Accueil > Blog > Comment faire son dentifrice maison en moins d’une minute !

Comment faire son dentifrice maison en moins d’une minute !

Selon nos ancêtres, la bouche serait le « temple de l’âme ».

mouthEn effet, bien que surprenant, ce terme est des plus approprié pour cette zone riche de sens, de fonctions, de symboles et d’expressions des maux qu’est notre cavité buccale !

Voilà pourquoi il est primordial d’en prendre soin.
Comment ?!… Déjà en se brossant les dents ! Mais, vous commencez à me connaître, les dentifrices que l’on trouve en grandes surfaces ont perdu grâce à mes yeux depuis longtemps (leur liste d’ingrédients imprononçables longue comme le bras ne me plaisait pas du tout !).

Alors j’achetais mon dentifrice en magasin bio… Mais, soit le goût ne me convenait pas, soit le prix me laissaient entendre que j’allais bientôt devoir mettre ma maison en hypothèque !

Bref, j’ai commencé à me renseigner sur comment faire son dentifrice maison… Et je me suis vite rendu compte d’un truc : c’est HYPER facile !!!

En plus j’avais tous les ingrédients dans mes placards (facile, vous m’direz : on n’en a besoin que de 3 !!!)
En moins de temps qu’il faut pour le dire voilà que mon dentifrice était fait ! TOP !

Je résume donc : avec cette recette, j’obtiens un dentifrice sain (pas de composés chimiques), rapide à faire (moins d’une minute), facile à faire (juste besoin d’une cuillère et d’une fourchette pour mélanger !), au goût sympa et efficace ! Tentant, n’est-ce-pas ?!

Laissez-moi vous en dire plus !

Pour faire votre dentifrice, il vous faut donc 3 ingrédients :

1/ de l’huile de coco Coconut-Oil (1)

L’huile de coco n’a pas que des utilisations culinaires, non non ! C’est un formidable produit naturel qui a de multiples bienfaits pour le corps (j’en ferai bientôt un article plus complet ! 😉 ) !

C’est, entre-autres, un antibactérien et antifongique ! Parfait pour éviter les caries, les mycoses buccales, les gingivites, les aphtes et j’en passe…

D’ailleurs, en médecine ayurvédique, une méthode consiste à se rincer la bouche avec 1 c.à.s d’huile de coco pendant 10 à 20 minutes quotidiennement, en jouant avec la langue, les gargarismes et les aspirations entre les dents, pour le nettoyage de la bouche et des dents. Et oui, c’est une technique qui a 3000 ans quand même ! Nous n’avons rien inventé !

En plus, elle rend les lèvres toutes douces. Parfait pour les bisous !

2/ du bicarbonate de soudebicarbonate-soude-jardin-full-9309114

Malgré un nom qui pourrait faire peur, le bicarbonate de soude (ou de sodium, c’est la même chose ! ) n’a rien de chimique ni agressif (il n’est pas plus toxique que le sel). Présenté sous forme de poudre blanche fine, c’est un produit qui a de multiples utilisations (hygiène, ménage, cuisine !).

Il est surtout prodigieusement efficace pour blanchir les dents en douceur. En effet, en incorporant du bicarbonate de soude dans notre dentifrice, on obtient une texture légèrement grumeleuse qui, par effet mécanique, va polir l’émail en douceur et blanchir nos quenottes en éliminant les tâches (dues au café, thé, nicotine, …).

Le bicarbonate n’éclaircira, cependant, jamais l’émail qui a une couleur naturelle propre à chaque individu !

De plus, grâce à son PH alcalin (8,4), le bicarbonate de soude neutralise l’effet des substances acides dans notre bouche (celles qui érodent l’émail et qui créent des vilaines caries !).

3/ l’huile essentielle de menthementhe -poivree huiles-essentielles- huile- essentielle-de- menthe- poivre-inhalation- huile- essentielle menthe- poivree- huile-essentielle- menthe poivree- utilisation

Utilisée principalement pour ses propriétés rafraîchissantes (parfaites pour alléger l’haleine!), l’huile essentielle de menthe, a en plus, d’autre effets bénéfiques ! Anti-inflammatoire, elle est parfaite pour désenflammer les petites lésions et décongestionner les gencives gonflées.

Vous pouvez également utiliser de l’huile essentielle de tea-tree, de citron ou de girofle.

Attention cependant à ne pas utiliser d’huile essentielle de menthe poivrée qui peut s’avérer neurotoxique et abortive au long terme. Préférez l’huile essentielle de menthe douce.

De plus, les huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes et/ou allaitantes. Je conseille, dans ce cas de remplacer les huiles essentielles par des grains de clous de girofles broyés.

En bref, en combinant les effets de ces 3 ingrédients « magiques », vous obtenez un dentifrice qui préservera votre bouche et vos dents et rétablira une flore bactérienne saine et équilibrée.

Et comme je suis super sympa (si si !!! ^^ ), je me suis mise en situation dans cette courte vidéo pour vous montrer comme c’est simple et rapide de faire son dentifrice maison !

Quoi ?!… Vous êtes encore là ?! Allez, hop hop hop ! Ouvrez vos placards, munissez-vous de votre huile de coco, du bicarbonate de soude, d’huile essentielle… Touillez le tout et votre dentifrice est prêt ! ^^ Merveilleux, n’est-ce-pas ?!…

N’hésitez-pas à nous faire-part de vos impressions en commentaires ! 😉

Éléments de recherches : dentifrice maison, dentifrice maison recette, dentifrice paleo, faire son dentifrice bio, faire son dentifrice caries paléo / sans gluten.

