Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in posts

Inflammation et prise de poids : Y-a-t’il un lien ?

Inflammation et prise de poids

L’inflammation a beau être dans la plupart des cas invisible, elle peut tout de même avoir des conséquences sur votre corps. Parmi ces phénomènes, on remarque souvent une chaleur, une rougeur, une douleur ou voire même un œdème. Mais il faut savoir que dans votre corps, il se passe énormément de choses qui vont jouer sur votre équilibre corporel, sur vos hormones et sur vos cellules. Lorsque l’inflammation devient chronique, c’est à ce moment-là que peut se produire une prise de poids. Alors comment votre corps réagit-il face à l’inflammation ? Pour quelles raisons peut-on dire qu’inflammation et prise de poids sont liées ? Je vous réponds dans cet article !

Comment savoir si on a une inflammation dans le corps ?

L’inflammation est un processus entièrement naturel du corps qui se déclenche lorsque vous vous blessez ou que vous entrez en contact avec des agents pathogènes. De nos jours, elle reste quasiment toujours en action car les pathogènes sont de plus en plus présents autour de nous que ce soit dans l’air ou dans notre alimentation.

Nous avons la chance d’avoir un métabolisme qui se régénère. Lorsqu’un agent étranger pénètre dans votre corps, votre système de défense va alors être alerté par des transmetteurs : les prostaglandines, l’histamine et d’autres messagers.

Comment savoir si on a une inflammation dans le corps

Le système immunitaire va alors sécréter des protéines qui sont appelées les cytokines. En plus de cela, lorsque l’inflammation est aiguë, ce processus va également mener synthétiser une protéine C réactive.

Généralement, cela provoque quatre symptômes observés sur la zone atteinte : une rougeur, une douleur, un œdème ou une chaleur.

C’est parce que les protéines synthétisées agissent activement sur l’agression et qu’elles permettent au sang de coaguler. Lorsque l’œdème est présent, c’est parce que la blessure va être recouverte d’une coque pour être mieux appréhendée.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, c’est peut-être qu’une inflammation aiguë est en cours. Il ne faut surtout pas s’en alerter car, encore une fois, il s’agit d’un processus naturel.

Inflammation et prise de poids, quel est le lien ?

L’inflammation peut, si elle est trop souvent sollicitée, perdre de son efficacité. Certaines agressions peuvent se produire dans votre organisme sans que vous ne vous en rendiez compte. On parle d’inflammation silencieuse qui peut, sur le long terme, devenir chronique. Elle est constamment présente dans le corps.

Il faut savoir que lorsque l’inflammation se déclenche, c’est une procédure d’alerte. Le corps tout entier passe donc en état de stress. Ce dernier est très mauvais pour le corps car il implique la sécrétion de nombreuses hormones et peut également favoriser des réactions biochimiques.

L’insuline fait partie de celles qui vont être atteintes. Il s’agit de l’hormone régulatrice des taux de glucides de votre sang qui est sécrétée par le pancréas. Elle permet de transformer les sucres en énergie et de les transmettre à vos différents organes et à vos muscles.

Mais il faut savoir qu’elle se déclenche également lorsque le corps est en situation de stress. Votre métabolisme ayant besoin de réagir face à ce corps étranger, l’insuline s’assure qu’il recevra assez d’énergie.

Lorsque l’inflammation est installée, la structure de l’insuline peut être modifiée. Son efficacité est donc réduite, et les taux de glycémie ne peuvent plus être régulés. Le sucre en trop va alors s’accumuler dans le tissu adipeux et les graisses favorisant ainsi la perte de poids.

L’inflammation favorise la faim

L’insuline n’est pas la seule à être victime de l’inflammation. Si on l’associe avec la prise de poids, c’est parce qu’elle bloque la diffusion de certains neurotransmetteurs. Parmi eux, il y a la sérotonine et une hormone appelée la leptine. Cette dernière est produite par les tissus adipeux et l’estomac. Elle est d’ailleurs appelée “hormone de satiété“.

