Votre Cadeau
Le gluten est-il inflammatoire

Le gluten est-il inflammatoire ?

Longtemps ignoré ou alors très peu remis en cause par les études, le gluten apparaît aujourd’hui comme un aliment assez controversé. La fameuse question que l’on se pose c’est : est-ce bon pour la santé ou pas ? Pourtant cette particule est présente dans la plupart des aliments que nous consommons au quotidien. Mais quels sont ses effets sur notre corps ? Le gluten est-il inflammatoire ? Je vous donne toutes les réponses dans cet article !

Le gluten est-il inflammatoire

Où trouve-t-on du gluten ?

dans quoi trouve t on du gluten

Le gluten est un mélange de protéines qui vient des céréales. Pour savoir plus facilement dans quels aliments se situe le gluten, voici un moyen mémo-technique : S.A.B.O.T. Chaque lettre correspond respectivement à la Seigle, à l’Avoine, au Blé, à l’Orge et au Triticale.

Celui qui est présent en grande quantité dans les produits que nous consommons, c’est le blé. Il est à l’origine de plusieurs plats préparés.

Le triticale est un hybride artificiel qui est souvent utilisé comme fourrage pour les animaux. Il n’est donc quasiment jamais présent dans votre alimentation, mais il est tout de même bon de savoir qu’il contient du gluten.

Mais ce n’est pas tout. Le gluten est également présent dans de nombreux aliments qui composent nos habitudes alimentaires :

  • Pain (extrêmement riche en gluten)
  • Farines
  • Biscuits, viennoiseries, pâtisseries et gâteaux industriels
  • Pâtes et pizzas (elles sont généralement issues de blé)
  • Hamburgers
  • Viande et poissons panés (friands, panure, etc)
  • Certaines charcuterie (saucisses)
  • Bouillons de cubes
  • Assaisonnements
  • Tous les plats industriels
  • Bière

Quels sont les effets du gluten sur l’organisme ?

Malgré son omniprésence dans notre alimentation, le blé moderne fait partie des produits auxquels notre patrimoine enzymatique n’est pas adapté. Par rapport à celui que cultivaient nos ancêtres, le blé moderne est constitué d’un ensemble de chromosomes que notre corps ne supporte pas.

Dans notre organisme, le problème va se situer au niveau de la muqueuse intestinale qui est la frontière principale entre l’environnement extérieur et le milieu intérieur.

L’intestin grêle est une zone très sensible. En effet, le gluten favorise l’hyperperméabilité intestinale et donc, par conséquent, le passage d’aliments peu sains pour la santé.

Aujourd’hui, l’intolérance au gluten toucherait près de 600 000 personnes en France. Pourtant, “seulement 20% des cas sont diagnostiqués car de nombreuses formes d’intolérances passent inaperçues“.

Pourquoi le gluten est-il inflammatoire ?

Le gluten contient de la gliadine, un antigène alimentaire. Face à cette protéine, l’organisme se doit de déclencher des anticorps anti-gliadine ainsi que des lymphocytes T dans la muqueuse gastro-intestinale pour se défendre (1).

L’intolérance au gluten est réputée pour être la cause d’une maladie auto-immune : la maladie cœliaque.

C’est une pathologie auto-immune assez grave où les anticorps vont attaquer l’intestin grêle et qui peut engendrer de graves problèmes de santé. Dès que l’organisme entre en contact avec la protéine du gluten, il met en route des réactions inflammatoires.

Mais lorsque l’inflammation est omniprésente, son efficacité se réduit. Des lésions appelées atrophie villositaire vont alors se former au niveau de l’épithélium des muqueuses de l’intestin suite à l’attaque des anticorps.

À cause de cet affaiblissement, votre organisme n’aura alors plus de barrière protectrice contre les agents pathogènes. Le système immunitaire est complètement perturbé provoquant ainsi des maladies chroniques auto-immunes et dégénératives.

Du coup, l’absorption des aliments nutritifs (protéines, sucres, graisses, fer, calcium, magnésium, vitamine, etc) va être très mal réalisée provoquant ainsi des carences et bien pire.

Il est essentiel de savoir qu’une l’intolérance n’est pas vue comme une allergie. Le gluten est donc bien inflammatoire puisqu’il s’agit bien d’une réaction auto-immune du corps.

Quels troubles peut provoquer le gluten ?

Étant donné que l’imperméabilité intestinale est enclenchée, l’absorption d’éléments nutritifs est perturbée. À partir du moment où l’équilibre du corps est affecté, que le système immunitaire n’est plus efficace et que les tissus sont atteints par l’inflammation, plusieurs troubles peuvent apparaître :

  • Thyroïde de Hashimoto : Cette maladie auto-immune se produit au niveau de la glande qui ne sécrète plus assez d’hormones.
  • Diabète de type 1 : Il s’agit d’une maladie auto-immune qui se produit à cause d’un dysfonctionnement des lymphocytes T. Un lien a été établi entre le rôle du microbiome intestinal et le diabète de type 1 (2).
  • Maladies inflammatoires de l’intestin et du côlon (MICI) ou maladie de Crohn (3)
  • Hépatite chronique : Dans une étude, 41% des patients analysés avec un diagnostic de maladie de cœliaque ont présenté une atteinte hépatique (4).
  • Maladies neuro-dégénératives comme la sclérose en plaques : La plupart des patients souffrant de sclérose en plaques ont montré des signes de maladie de cœliaque et d’atrophie villositaire (5).
  • Arthrose et polyarthrite rhumatoïde : Il est recommandé de faire un régime sans gluten contre l’arthrose. Le fait que les aliments essentiels à notre développement ne puissent intégrer le corps et d’avoir des carences en calcium et en vitamine D peuvent lier la sensibilité au gluten aux douleurs articulaires (6).

