Il aura fallu quelques mois pour que Sylvain change complétement son style de vie et retrouve la santé ! Désormais heureux dans sa nouvelle vie, Sylvain (59 ans) est pourtant parti de loin. Dépression, obésité morbide (125 kg), apnée du sommeil sévère… Son état était plus qu’alarmant. Alors que les médecins ne font que lui conseiller un « régime serré » sans plus d’informations, Sylvain entend parler de la maladie du foie gras et de l’impact de la surconsommation de glucides. Il décide alors de prendre sa vie en main. Voici son témoignage.

1) Quel était ton état de santé avant ta perte de poids et ton nouveau style de vie ? 

J’étais en dépression assez profonde d’autant plus que l’obésité morbide avait provoqué des apnées du sommeil (88 apnées /heures) qui ont aggravé mon obésité… Un véritable cercle vicieux !

Je me faisais plaisir pour compenser étant donné que je ne savais pas que tout était lié (crèmes glacées, pâtisseries, viennoiseries). Quand je marchais à côté de mon fils de 19 ans (lui-même en surpoids à ce moment là) j’étais si essoufflé qu’il fallait que je m’arrête pour reprendre mon souffle.. L’humiliation.

Suite à la mise en place d’un respirateur, j’ai été engagé dans un parcours médical. Généraliste, hépatologue, échographie du foie, cardiologue.. Pourtant, personne ne m’a parlé du sucre ni des glucides (l’impression d’être plus un numéro qu’un patient).

J’ai abandonné tous mes clients, j’étais artisan.

Quand mon fils est né, j’étais président fondateur d’un club de paintball malgré mon âge (40 ans) je courrais, j’étais mince. C’est en 20 ans que j’en suis arrivé à 125 kg.

2) Qu’est ce qui a changé ta vie ?

Un jour mon beau-frère me dit :  » tu as peut-être le foie gras ». Il me parle des glucides, des aliments complets etc. À partir de là, j’ai commencé mes propres recherches.

3) Comment as-tu connu BMoove ?

Après avoir acquis les bases (insuline, glucagon, graisse viscérale, le film « Sugarland »), mes recherches m’ont fait découvrir les vidéos de Wilfried et Réginald Allouche. C’est surtout Wilfried qui m’a réellement permis de me passionner pour le sujet. J’ai contrôlé ses sources et me suis rendu compte que toutes ses affirmations étaient fiables.

4) Quels changements concrets as-tu opérés (alimentation, sport…) ?

J’avais commencé par réduire les glucides, mais comme j’étais encore complément accro au sucre, c’était très difficile de résister. J’ai toutefois commencé à perdre du poids puis je suis tombé sur la vidéo concernant le régime cétogène.

Et là, je suis sorti de l’addiction en 1 semaine seulement !

Étant un ancien membre de la fédération française de force athlétique FFHMC (champion du sud-est par équipe), j’ai recommencé la musculation en septembre 2022, il y a 14 mois. En club, je me sentais énorme, c’était la honte, je dois l’avouer… 

Chaque matin, je mange 3 œufs au plat avec du râpé et rien d’autre. Parfois, je n’ai pas faim jusqu’à midi alors je ne mange pas (la perte d’appétit, c’est ce qui caractérise l’état de cétose).  

Et de façon générale, je prends du collagène, de l’huile de poisson, de l’huile de foie de morue, des gouttes de vitamine D, des petits poissons gras, des avocats, de l’huile d’olive, huile de colza, des salades d’épinards… Bref, tout ce que Wilfried nomme comme aliments anti-inflammatoires.

5) Comment as-tu vécu ces changements (victoires/difficultés) ?

Les changements ont vite opéré, j’ai perdu 2 kg par mois en moyenne. Aujourd’hui, je suis à 104 kg.

C’est une renaissance ! La mémoire et la cognition sont de retour.. et puis mon taux de testostérone est passé de 2,33 ng/mL à 6,4. J’ai la silhouette d’un athlète, même si je veux encore perdre 6 à 8 kg (mon poids de forme se situe entre 87 et 90 kg).

6) Est-ce que tu voudrais revenir en arrière ?

Heuuu.. ce serait un suicide non ?

Clairement, j’estime avoir frôlé la mort.

7) Qu’aimerais-tu dire aux personnes en surpoids qui n’osent pas passer le pas ?

J’aimerais leur donner la parole.

Ils sont stigmatisés par la société, jugés comme improductifs, gros… Alors ils ne savent pas quoi faire. On leur donne tellement d’informations incohérentes et contradictoires que ça les paralyse. On ne sait plus qui croire.

J’aimerais leur dire qu’ils ne sont pas seuls, qu’on est avec eux.

8) Ton mot de la fin

MERCI !

Merci Wilfried, un grand merci ! 

Qui d’autre nous dit la vérité ? Le système est défaillant.

Pourrait-on dire (comme dans le film SUGARLAND) que le système protège de multiples intérêts industriels ?