Accueil > Blog > Fibromyalgie : l’espoir est dans l’alimentation

Fibromyalgie : l’espoir est dans l’alimentation


En quoi pouvons-nous vous aider aujourd’hui ?

Cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour en savoir plus :


La fibromyalgie : l’espoir est dans l’alimentation

Marine, 25 ans, est atteinte d’une fibromyalgie depuis 3 ans.

Maladie mal reconnue, dont la cause reste floue malgré les divers examens et analyses sanguines, elle est aujourd’hui diagnostiquée seulement par les symptômes :

  • Douleurs chronique articulaire
  • Musculaire
  • Osseuse
  • Troubles digestifs
  • Fatigue intense

Le test se fait en appuyant sur 18 points du corps. La réaction du patient permet de poser ou non un diagnostic, mais seulement au bout de 8 à 10 mois d’essai.

Il s’agirait d’un trouble du système nerveux, dû à un surplus de stress, de chocs physiques ou émotionnels.Fibromyalgie

L’endorphine et la morphine naturelle ne se déclenchent plus correctement.

Donc plus d’antidouleurs. Ce qui signifie que le patient ressent une douleur permanente et un simple coup peut lui procurer une intense douleur.

Comme toutes les personnes souffrant de fibromyalgie, son parcours a été difficile, Marine était souvent alitée, trop mal et trop fragile pour se lever.

De nombreux médecins ont étudiés son cas. La plupart ne trouvait rien, beaucoup lui on dit que c’était dans sa tête.

Et puis elle rencontre une rhumatologue à l’écoute qui lance enfin des tests.

Puis un spécialiste en algologie, le service anti douleur qui lui propose un traitement à base de neuroleptiques et antidépresseurs.

Un soulagement au goût amer.

Les douleurs s’atténuent légèrement, mais migraines, maux d’estomac, et  hyperprolactinémie (production de lait sans grossesse) font leurs apparitions.

Marine qui pensait être aidée en partie, se sent dégrader.

C’est alors, qu’elle s’intéresse aux médecines dites « parallèles » comme la relaxation, les traitements par les plantes, et bien sûr l’alimentation.

Elle entend parler du régime Paléo.

Son ami et elle, adeptes des sodas et produits sucrés, se lancent dans le défi d’une « semaine test ».

Les résultats sont fulgurants. Plus d’énergie, moins de douleur et une perte de poids.

Elle découvre finalement les bienfaits de supprimer le gluten.

Elle réduit petit à petit les produits laitiers, même si elle a encore un peu de mal à s’en séparer.

Les bénéfices sont là

La maladie de Marine, n’est pas encore totalement en silence. Des crises arrivent parfois.

Mais le régime lui apporte une amélioration conséquente de son quotidien. Déjà au niveau de son poids, elle se stabilise alors qu’avant, son mauvais métabolisme lui faisait prendre parfois 2 kg en un jour.

Marine, change ses habitudes, au fur et à mesure. Même si elle tâtonne encore dans ses débuts, elle persévère et va à l’encontre de son éducation, ses proches et le mode de vie actuelle.

« Le poison à petit feu » comme elle dit. Elle le sait, elle doit le fuir comme la peste.

Chez eux, malgré un petit budget, dû en partie à sa maladie qui ne lui permet pas de travailler, Les produits sont bruts et bio.

Ils consomment désormais moins, mais MIEUX.

Tout est « cuisiné maison » afin de maîtriser le contenu de leurs assiettes.

Côté activité physique, Marine se force à bouger.

Son chien, l’oblige à sortir, et à marcher 2 fois par jour. Ce qui lui a fait beaucoup de bien.

Pour son corps mais aussi pour sa tête.

Elle a également repris le sport dans une salle de fitness et de musculation. Petit à petit, afin de ne pas se blesser.

C’est ainsi que l’on voit que moins l’on bouge et plus on abîme notre corps. La marche à pied, cette activité physique douce, permet à Marine de reprendre peu à peu des forces.

Son conseil : ne vous précipitez pas. Vous pourriez vous blesser et être finalement dégoûté par le sport. Comme pour le changement d’alimentation, prenez votre temps. Step by step. Battez-vous, ne lâchez jamais. Approchez-vous des groupes d’échange pour les personnes atteintes de fibromyalgie afin de trouver du soutien et du dialogue.

►► Pour aller plus loin, nous vous conseillons le livre « Fibromyalgie : Un programme global pour améliorer votre santé et renouer avec le bien-être » de Jean-Paul CURTAY.

