Accueil > Blog > Vaincre la PERMÉABILITÉ INTESTINALE : 5 compléments (vraiment) efficaces
Perméabilité intestinale / Leaky Gut

Vaincre la PERMÉABILITÉ INTESTINALE : 5 compléments (vraiment) efficaces

La perméabilité intestinale (ou leaky gut en anglais) est de plus en plus acceptée comme étant un trouble qui coexiste non seulement avec un grand nombre de problèmes de santé (maladies autoimmunes, allergies alimentaires, douleurs articulaires et problèmes neurologiques), mais qui pourrait également contribuer directement à ces maladies !

Et, tandis que certains professionnels de la santé se moquent encore du terme « leaky gut», la phrase plus officielle «augmentation de la perméabilité intestinale» est soutenue par un énorme corpus de littérature en tant qu’acteur légitime dans de nombreuses maladies.

Si vous voulez en savoir plus sur la perméabilité intestinale et les maladies je vous conseille de lire cet article sur le Leaky Gut.

Toute la surface de notre intestin est bordée d’une seule couche de cellules solidement reliées, qui font barrière entre le monde extérieur et notre environnement interne (à l’intérieur de notre corps). 

L’intestin qui « fuit » se produit lorsque les jonctions serrées qui relient ces cellules se détériorent, permettant aux fragments de protéines, bactéries, déchets, endotoxines et autres pathogènes de passer.

Lorsque cela se produit, les cellules immunitaires résidentes de l’intestin lancent une attaque contre les envahisseurs étrangers, déclenchant une cascade de réactions qui contribuent à l’inflammation et à l’activité immunitaire continue.

Longtemps oubliée par la médecine conventionnelle ou méconnue. 

Aujourd’hui cette pathologie que l’on appelle : le syndrome d’hyperperméabilité intestinal est de plus en plus connu. 

Les gens arrivent à se soigner eux-mêmes, car les médecins ne sont pas formés à traiter ce genre de soucis. Les témoignages de guérison sont partout sur le web. 

En effet, maladies autoimmunes, maladies cardiaques, maladies neurodégénératives, certains cancers et autres pathologies ont quasiment toute une origine intestinale ! 

Que ce soit sur le microbiote intestinal ou sur la perméabilité.

Compléments alimentaires et perméabilité intestinale

En plus d’une variété d’études utilisant des nutriments et des plantes chez les animaux vivants ou chez l’homme (mesurant généralement la perméabilité), les études sur la culture cellulaire se sont révélées être un outil précieux pour comprendre le lien entre les nutriments et la perméabilité.

Les chercheurs ont pu tester les effets de différents micronutriments et composés phytochimiques sur la perméabilité intestinale en utilisant des solutions de cellules épithéliales contenant chaque nutriment.

À partir de ces types d’expériences, nous avons appris que certains nutriments peuvent aider à remodeler la jonction serrée qui lie les cellules qui forment la paroi intestinale ensemble, résultant en une structure qui « fuit » moins.

De plus, chaque élément nutritif qui tend vers la jonction semble exercer ses bienfaits d’une manière unique, ce qui les rend tous importants pour différentes raisons !

Les nutriments démontrés pour provoquer des changements bénéfiques dans la composition de jonction serrée sont :

1 – Le ZINC


La carence en zinc est connue pour compromettre l’intégrité de la barrière intestinale, bien que, pendant longtemps, les mécanismes n’ont pas été clairement compris.

Plusieurs études récentes ont résolu le mystère !

Il s’avère que le zinc a un effet ciblé sur les protéines de jonctions serrées et aide à réguler leur perméabilité, et peut également compenser les effets des agents qui altèrent l’intégrité de la barrière (comme les molécules pro-inflammatoires).

Dans la lignée cellulaire, la supplémentation en zinc augmente significativement la résistance épithéliale (ce qui signifie que la fonction barrière est améliorée).

Les meilleures sources de zinc naturelles :

  • Les huîtres viennent en tête, (et dans une moindre mesure, d’autres mollusques et crustacés),
  • Les abats (en particulier le foie),
  • la viande rouge,
  • la volaille
  • Et les graines de citrouille.

Comment se complémenter en zinc :

Nous vous conseillons ce complément alimentaire (multi-vitaminés correctement dosé)

2 – La QUERCETINE


La quercétine est un flavonoïde qui peut provoquer des modifications au niveau des jonctions serrées, conduisant à une barrière intestinale plus robuste.

En fait, la recherche montre que la quercétine peut protéger contre les perturbateurs de barrière connus comme le TNFalpha, l’indométhacine et le peroxyde d’hydrogène – possiblement par l’activation d’une enzyme appelée protéine kinase Cdelta.

Cela fait de la quercétine une bénédiction pour quiconque essaye de réparer un intestin qui fuit !

Les meilleures sources de quercetine naturelles :

Heureusement, la quercétine est facile à trouver dans une variété d’aliments végétaux, en particulier :

  • les oignons
  • les pommes
  • les agrumes
  • Thé noir et vert
  • Tomates
  • Crucifères
  • Baies noires
  • Cerises

Comment se complémenter en quercetine :

Nous vous conseillons ce complément alimentaire (anti-oxydant).

