Accueil > Blog > 10 idées reçues et stéréotypes sur le Régime Paléo

10 idées reçues et stéréotypes sur le Régime Paléo

1) Le Paléo, encore un nouveau régime à la mode

Il est important pour nous de rectifier cela en 1er lieu. Le « Régime Paléo » n’est pas un régime mais bel et bien d’un mode de vie !

Le Paléo n'est pas un regimeLe « Paléo » c’est une façon d’appréhender la vie, de la concevoir, en s’approchant le plus possible du style de vie de nos ancêtres du Paléolithique.

Basée sur 3 piliers :

  • l’alimentation
  • le mouvement
  • l’état d’esprit !

L’alimentation Paléo n’est pas issue de l’esprit tordu d’un expert avide de kilos en moins, non elle correspond à ce que les premiers humains mangeaient spontanément, de façon naturelle.

2) Mais nous avons évolué depuis le Paléolithisme !

Homme paleolithiqueEt bien, pas tant que ça ! Si nous ne vivons plus au Paléolithique, nos organismes eux, n’ont pas muté assez (0,02%) pour digérer convenablement l’alimentation industrielle.

De nombreux anthropologues suggèrent que l’espèce humaine aurait atteint son apogée (en termes de masse musculaire moyenne, de densité osseuse et de taille du cerveau) il y a environ 10 000 ans.

Puis nous aurions commencé à décliner physiquement avec l’avènement progressif de l’agriculture, de l’élevage d’animaux et de la sédentarisation.

3) L’espérance de vie des hommes des cavernes n’était que de 35 ans.

Esperance de vie au paléoEffectivement ! Mais ils n’avaient pas de soins médicaux, pas de confort moderne ni technologie et menant en permanence un combat pour trouver de la nourriture, des vêtements et un abri !

Une simple plaie pouvait être mortelle si elle s’infectait !

Les hommes primitifs qui parvenaient à éviter les coups du destin fatals, pouvaient atteindre 70 ans en jouissant d’une excellente santé et avaient même une « durée de vie maximale » de 94 ans !

Plutôt pas mal, non ?!

4) Mais je vais manquer d’énergie si je ne consomme plus de pâtes !

Sérieusement, vous pensez que nos ancêtres se faisaient un plat de pâtes avant d’aller chasser ?!…

Coup de barre & énergieIls ne mangeaient pas non plus leur demie baguette beurrée ! Je sais, pour beaucoup d’entre nous c’est un sacrilège de se passer de pains et de pâtes. Mais il faut savoir que ces aliments (ainsi que les Corn Flakes, crackers, pains suédois…) ont un indice glycémique très élevé (quasiment le même que le sucre raffiné !).

Ce qui signifie que, oui ils vous fournissent de l’énergie mais le taux de sucre dans le sang s’élève de manière très importante jusque dans les 90 minutes qui suivent leur ingestion puis s’abaisse de manière trop forte ce qui risque d’entraîner une hypoglycémie.

Ce phénomène sera alors responsable d’un état de fatigue intense et incitera la personne à manger à nouveau !

Mieux vaut privilégier les aliments à indice glycémique bas qui libèrent progressivement et de manière stable leur sucre.

5) On ne mange que des légumes et des graines dans le régimé Paléo ?

Légume et PaléoNon bien sûr ! Nos ancêtres étaient des chasseurs-cueilleurs. Donc, certes leur alimentation était majoritairement végétale, basée sur des fruits et baies, des légumes sauvages et des graines.

Mais leurs repas étaient composés aussi d’aliments d’origine animale (de bonne qualité). A hauteur de 29% environ (variable selon si la chasse avait été fructueuse ou pas…)

Et je vous assure que les légumes ne sont pas synonymes – comme je l’entends parfois – de « pas de goût, restriction, corvée et austérité ».

En apprenant à les cuisiner, les mélanger, les marier aux épices et herbes aromatiques vous les apprécierez, les (re)découvrirez et n’aurez qu’une envie : recommencer en expérimentant d’autres mélanges, cuissons, etc.

Si, si essayez et vous verrez ! 🙂

6) En fait, le Paléo est un régime hyperprotéiné !

régime paléo protéinesAbsolument pas !

Les protéines participent à la création d’une bonne masse musculaire, d’os solides et d’un système immunitaire résistant. C’est pourquoi il est indispensable qu’elles entrent dans la composition de nos menus. Mais  à hauteur de 25 à 29% seulement.

Nos ancêtres consommaient plus de protéines que nous, notamment animales. Mais ils consommaient aussi entre 600 grammes et 1600 grammes de végétaux chaque jour, avec à peu près autant de calories provenant des végétaux que des aliments d’origine animale.

7) Plus de produits laitiers ! Et le calcium, je le trouve où alors ?

régime paleo laitContrairement à une idée reçue, le lait et les produits laitiers ne sont pas les seuls à apporter du calcium.

D’ailleurs, il faut savoir que le calcium du lait n’est pas totalement absorbé lors de la digestion. A titre d’exemple, alors qu’un verre de lait contient 300 mg de calcium, l’organisme n’en absorbe que 90 mg. Aliment acidifiant, il conduit même à la déminéralisation ce qui provoque l’ostéoporose.

Notre organisme puise donc le calcium qui lui est nécessaire dans de nombreux autres aliments. Les amandes, noix, noisettes (et certains autres oléagineux), en plus d’être une excellente source d’Oméga 3 et de Potassium regorgent de calcium.

