Accueil > Blog > GINGEMBRE : 10 bienfaits et vertus insoupçonnés
Gingembre - Vertus et bienfaits du gingembre

GINGEMBRE : 10 bienfaits et vertus insoupçonnés

Pensez à recevoir vos BONUS GRATUITS !

Vous pouvez recevoir immédiatement :

  • 10 idées gourmandes de petits déjeuners Paléo
  • 1 semaine complète de menu Paléo
  • + d’autres surprises…

> Cliquez ICI pour recevoir vos documents !

Le gingembreLe gingembre a de nombreux bienfaits pour la santé !

Egalement connu sous le nom de Zingiber officinale, est une plante à fleurs étroitement apparentée au curcuma et à la cardamome. 

La racine, ou rhizome, de la plante de gingembre est connue sous le nom de racine de gingembre et est bien connue pour ses propriétés médicinales.

Les bienfaits du gingembre sur la santé sont bien documentés et le gingembre est utilisé dans le monde entier comme remède naturel depuis des milliers d’années en raison de ses propriétés médicinales. 

En fait, d’anciens textes en chinois, romain, grec, arabe et sanscrit ont tous documenté l’utilisation de la racine de gingembre pour améliorer la santé et le bien-être. (1)

Il peut être trouvé sous forme fraîche, moulue, sous forme d’huile essentielle ou en gélule, et est associé à une longue liste d’avantages pour la santé. 

La recherche commence tout juste à effleurer la surface en ce qui concerne les bienfaits associés à la racine de gingembre.

De la lutte contre les infections à la réduction du cholestérol et à l’amélioration de la perte de poids, il est clair que l’ajout de racine de gingembre à votre alimentation pourrait avoir un effet puissant sur la santé.

Nutrition du gingembre 

Le gingembre contient un large éventail de vitamines et de minéraux.

Il contient également du gingérol, un composé doté de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, associé à de nombreux avantages pour la santé. (2)

100 grammes de gingembre brut contient environ (3):

  • 80 calories
  • 17,8 grammes de glucides
  • 1,8 grammes de protéines
  • 0,7 grammes de lipides
  • 2 grammes de fibres
  • 415 milligrammes de potassium
  • 0,2 milligramme de cuivre
  • 0,2 mg de manganèse
  • 43 milligrammes de magnésium 
  • 5 milligrammes de vitamine C
  • 0,2 mg de vitamine B6
  • 0,7 mg de niacine
  • 34 milligrammes de phosphore
  • 0,6 milligrammes de fer

En plus des nutriments énumérés ci-dessus, le gingembre contient également une petite quantité de calcium, de zinc, d’acide pantothénique, de riboflavine et de thiamine.

Cependant, gardez à l’esprit que la plupart des gens consomment une très petite quantité de gingembre. 

Il convient donc de le combiner avec divers autres aliments riches en nutriments pour répondre à vos besoins en micronutriments.

10 bienfaits du gingembre

1 – Traite les nausées 

Le gingembre est peut-être le plus connu pour sa capacité à traiter les nausées et les vomissements.gingembre et nausées

Une revue a examiné les résultats de 12 études portant sur 1 278 femmes enceintes et a révélé que le gingembre atténuait efficacement les symptômes de nausée avec un risque minimal d’effets secondaires. (4) 

De plus, une autre étude du centre médical de l’Université de Rochester a montré que le gingembre aidait à réduire la gravité des nausées chez les patients recevant une chimiothérapie. (5)

2 – Combat les infections fongiques

Les infections fongiques provoquent une grande variété de maladies, des infections aux levures à l’eczéma, en passant par des symptômes intestinaux. 

Le gingembre aide à détruire les champignons pathogènes grâce à ses puissantes propriétés antifongiques.

Dans une étude réalisée en 2016 en Iran, l’extrait de gingembre s’est révélé efficace contre deux types de levure qui causent généralement des infections fongiques dans la bouche. (6) 

Une autre étude a mesuré les effets antifongiques de 29 espèces de plantes et a révélé que le gingembre était le moyen le plus efficace pour éliminer les champignons. (7)

3 – Protège contre les ulcères d’estomac

Les ulcères d’estomac sont des plaies douloureuses qui se forment dans la muqueuse de l’estomac et provoquent des gingembre et ulcèressymptômes tels que l’indigestion, la fatigue, les brûlures d’estomac et la gêne abdominale.

Plusieurs études ont montré que le gingembre pourrait aider à prévenir la formation d’ulcères à l’estomac. 

En fait, une étude réalisée en 2011 sur des animaux a montré que la poudre de gingembre protégeait contre les ulcères d’estomac induits par l’aspirine en diminuant les taux de protéines inflammatoires et en bloquant l’activité des enzymes liées au développement de l’ulcère. (8)

4 – Soulage les douleurs menstruelles

Malheureusement, les effets secondaires indésirables tels que la douleur, les crampes menstruelles et les maux de tête sont couramment associés aux règles chez de nombreuses femmes. 

Alors que certains se tournent vers les médicaments en vente libre pour soulager leurs symptômes, les remèdes naturels comme le gingembre peuvent être tout aussi utiles pour soulager la douleur menstruelle.

