield E, Cornelis MC, Caporaso N, Yu K, Sinha R, Freedman N. Association of Coffee Drinking With Mortality by Genetic Variation in Caffeine Metabolism: Findings From the UK BiobankJAMA Intern Med. 2018;178(8):1086–1097.

(7) AstridNehlig, Jean-LucDaval, GérardDebry. Caffeine and the central nervous system: mechanisms of action, biochemical, metabolic and psychostimulant effects. ScienceDirect. Volume 17, Issue 2, May–August 1992, Pages 139-170

(8) Muqaku B, Tahir A, Klepeisz P, Bileck A, Kreutz D, Mayer RL, Meier SM, Gerner M, Schmetterer K, Gerner C. Coffee consumption modulates inflammatory processes in an individual fashion. Mol Nutr Food Res. 2016 Dec;60(12):2529-2541.

Partagez :

Facebook
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de plus de 220 000 personnes sur YouTube, avec plus de 16 MILLIONS de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.