L’interview de Marine par Wilfried est juste ici :

A propos de Claire

Claire
Épicurienne, sportive et maman poule, Claire est toujours accrochée à son appareil photo. Son changement d'alimentation a été un moteur dans sa vie. Elle aime aider les gens à atteindre leurs objectifs par l'écoute, le conseil et la motivation. Touche-à-tout et en soif d'apprendre, vous pourrez croiser Claire sur des articles, des vidéos, des recettes et des formations.

4 commentaires

  1. Bonjour,
    Depuis près de 5 ans je souffre de douleurs un peu partout, troubles du sommeil et de la concentration, de la mémoire, très grande fatigue. Des tas d’examens ont été faits sans résultat et en octobre le verdict est tombé : fibromyalgie.
    En parallèle : maux d’estomac et troubles du transit depuis mon adolescence (j’ai quand même plus de 70 ans maintenant !) Et gastroscopie tous les 3 ans. Il y a 2 ans ma gastro-entérologue, alors que je lui disais que je ne supportais pas le pain, les pâtes, etc, m’a presque rit au nez « vous n’êtes pas cœliaque! arrêtez de manger des fruits et des légumes crus » – et les salades? (on était au printemps) « salades de pâtes ou de pommes de terre …  » SIC …
    Avec les conseils de mon médecin, nous sommes passées outre = suppression de tous les produits contenant du gluten et du lactose.
    Tous les troubles digestifs ont totalement disparus. Mais pas les douleurs, de plus en plus intenses.
    J’ai découvert le régime paléo cette année, finalement le régime adopté depuis 2 ans est très proche, je consomme juste moins de protéines animales, ayant une insuffisance rénale.
    Et la fibromyalgie dans tout ça? pas d’amélioration grâce au régime, mais j’ai découvert d’autres pistes:
    1- le tapis Champs de Fleurs, qui grâce aux multiples pointes crée de l’endorphine, les douleurs sont très nettement diminuées.
    2- les médecins ne trouvant aucune cause physique à cette maladie pensent à une origine psycho-somatique : stress entre autres. La médecine chinoise, elle, considère notre corps comme un tout : matière ET énergie. Pour eux les maladies sont dues à un dérèglement dans la transmission de nos énergies, suite à des chocs physiques et/ou émotionnels.
    Il y a 1 mois je suis allée voir un praticien Shiatsu, 2 séances … je revis ! là je viens de faire une heure de jardinage, … sans douleurs …
    Le régime paléo, en tous cas, a été LA solution pour mes problèmes gastro-intestinaux, MERCI pour tous vos conseils! Pour les douleurs, je pense qu’il y a mon âge, mais aussi le fait que la maladie était là depuis assez longtemps, et qu’il aurait fallu aussi plus de temps pour que le régime paléo en vienne à bout. Mais je tenais à partager les solutions que j’ai trouvées, ça peut rendre service …

  2. Bonjour,
    Super témoignage de Marine!! Je veux l’encourager sur cette voie j’avais 25 ans quand la fibro m’est tombe dessus j’ai 33 ans et presque plus de symptômes grâce à l’alimentation paleo mais pour avoir des résultats il faut le faire avec le moins d’écarts possible sinon il y a toujours des crises. L’alimentation c’est la base ensuite éviter tous les polluant prendre des cosmétiques bio sans aluminium surtout! Pour moi 6 ans de paleo sans gluten sans lait ni sucre raffiné ni viande rouge et que du ++. Courage à tous les fibros et vive le paleo

    • Merci beaucoup Marie-Danielle et Céline ! ça me fait super plaisir ! 🙂 je fais encore de temps en temps des écarts et j’en ai beaucoup à apprendre encore sur le paléo mais ça change ma vie radicalement et je constate beaucoup d’améliorations ! Je prends bien note de vos conseils ! 🙂 pour ce qui est des cosmétiques je me maquille très peu et rarement j’élimine ce qu’il me reste et je fais le pleins de recettes pour les réaliser moi même, pareil pour les produits ménagers etc. Je remercie tout particulièrement Wilfried qui m’a proposé cet interview ! Grâce à tout ça, mes proches et amis sont beaucoup plus réceptifs au paléo et commence à s’y intéresser avec grand intérêt ! 😀 Merci à tous, le combat continue pour la fibro et vive le paléo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Loading...
Facebook Messenger for Wordpress