En cas de procédures inflammatoires, des réactions biochimiques peuvent perturber cet équilibre énergétique et notamment au niveau de vos hormones. La sérotonine a également des effets sur la satiété.

Si bien que lorsque le circuit est endommagé, les hormones ne peuvent plus être diffusées et les neurotransmetteurs agir entre votre zone cérébrale et votre estomac. La sensation de satiété va donc être réduite et c’est ce qui peut mener à une prise de poids.

Il existe donc bien un lien entre inflammation et prise de poids.

L’obésité est donc un facteur d’inflammation. Une étude a d’ailleurs mis en évidence le fait que l’intervention d’une perte de poids induite par l’alimentation pouvait entraîner des réductions significatives des concentrations de protéines C-réactive dans l’organisme (1).

Comment savoir si on a une inflammation avec une prise de sang ?

Bien qu’il existe des inflammations visibles qui restent totalement naturelles, nous avons donc vu à travers cet article qu’elles pouvaient être internes et silencieuses. La seule façon de savoir si vous avez effectivement une inflammation dans le corps, c’est par la prise de sang.

Lors de vos résultats, si vous remarquez un taux élevé de protéine C réactive (CRP) ou de globules blancs, c’est que l’inflammation est bien active. Un taux de protéine C réactive supérieur à 3 mg/L peut devenir inquiétant.

Pourquoi j’ai toujours des inflammations ?

Si vous suivez un régime pour perdre du poids mais que vous remarquez que les effets ne sont pas satisfaisants, cela peut donc venir d’un déséquilibre dans votre organisme. Une réaction inflammatoire dans le corps peut être la cause de nombreux facteurs comme l’alimentation, la sédentarité ou encore le stress.

En effet, certains aliments peuvent être pro-inflammatoires. On parle souvent des aliments peu naturels pour l’organisme et qui sont le résultat de l’industrie alimentaire moderne. Ils sont à double tranchant pour votre métabolisme puisqu’ils favorisent la prise de poids et qu’ils n’ont aucune propriété nutritive pour la santé. Ce dernier doit alors les éliminer et, étant des aliments étrangers, provoquer une réaction inflammatoire.

De la même façon, le stress peut mettre votre organisme en état d’alerte constant. Si bien que sur le long terme, cela peut causer des maladies inflammatoires chroniques et avoir beaucoup d’impacts sur votre santé générale.

Comment réduire l’inflammation dans le corps ?

Pour éviter de déclencher des processus inflammatoires dans votre organisme, je vous conseille d’adopter un régime sain et faible en mauvais sucres. Il vaut mieux éviter les produits transformés, les plats préparés, les sucres raffinés (gâteaux, pâtisseries, biscuits industriels), le surplus d’oméga 6 ou encore les céréales.

Il est préférable de se tourner vers des aliments anti-inflammatoires comme des fruits et des légumes, des bonnes protéines, fibres et glucides, des oméga 3 et tous autres produits aux propriétés antioxydantes. Tout en oubliant pas de boire beaucoup d’eau ! Il est important d’éliminer les toxines au quotidien.

De la même façon, il est assez conseillé de pratiquer une activité physique régulièrement pour favoriser la perte de poids, réduire le stress et booster vos défenses immunitaires (2). De cette façon, vous retrouverez une meilleure santé et vous parviendrez mieux à maigrir.

Sources

(1) Nicklas BJ, Ambrosius W, Messier SP, Miller GD, Penninx BW, Loeser RF, Palla S, Bleecker E, Pahor M. Diet-induced weight loss, exercise, and chronic inflammation in older, obese adults: a randomized controlled clinical trial. Am J Clin Nutr. 2004 Apr;79(4):544-51.

(2) Nimmo MA, Leggate M, Viana JL, King JA. The effect of physical activity on mediators of inflammation. Diabetes Obes Metab. 2013 Sep;15 Suppl 3:51-60.

Partagez :

Facebook
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de plus de 220 000 personnes sur YouTube, avec plus de 16 MILLIONS de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.