3 – La L-GLUTAMINE

L’acide aminé glutamine est actuellement le composé le plus connu pour réduire la perméabilité intestinale.

En fait, une perméabilité intestinale peut être causé par une carence en glutamine.

La glutamine est en fait la source de combustible préférée pour les entérocytes et le tissu lymphoïde associé à l’intestin.

La carence en glutamine peut être le résultat direct de l’utilisation accrue de la glutamine par le système immunitaire hyperactif dans les maladies autoimmunes, propageant ainsi un intestin qui fuit.

La glutamine agit de concert avec d’autres acides aminés, tels que la leucine et l’arginine, pour maintenir l’intégrité de l’intestin et la fonction de barrière intestinale.

Il est également essentiel pour la bonne fonction de l’intestin.

Il a été démontré que la supplémentation en glutamine est bénéfique pour les patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin ainsi que pour diverses autres affections affectant l’intégrité de l’intestin.

Parce que la glutamine est une source de carburant pour toutes les cellules épithéliales, elle peut également être utile dans les maladies auto-immunes mais aussi la peau et les poumons.

Vous pouvez acheter de la L-glutamine sous forme de poudre, qui se mélange facilement avec de l’eau.

Les suppléments d’acides aminés sont généralement mieux absorbés lorsqu’ils sont pris à jeun.

Comment se complémenter en L-GLUTAMINE :

Nous vous conseillons ce complément alimentaire.

4 – Le BUTYRATE

Le butyrate est un acide gras à chaîne courte que certains microbes intestinaux peuvent produire à partir de fibres.

Parmi ses nombreux avantages pour notre santé, le butyrate améliore l’intégrité de la barrière intestinale et aide à lutter contre les fuites intestinales.

Dans les études, le butyrate augmente constamment la résistance transépithéliale et réduit le flux de mannitol (indiquant une barrière plus robuste).

Le mécanisme ?

Le butyrate agit en régulant à la hausse l’activité d’une protéine, qui à son tour accélère l’assemblage des jonctions serrées.

Le butyrate est un acteur majeur dans le resserrement d’un intestin qui fuit.

Alors, où obtenons-nous butyrate ?

La plupart des études montrant un avantage du butyrate sur la perméabilité intestinale utilisent du butyrate microbien, le type produit à partir de fibres.

Le butyrate dérivé des bactéries peut être plus puissant que le butyrate provenant directement de la nourriture (en raison de l’alimentation en fibres et du soutien du microbiome intestinal), donc le meilleur choix est de manger des fibres, et en abondance!

Cela signifie légumes verts à feuilles, d’autres légumes (y compris les légumes de la mer et les légumes fermentés), les tubercules, les fruits et les noix et les graines si elles sont tolérées). 

Comment se complémenter en BUTYRATE :

Nous vous conseillons ce complément alimentaire.

* Rappel : Le test de perméabilité intestinale :

Le principe de ce test est simple. Il est basé sur le fait que certaines molécules ne sont pas ou peu dégradées par le corps ce qui permet de les retrouver inchangées dans les urines (nous permettant de savoir le chemin qu’elles empruntent dans le corps).

Le test va utiliser deux types de substances : le lacticol et le mannitol parce que leur taille est différente ce qui fait que leur absorption par la paroi intestinale suit des mécanismes différents :

  • l’un passe entre les cellules de l’intestin,
  • l’autre doit traverser les cellules intestinales pour être absorbé. Cette distinction permet de déterminer la taille des molécules étrangères qui entrent dans l’organisme et indique ainsi l’importance de la détérioration de la muqueuse intestinale.

5 – La CURCUMINE

La curcumine, substance chimique jaune vif qui donne au curcuma sa couleur vive, peut aider à rétablir la structure épithéliale de l’intestin et à réduire la perméabilité intestinale, en particulier après une lésion intestinale.

Certaines études suggèrent qu’il peut contrer les changements dans la fonction barrière induite par un régime occidental standard.

La meilleure source de curcumine est le curcuma, ainsi que les mélanges d’épices contenant du curcuma comme la poudre de curry maison (les études sur les poudres de curry commerciales montrent qu’ils ont des niveaux relativement bas de curcumine, donc faire le vôtre et y ajouter beaucoup de curcuma !).

Comment se complémenter en CURCUMINE :

Nous vous conseillons ce complément alimentaire (Curcuma hautement disponible).

Si vous souhaitez être accompagné pour vaincre votre PERMÉABILITÉ INTESTINALE

Découvrez notre PROTOCOLE étape par étape RESTAURER SON INTESTIN 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous rendre sur la page de présentation :

Sources & Références de cet article

Vous y trouverez ci-dessous les articles scientifiques qui soutiennent l’article ainsi que d’autres études intéressantes sur la perméabilité intestinale et les compléments alimentaires.