De même, tous les légumes verts foncés et à feuilles vertes sont riches en ce précieux minéral. Sans oublier, les sardines, le sésame et… le chocolat !!!

8) Ça doit coûter plus cher de manger « Paléo » !

coût du régime paléoDétrompez-vous !

Attendez-vous même à voir votre budget alimentaire diminuer et pour cause : les produits industriels les plus transformés sont généralement les plus chers. Comparez le prix des fruits et légumes de saison avec ceux d’un paquet de chips !

Préférez consommer de la bonne viande mais en moindre quantité.

Aller chercher directement vos produits à la source, il a de plus en plus de fermes qui proposent de la viande, des œufs et des légumes à un prix très abordables (puisque pas d’intermédiaires !).

Et quel plaisir de cueillir ses propres légumes et d’avoir en face de soi un interlocuteur passionné par son métier !

9) Je vais me marginaliser si je ne mange plus « comme tout le monde »

Marginalisation du régime paléoJe trouve ironique que les gens se considèrent désavantagés socialement s’ils pratiquent une alimentation différente des autres. Comme s’ils devaient se conformer pour rentrer dans le moule.

Il est vrai qu’il est compliqué d’appliquer les principes du régime Paléo quand on sort. Alors vous pouvez adopter 2 façons de faire.

  • Soit vous vous octroyez chaque semaine 1, 2, voire 3 repas composés d’aliments « non-paléo ». Car il ne s’agit pas de se frustrer, ni de se désocialiser. En s’autorisant ces écarts, vous faciliterez l’adoption de cette nouvelle diète pour en faire un véritable mode de vie.
  • Soit vous décidez d’être ferme dans vos choix et ne mangez que ce qui est paléo. Au risque de peu manger (ce qui n’est pas dramatique non plus si ce n’est qu’un repas !).

En même temps, cela suscite la curiosité des gens, et incite fréquemment à une conversation autour des choix alimentaires.

Cette introduction peut vite orienter la conversation vers d’autres aspects de l’épanouissement personnel et de sa quête. Par-dessus tout, les gens se rappelleront de vous plus facilement.

Quoi qu’il en soit, si vous mangez différemment des autres personnes de vos cercles sociaux, affirmez-le. Soyez fier de votre choix de conscience. Voyez en lui le véritable avantage qu’il est vraiment.

N’utilisez pas la pression sociale comme excuse pour ne pas améliorer vos choix alimentaires.

C’est stupide. Et en particulier, n’utilisez pas votre régime alimentaire comme excuse pour éviter de vous socialiser. C’est aussi stupide !

10) Ce mode de vie préconise beaucoup de sport. Mais moi je n’ai ni le temps ni l’envie !

Quand on n’a pas envie de se mettre à faire du sport, toutes les raisons sont bonnes pour se trouver des excuses. Pas le temps, pas envie, je suis fatiguée après ma journée de travail, je dois m’occuper des enfants et un abonnement dans une salle ça coûte cher…

Sport & PaléoSachez qu’il n’est pas nécessaire de s’inscrire dans une salle de sport ou un club pour faire une activité physique. A partir du moment où vous vous dépensez, tout est bon.

A vous donc de réfléchir à la façon dont vous pouvez faire de l’exercice, chez vous, dans votre jardin ou ailleurs.

Ce qui est important quand vous vous remettez à faire de l’exercice, ce n’est pas l’intensité mais la fréquence.

Vous devez donner l’habitude à votre corps afin de franchir petit à petit certaines étapes qui vous apporteront au fur et à mesure beaucoup de satisfaction. Vous aimez la musique ? Une ou deux fois par semaine (et même tous les jours si le cœur vous en dit), écoutez une musique que vous adorez et danser sans contraintes dans votre salon, en hurlant à tue-tête pendant une demi-heure ! Ce qui est important c’est prendre du bon temps et non pas vous obliger à aller vite pour suer à tout prix. Amusez-vous pour ne pas vous lasser !

Vous avez des enfants ?! Super ! Allez vous balader avec eux, prenez les vélos, les trottinettes, les rollers (pas tout en même temps non plus ! ), jouer au ballon avec eux. Ils seront ravis et vous aurez fait du sport sans vous en rendre compte. Et aurez partagé un moment inestimable avec eux !

Lancez-vous, c’est le plus dur et après, vous verrez, vous serez ravi(e) de ce que vous avez fait. Même si vous êtes un peu « rouillé(e) », votre corps s’adapte très bien à votre besoin d’énergie et se met petit à petit à devenir plus tonique et vigoureux.

Si vous êtes régulier, vous serez vous-même surpris de la différence de vigueur au bout de peu de temps et du plaisir que vous en tirez

A propos de Blandine

Blandine
Blandine est co-créatrice de BMoove et l'auteur du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" (éditions Rustica). Elle est depuis toujours passionnée par l'alimentation santé. Manger est, pour elle, avant tout synonyme de plaisir et créativité ! Dynamique et très sportive, son alimentation l'aide à garder sa vitalité. Le modèle Paléo convient parfaitement à sa vie à 100 à l'heure !  

Regarder aussi

Challenge Ventre Plat

Le challenge 30 jours VENTRE PLAT

L’été arrive à grands pas ! On continue sur notre lancée et on ne faiblit pas ! …

2 commentaires

  1. Merci Pour ce petit rappel qui ne fait pas de mal !! 🙂

  2. Je mange paleo depuis 1 mois environ, j ai trouve  » ma voie  » et donc merci , merci pour ce text .
    Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez GRATUITEMENT par email 10 recettes de petits-déjeuners Paléo !

x