Accueil > Blog > Comment PERDRE DU POIDS grâce à votre MICROBIOTE intestinal
Le microbiote empêche-t-il de perdre du poids

Comment PERDRE DU POIDS grâce à votre MICROBIOTE intestinal

Pensez à recevoir vos BONUS GRATUITS ! Vous pouvez recevoir immédiatement :
  • 10 idées gourmandes de petits déjeuners Paléo
  • 1 semaine complète de menu Paléo
  • + d’autres surprises…
> Cliquez ICI pour recevoir vos documents !

Comment perdre du poids grâce à votre microbiote intestinal ?

Votre corps contient des milliards de bactéries.

La majorité de ces bactéries se trouvent dans vos intestins.

Les bactéries intestinales jouent plusieurs rôles importants dans votre santé, telles que :

  • La communication avec votre système immunitaire 
  • La production de certains nutriments
  • La protection de la barrière intestinale
  • Le maintien de la santé globale
  • La digestion de certains aliments/fibres

Qu’est-ce que le microbiote intestinal et pourquoi il influence votre poids ?

Le microbiote en bonne santé permet de mieux digérer les fibres, donc de lutter contre la constipation

Des milliards de bactéries et de micro-organismes vivent sur votre peau et dans votre corps (12).

On estime que chez un homme pesant 70 kg, il existe environ 40 trillions de cellules bactériennes et seulement 30 trillions de cellules humaines (3).

La plupart de ces bactéries vivent dans une partie de votre gros intestin appelée le caecum.

Il existe des centaines de types de bactéries différentes dans vos intestins.

Alors que certaines peuvent causer des maladies, la plupart d’entre elles portent des tâches essentielles pour vous garder en bonne santé (4).

Par exemple, vos bactéries intestinales produisent certaines vitamines, notamment la vitamine K, et communiquent avec votre système immunitaire pour aider votre corps à combattre les infections (56).

Ils influencent également la façon dont vous digérez certains aliments et produisent des molécules qui vous aident à vous sentir rassasié.

Par conséquent, vos bactéries intestinales peuvent influencer votre poids (78).

Comment les bactéries influencent votre digestion et vous empêchent de perdre du poids

Comme vos bactéries intestinales tapissent vos intestins, elles entrent en contact avec les aliments que vous mangez.

Cela peut affecter les nutriments que vous absorbez et la manière dont l’énergie est stockée dans votre corps.

Une étude a examiné les bactéries intestinales chez 77 paires de jumeaux, dont l’un était obèse et l’autre mince.

L’étude a révélé que les jumeaux obèses avaient des bactéries intestinales différentes de celles de leurs jumeaux non obèses.

En particulier, l’obésité était associée à une plus faible diversité de bactéries intestinales, ce qui signifie qu’il y avait moins de types de bactéries dans l’intestin (9).

D’autres études ont montré que si les bactéries intestinales des personnes obèses sont introduites dans des souris minces, celles-ci prennent du poids. 

Ceci suggère que les bactéries intestinales pourraient affecter la prise ou la perte de poids (1011).

Cela peut être dû à l’effet des bactéries sur la digestion de différents aliments.

Par exemple, les humains ne peuvent pas digérer les fibres, mais certaines bactéries intestinales le peuvent.

En digérant les fibres, ces bactéries intestinales produisent un certain nombre de molécules bénéfiques pour la santé intestinale ce qui permet, éventuellement, de favoriser la perte de poids (12).

Un certain nombre d’études ont montré que les personnes qui avaient un régime alimentaire riche en fibres avaient un poids inférieur, ce qui pourrait être dû au rôle que jouent les bactéries intestinales dans la digestion des fibres (131415).

Une étude récente a révélé que le ratio de deux types de bactéries dans votre intestin peut déterminer le poids que vous perdez avec un régime particulier.

Ces deux bactéries sont Prevotella, qui digère les fibres et les glucides, et Bacteroidetes qui se retrouvent en plus grande quantité chez les personnes qui consomment plus de protéines animales et de graisses (16).

Dans cette étude, 62 personnes ont suivi un régime riche en fibres et en glucides pendant 26 semaines.

Ceux qui avaient plus de Prevotella dans les intestins perdaient 2,3 kg plus de graisse corporelle que ceux qui avaient plus de Bacteroidetes dans les intestins (17).

Vos bactéries intestinales digèrent également certains antioxydants présents dans les plantes appelées flavonoïdes, qui peuvent aider à prévenir la prise de poids (18).

Enfin, les bactéries intestinales peuvent influer sur la manière dont les graisses sont absorbées dans les intestins, ce qui peut affecter le stockage des graisses dans le corps (19).