Amirghofran, Z., Herbal medicines for immunosuppression, Iran J Allergy Asthma Immunol. 2012;11(2):111-9

Bansai T, et al. “The bacterial signal indole increases epithelial-cell tight-junction resistance and attenuates indicators of inflammation.” Proc Natl Acad Sci U S A. 2010 Jan 5;107(1):228-33. doi: 10.1073/pnas.0906112107. Epub 2009 Dec 4.

Buckley, J.D., et al., Bovine colostrum supplementation during running training increases intestinal permeability, Nutrients. 2009;1(2):224-34

Calder, P.C. and Yaqoob, P., Glutamine and the immune system, Amino Acids. 1999;17(3):227-41

Canani RB, et al. “Potential beneficial effects of butyrate in intestinal and extra intestinal diseases.” World J Gastroenterol. 2011 Mar 28; 17(12): 1519–1528.

Dai, J.H., et al., Glycyrrhizin enhances interleukin-12 production in peritoneal macrophages, Immunology. 2001;103(2):235-43

Deters, A., et al., Aqueous extracts and polysaccharides from Marshmallow roots (Althea officinalis L.): cellular internalisation and stimulation of cell physiology of human epithelial cells in vitro, J Ethnopharmacol. 2010;127(1):62-9

D’Souza, R. and Powell-Tuck, J., Glutamine supplements in the critically ill, J R Soc Med. 2004;97(9):425-427

Ghosh SS, et al. “Oral supplementation with non-absorbable antibiotics or curcumin attenuates western diet-induced atherosclerosis and glucose intolerance in LDLR-/- mice–role of intestinal permeability and macrophage activation.” PLoS One. 2014 Sep 24;9(9):e108577. doi: 10.1371/journal.pone.0108577. eCollection 2014.

Halder, S., et al., Augmented humoral immune response and decreased cell-mediated immunity by Aloe vera in rats, Inflammopharmacology. 2012;20(6):343-6

Li, J., et al., Immunosuppressive activity on the murine immune responses of glycyrol from Glycyrrhiza uralensis via inhibition of calcineurin activity, Pharm Biol. 2010;48(10):1177-84

Mariadason JM, et al. “Effect of short-chain fatty acids on paracellular permeability in Caco-2 intestinal epithelium model.” Am J Physiol. 1997 Apr;272(4 Pt 1):G705-12.

Mercado J, et al. “Enhancement of tight junctional barrier function by micronutrients: compound-specific effects on permeability and claudin composition.” PLoS One. 2013 Nov 13;8(11):e78775. doi: 10.1371/journal.pone.0078775. eCollection 2013.

Peng L, et al. “Butyrate enhances the intestinal barrier by facilitating tight junction assembly via activation of AMP-activated protein kinase in Caco-2 cell monolayers.” J Nutr. 2009 Sep;139(9):1619-25. doi: 10.3945/jn.109.104638. Epub 2009 Jul 22.

Plöger S, et al. “Microbial butyrate and its role for barrier function in the gastrointestinal tract.” Ann N Y Acad Sci. 2012 Jul;1258:52-9. doi: 10.1111/j.1749-6632.2012.06553.x.

Rapin, J.R. and Wiernsperger, N., Possible Links between Intestinal Permeablity and Food Processing: A Potential Therapeutic Niche for Glutamine, Clinics (Sao Paulo). 2010;65(6):635-643

Rees WD, et al. Effect of deglycyrrhizinated liquorice on gastric mucosal damage by aspirin. Scand J Gastroenterol. 1979;14(5):605-7.

Shan CY, et al. “Alteration of the intestinal barrier and GLP2 secretion in Berberine-treated type 2 diabetic rats.” J Endocrinol. 2013 Jul 29;218(3):255-62. doi: 10.1530/JOE-13-0184. Print 2013 Sep.

Sturniolo GC, et al. “Effect of zinc supplementation on intestinal permeability in experimental colitis.” J Lab Clin Med. 2002 May;139(5):311-5.

Sturniolo GC, et al. “Zinc supplementation tightens “leaky gut” in Crohn’s disease.” Inflamm Bowel Dis. 2001 May;7(2):94-8.

Tian S, et al. “Curcumin protects against the intestinal ischemia-reperfusion injury: involvement of the tight junction protein ZO-1 and TNF-α related mechanism.” Korean J Physiol Pharmacol. 2016 Mar; 20(2): 147–152.

Valentano MC, et al. “Remodeling of Tight Junctions and Enhancement of Barrier Integrity of the CACO-2 Intestinal Epithelial Cell Layer by Micronutrients.” PLoS One. 2015 Jul 30;10(7):e0133926. doi: 10.1371/journal.pone.0133926. eCollection 2015.

Wang X, et al. “Zinc supplementation modifies tight junctions and alters barrier function of CACO-2 human intestinal epithelial layers.” Dig Dis Sci. 2013 Jan;58(1):77-87. doi: 10.1007/s10620-012-2328-8. Epub 2012 Aug 19.A

A propos de Joris

Joris
Étudiant en micronutrition et en psychologie, passionné par la nutrition, la science et la santé, j’essaye de démontrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie, la phytothérapie l'aromathérapie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, bien-être, psychologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.