Une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine a montré que le gingembre réduit la douleur menstruelle aussi efficacement que des médicaments comme l’ibuprofène et l’acide méfénamique. (9) 

Une autre étude réalisée en 2009 avait des résultats similaires, indiquant que le gingembre réduisait à la fois l’intensité et la durée de la douleur. (10)

5 –  Peut inhiber la croissance du cancer

L’un des avantages les plus impressionnants du gingembre est ses propriétés anticancéreuses, grâce à la présence d’un composé puissant appelé 6-gingérol.gingembre et cancer

Des études ont montré que le gingembre et ses composants pouvaient être efficaces pour bloquer la croissance et le développement des cellules cancéreuses dans les cancers de l’ovaire, du pancréas et de la prostate. (11, 12, 13) 

Cependant, davantage de recherches sont nécessaires pour savoir comment les propriétés du gingembre inhibent le cancer.

■  A lire un article complet sur : alimentation et cancer

6 –  Régule la glycémie

Un taux élevé de sucre dans le sang peut provoquer de nombreux symptômes négatifs, allant de mictions fréquentes à des maux de tête (y compris les migraines) et à une soif accrue. 

Si rien n’est fait, cela peut même causer des problèmes plus graves comme des lésions nerveuses et une cicatrisation altérée.

La recherche montre que le gingembre aide à promouvoir une glycémie normale pour prévenir ces effets secondaires graves. 

Dans une étude de 2015, la supplémentation en gingembre a réduit la glycémie à jeun de 12% et a amélioré le contrôle de la glycémie à long terme de 10%. (14)

7 – Soulage les douleurs articulaires et musculaires

gingembre et douleursEn raison de sa capacité à réduire l’inflammation, l’ajout de gingembre dans votre alimentation pourrait aider à traiter à la fois les douleurs musculaires et les douleurs articulaires liées à l’arthrite.

Une étude a montré que la consommation quotidienne de gingembre entraînait une réduction modérée à importante de la douleur musculaire provoquée par une lésion musculaire induite par l’exercice. (15) 

Une autre étude a révélé que l’extrait de gingembre aidait à réduire la douleur au genou et la nécessité de prendre des médicaments contre la douleur chez les personnes souffrant d’arthrose. (16)

8 – Réduit les niveaux de cholestérol

De la production de la bile à la fabrication des hormones, le cholestérol est essentiel à la santé en général. 

Cependant, des taux élevés de cholestérol peuvent s’accumuler dans le sang, provoquant des blocages et augmentant le risque de maladie cardiaque.

L’un des principaux avantages du gingembre est sa capacité à réduire naturellement les taux de cholestérol et de triglycérides afin de réduire le risque de problèmes cardiaques. 

Une étude menée à l’Université des sciences médicales de Babol a en effet révélé que le gingembre était capable de réduire de manière significative le mauvais cholestérol LDL et d’augmenter le cholestérol HDL bénéfique par rapport à un placebo. (17) 

Une étude animale a également montré que le gingembre était presque aussi efficace pour réduire le cholestérol (améliorant les marqueurs du cholestérol) que l’atorvastatine, un médicament couramment prescrit pour traiter l’hypercholestérolémie. (18)

9 – Améliore la fonction cérébrale

gingembre et fonctions cérébralesDes maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson ont été associées au stress oxydatif et à l’inflammation chronique du cerveau. 

Grâce à sa richesse en antioxydants et à ses puissantes propriétés anti-inflammatoires, le gingembre jouerait un rôle important dans la santé de votre cerveau.

Plusieurs études animales ont montré que l’extrait de gingembre pourrait protéger contre le vieillissement du cerveau et le déclin cognitif. (19, 20) 

En outre, une étude réalisée en 2012 a également révélé que l’extrait de gingembre contribuait à améliorer la fonction cognitive et l’attention des femmes d’âge moyen. (21)

10 – Bloque les infections bactériennes

En plus de ses propriétés antifongiques, le gingembre possède également la capacité de lutter contre les infections bactériennes. 

Les bactéries pathogènes sont souvent responsables de maladies telles que les infections des voies urinaires, la pneumonie et la bronchite.

Selon une étude, les composés présents dans le gingembre pourraient aider à inhiber la croissance de certaines souches de bactéries responsables des maladies des gencives. (22) 

Une autre étude sur éprouvette a montré que l’extrait de gingembre était également efficace contre plusieurs souches de bactéries résistantes aux médicaments. (23)

Références scientifiques : 

1 – https://nccih.nih.gov/health/ginger 

2 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25230520 

3 – nutritiondata.self.com/facts/vegetables-and-vegetable-products/2447/2 

4 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3995184/ 

5 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21818642/ 

6 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27127591 

7 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12588480 

8 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3763798/ 

9 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19216660 

10 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3518208/ 

11 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2241638/ 

12 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2687755/ 

13 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21849094 

14 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4277626/ 

15 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20418184 

16 – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11710709 

Éléments de recherches : bienfaits gingembre, gingembre les bienfaits, le gingembre et ses bienfaits, vertus du gingembre paléo / sans gluten.

A propos de Joris

Joris
Diplômé en Micronutrition et en psychologie, je suis aussi titulaire d'une certification AIP (autoimmune protocol). J’essaie de montrer qu’il est possible d’aller mieux avec l’alimentation, la psychologie et les compléments alimentaires. Thématiques abordées : nutrition, micronutrition, auto-immunité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.