D’autres conséquences d’une consommation élevée d’aliments à base de gluten peuvent aussi mener à une anorexie, un lupus, des problèmes de peau (eczéma, acné, dermatite herpétiforme, etc), des symptômes dépressifs, etc.

Quels sont les symptômes de la sensibilité au gluten ?

Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. On peut donc ne pas s’en rendre compte. Certaines peuvent vivre très longtemps avec une intolérance au gluten et d’autres pour lesquelles les effets vont être ressentis plus rapidement.

Une intolérance au gluten observée dès l’enfance peut se manifester par des baux divers qui se sont banalisés au fil du temps comme :

  • Le nez qui coule,
  • L’acné,
  • La fatigue,
  • Les maux de ventre et des ballonnements,
  • Des épisodes dépressifs,
  • Des douleurs musculaires, etc.

Le problème, c’est que la cause n’est que rarement identifiée et que l’effet d’un régime avec gluten peut passer inaperçu.

Par la suite, les symptômes peuvent devenir plus intenses à l’âge adulte lorsque l’inflammation due au gluten est réellement présente :

  • Diarrhées,
  • Fatigue (liée aux carences),
  • Douleurs abdominales et articulaires,
  • Perte de poids,
  • Anémie,

Si vous voulez savoir si le gluten est inflammatoire sur votre corps, faites un test ! Pendant 21 jours, je vous propose de faire un régime sans gluten et de noter vos observations sur votre santé !

Sources :

(1) Nadine Cerf-Bensussan and Bana Jabri. Coeliac disease: An autoimmune disorder induced by a dietary antigen. Med Sci (Paris), 17 11 (2001) 1129-1138.

(2) Boerner BP, Sarvetnick NE. Type 1 diabetes: role of intestinal microbiome in humans and mice. Ann N Y Acad Sci. 2011 Dec;1243:103-18.

(3) Maria Ines Pinto-Sanchez, Caroline L. Seiler, Nancy Santesso, Armin Alaedini, Carol Semrad, Anne R. Lee, Premysl Bercik, Benjamin Lebwoh, Daniel A. Leffler, Ciaran P. Kelly, Paul Moayyedi, Peter H. Green, Elena F. Verdu. Association Between Inflammatory Bowel Diseases and Celiac Disease: A Systematic Review and Meta-Analysis. May 13, 2020

(4) Boulaich Amal, Benelbarhdadi Imane, Ajana Fatima Zahra, Essamri Wafae, Afifi Rajaa, Benazzouz Mustapha, Essaid Abdellah. Maladie cœliaque et foie.

(5) Rodrigo, L., Hernández-Lahoz, C., Fuentes, D. et al. Prevalence of celiac disease in multiple sclerosisBMC Neurol 11, 31 (2011).

(6) Hafström I, Ringertz B, Spångberg A, von Zweigbergk L, Brannemark S, Nylander I, Rönnelid J, Laasonen L, Klareskog L. A vegan diet free of gluten improves the signs and symptoms of rheumatoid arthritis: the effects on arthritis correlate with a reduction in antibodies to food antigens. Rheumatology (Oxford). 2001 Oct;40(10):1175-9.

(7) Sapone, A., Bai, J.C., Ciacci, C. et al. Spectrum of gluten-related disorders: consensus on new nomenclature and classificationBMC Med 10, 13 (2012).

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Wilfried

Wilfried

Votre expert en nutrition, coach, formateur, et conseiller scientifique inspiré du Modèle Paléo qui vous accompagne pour améliorer significativement votre santé via le style de vie. Wilfried LAUNAY est aussi un auteur reconnu dans son domaine, un conférencier, et a réuni une communauté fidèle de prêt de 200 000 personnes sur YouTube, avec plus de 13 MILLIONS de vues ! Pour écrire ses articles et ses vidéos, Wilfried s'appuie sur les recherches scientifiques les plus récentes et ses scripts sont relus par une experte dans l'interprétation de la littérature scientifique.

Ces articles pourraient vous intéresser :

2 réflexions sur “Le gluten est-il inflammatoire ?”

  1. Bravo, mais pourquoi avoir fait des recherches de ceci ou de cela ?
    car depuis les changements de culture des bles , épeautre et d’autres céréales; A cause des épandages de produits toxiques qui sont en France interdits; Voila ce que deviennent ces céréales en pertes de vie qui produisent certains ennuis …C’est tout ! Pourquoi vouloir mal informer les Français et pas que eux. Je suis macrobiotique depuis 47 ans , je “fabriquais de la viande vegetarienne en ajoutant un % de la farine de GLUTEN dans de la farine de blé correcte! Depuis + de 47 ans ai-je eu des ennuis coalique? Non jamais ! Faudrait ne pas l’aller jusqu’au bout de ces ennuis , ou sont les vrais ennuis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avertissement

Ce site BMoove.com a pour vocation de vulgariser des informations dans le domaine de la santé et du bien être. Ces informations sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le lecteur du site BMoove et son médecin. Ce site n’a pas pour mission de remplacer les conseils, avis médicaux, traitements, diagnostics, jugements proposés par les professionnels de la Santé.

© BMoove 2020 – Blog Paléo sur le régime Paléo – Recettes Paléo – Aliments Paléo et sans gluten – Santé – Sport (Crossfit & MovNat). Paleo / Primal Lifestyle – Paleo Fitness – Paleo Food & Diet / Politique de confidentialité