A propos de Blandine

Blandine
Blandine est co-créatrice de BMoove et l'auteur du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" (éditions Rustica). Elle est depuis toujours passionnée par l'alimentation santé. Manger est, pour elle, avant tout synonyme de plaisir et créativité ! Dynamique et très sportive, son alimentation l'aide à garder sa vitalité. Le modèle Paléo convient parfaitement à sa vie à 100 à l'heure !  

Regarder aussi

Challenge Ventre Plat

Le challenge 30 jours VENTRE PLAT

L’été arrive à grands pas ! On continue sur notre lancée et on ne faiblit pas ! …

12 commentaires

  1. Eh eh ! Voilà qui me parle, à moi qui fabrique mes cosmétiques depuis plus de 10 ans….. dans le fond, si j’en viens à m’intéresser à l’alimentation paléo, c’est bien la suite logique de mon mode de vie, en y réfléchissant bien…
    Pour le dentifrice, je fais ma feignasse : j’utilise mon savon, tout simplement. Et je dis bien mon savon, fait maison donc (si ça t’intéresse, j’avais posté ma recette ici : https://lesgrimoiresdemarie.wordpress.com/2013/10/06/savon/).
    En tout cas, je suis ravie que tu inaugures une rubrique cosmétique. 😉
    Ah sinon, rien à voir mais ce week-end, apéro avec ma meilleure amie et j’ai testé deux recettes de ton livre : les crackers et la paléo colada. Nous nous sommes régalées. Et puis, étant enceintes toutes les deux, nous avons trouvé cette idée de remplacer le rhum par du jus de gingembre absolument géniale.

  2. Merci pour l’article. C’est exactement dont j’ai eu besoin étant donné que les dentifrices dans les magasins ont le fluor.

  3. Je n’ai pas encore essayé les cosmétiques « maison », mais voilà une première « recette » facile que je vais tester… il est vrai que les listes démesurées d’ingrédients des produits industriels, ça fait peur !
    Merci !

  4. Bonjour Blandine.
    Il me semblait qu’il n’était pas bon d’utiliser souvent du bicarbonate de soude sur nos dents car celui ci attaquerait l’e mail ?

  5. bonsoir,
    merci pour cette vidéo très instructive.
    pouvez vous m’indiquer les délais de conservations (s’il y en a …..).
    cordialement

  6. Bonne recette. J’en connaissais plusieurs autres, notamment avec de l’argile verte ou blanche, et une avec de l’huile de coco:

    Ingrédients : 50 g d’huile de coco vierge, 50 g de bicarbonate de soude, 2-3 gouttes d’huile essentielle (HE) de menthe poivrée

    Préparation : dans un récipient stérilisé, bien mélanger l’huile de coco et le bicarbonate pour obtenir une pâte de la consistance désirée. Ajouter l’HE de menthe.

    Mais il faut prévenir de faire attention à l’hygiène:

    « Faites bien attention à l’hygiène lorsque vous réalisez ce type de préparation: lavez-vous bien les mains, lavez les ustensiles et les plans de travail. »

    Par ailleurs, je sais que vous êtes une femme mais si vous connaissiez une recette de savon à barbe, je, enfin les hommes, vous en serait reconnaissant. Je parle de vrai savon, qui mousse et que l’on applique au blaireau pour un rasage avec un rasoir de sûreté, ou un coupe-chou. Merci d’avance.

  7. Bon, finalement j’ai trouvé pour le rasage.

    Après avoir vu sur des sites que l’huile de coco pouvait s’utiliser en après-rasage et comme « crème » de rasage, j’ai testé aujourd’hui de me raser avec juste de l’huile de coco. Et bien ce fut impeccable! Pas de coupure, rasage de près, pas de feu du rasoir, peau douce et hydratée après le rinçage… Très bonne expérience! Même pas besoin ensuite de m’en repasser un peu comme après-rasage car peau douce et non irritée.

    J’ai donc répondu moi-même à ma question… 🙂

    Je connaissais déjà l’huile de rasage, que l’on trouve en bio, marque Florame par exemple, mais c’est très cher et en tout petit flacon (et je ne me rappelle plus quelle huile et autres ingrédients sont dedans) L’huile de coco marche parfaitement et est nettement moins chère. Great! :))

  8. Bonjour,
    Merci pour cette recette ! Juste une petite question : Combien de temps et comment cela se conserve ? Dans la vidéo vous dites que l’on peut en faire un pot entier, doit-on mettre au frigo pour éviter que l’huile ne rancisse ? Merci d’avance pour ces précisions !

    • Blandine

      Bonjour Lena. Je ne mets pas mon pot au réfrigérateur, il reste dans ma salle de bain. Et je le conserve très longtemps (parfois plus de 2 mois selon la quantité que je fais). A vrai dire, je n’en n’ai jamais perdu !
      L’huile de coco n’est pas une huile qui s’altère facilement ! 😉

  9. J’ai testé cette recette et elle est super! Malheureusement, vous finirez avec un lavabo tout gras et bouché sur le long terme par l’huile de coco qui se sera resolidifié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez GRATUITEMENT par email 10 recettes de petits-déjeuners Paléo !

x