Le lien entre microbiote, inflammation et perte de poids

L’inflammation se produit lorsque votre corps active votre système immunitaire pour lutter contre l’infection.

L’inflammation peut aussi être causée par un régime alimentaire malsain, c’est-à-dire l’alimentation moderne.

En effet, un régime alimentaire contenant trop de graisse, de sucre ou de calories « vides » peut entraîner une augmentation des substances chimiques inflammatoires dans le sang et des tissus adipeux, ce qui peut contribuer à la prise de poids (2021).

Vos bactéries intestinales jouent un rôle important dans l’inflammation.

Certaines espèces libèrent des substances chimiques tels que les lipopolysaccharides (LPS), qui provoquent une inflammation lorsqu’ils passent dans le sang.

Lorsque les souris reçoivent des LPS, elles prennent autant de poids et présentent des augmentations similaires de la glycémie et de l’insuline que les souris qui suivent un régime alimentaire riche en graisses (22).

Par conséquent, les bactéries intestinales qui libèrent des LPS et provoquent une inflammation peuvent contribuer à la prise de poids et à la résistance à l’insuline.

Une étude portant sur 292 personnes a révélé que les personnes en surpoids présentaient une diversité de bactéries intestinales plus faible et des taux plus élevés de protéine C-réactive, un marqueur inflammatoire dans le sang (23).

Cependant, certaines espèces de bactéries intestinales peuvent réduire l’inflammation et empêcher la prise de poids.

Bifidobactéries et Akkermansia sont des espèces de bactéries bénéfiques qui aident à maintenir une barrière intestinale saine et empêchent les substances inflammatoires de passer de l’intestin à la circulation sanguine (24).

Des études chez la souris ont montré qu’Akkermansia peut réduire la prise de poids et la résistance à l’insuline en réduisant l’inflammation (25).

De même, lorsque des souris ont été nourries avec des fibres prébiotiques pour augmenter le nombre de bifidobactéries dans l’intestin, la prise de poids et la résistance à l’insuline ont diminué sans affecter l’apport énergétique (26).

C’est un domaine de recherche relativement nouveau et prometteur !

Par conséquent, on ne sait toujours pas comment le microbiote intestinale affectent l’inflammation et la perte de poids chez l’homme.

Comment le microbiote modifie les hormones de la faim

Votre corps produit un certain nombre d’hormones différentes qui affectent votre appétit, notamment la leptine, la ghréline, le peptide YY et le GLP-1.

Résumons les actions de ces hormones :

  • La leptine diminue la sensation de faim
  • La ghréline stimule la sensation de faim
  • Le peptide YY donne la sensation de satiété pendant plusieurs heures
  • Le GLP-1 diminue la prise alimentaire

Certaines études ont montré que différentes bactéries dans l’intestin pouvaient influer sur la quantité de ces hormones produites et de ce fait, sur votre prise alimentaire (2728).

Les acides gras à chaîne courte sont des molécules produites par certaines bactéries lorsqu’elles décomposent les fibres (butyrate, acétate, propionate..)

Une étude menée auprès de 60 adultes en surpoids a montré que la prise de propionate pendant 24 semaines augmentait de manière significative les niveaux d’hormones PYY et GLP-1, qui influaient tous les deux sur la faim.

Les personnes qui prenaient du propionate avaient également une consommation alimentaire réduite et une prise de poids réduite (29).

D’autres études ont montré que les suppléments prébiotiques peuvent avoir un effet similaire sur l’appétit (30).

Les personnes qui consommaient 16 grammes de prébiotiques par jour pendant deux semaines avaient des niveaux d’hydrogène plus élevés.

Cela indique une fermentation bactérienne dans l’intestin, une diminution de la sensation de la faim et des niveaux plus élevés d’hormones GLP-1 et PYY, qui vous donnent le sentiment de vous sentir rassasié (31).

TEST : votre intestin et votre microbiote sont-ils en bonne santé ?

Vous vous demandez si, par hasard, votre microbiote ne vous empêcherait pas de perdre du poids ?

Pour le savoir, vous pouvez demander ICI votre accès à notre test gratuit.

(vous pouvez aussi cliquer sur l’image ci-dessous)

intestin
Éléments de recherches : pierre hinard vendeur de viande a herbe paléo / sans gluten.

A propos de Joris

Joris
Diplômé en Micronutrition et en psychologie, je suis aussi titulaire d'une certification AIP (autoimmune protocol). J’essaie de montrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, micronutrition, auto-immunité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.