Accueil > Blog > 15 méthodes ULTIMES pour se MOTIVER à faire du sport !
SPORT MOTIVATION

15 méthodes ULTIMES pour se MOTIVER à faire du sport !

Comment se motiver à faire du sport et à se bouger les fesses lorsqu’il pleut dehors et que votre canapé moelleux vous appelle inexorablement ? Comment ne pas voir l’activité sportive comme une corvée mais comme un véritable plaisir ?

Le saviez-vous : environ 80 % des clients nouvellement inscrits dans une salle de sport traditionnelle abandonnent 3 mois après ! Le sport peut être vu par certains comme un véritable supplice, mais en effectuant quelques changements simples dans sa vie, le sport peut devenir un véritable plaisir, voir une drogue.

Voici 15 méthodes hyper efficaces pour conserver votre motivation et ne plus JAMAIS lâchement abandonner vos baskets dans le placard !

#01 : trouvez « POURQUOI » vous souhaitez faire du sport

On ne fait jamais les choses par hasard. Si vous commencez une activité physique sans but précis, vous allez en plein dans le mur, c’est garantie à 100 %.

Pourquoi souhaitez-vous faire du sport ?

Cette question peut sembler bête mais elle est pourtant à la base de n’importe quel projet que vous lancez : si les raisons sont fortes, cela vous donnera de l’énergie pour surmonter toutes les difficultés.

Notez sur un papier vos 10 raisons profondes qui vous motivent à faire du sport et scotchez-le sur votre miroir de salle de bain.

Quelques idées :

  • Pour rester en bonne santé car je sais que l’activité physique est ESSENTIELLE pour rester en forme
  • Pour perdre tous mes kilos en trop
  • Pour muscler mon cœur
  • Pour développer ma masse musculaire
  • Pour éliminer mes toxines
  • Pour supprimer ma cellulite
  • Pour pouvoir jouer avec mes enfants le plus longtemps possible
  • Pour avoir un corps tonique et dynamique
  • Pour être beau tout nu
  • Pour avoir des abdominaux saillants à la place de mon ventre moue et flasque
  • Pour être fort physiquement et pouvoir ainsi mieux aider les autres
  • Pour me prouver que je peux le faire et être plus fort mentalement
  • etc.

Si vous avez un POURQUOI fort, le COMMENT ne sera plus un problème !

Motivation santé et sport

#02 : fixez-vous des objectifs PRÉCIS et DATÉS

La précision est une arme redoutable lorsque l’on veut réussir quelques chose.

Comme je vous l’explique dans le programme MOTIVATION BOOSTERS, trop de personnes restent floues sur leurs objectifs : « je souhaite être plus heureux« , « je veux plus d’argent« , « je veux un nouveau travail« .

Tout cela n’a pas de sens, ce sont des notions où il n’y a rien de concret !

Pourtant, plus vous êtes précis, plus vous donnez une consistance réaliste et palpable à votre projet.

Ainsi, votre cerveau cogitera en arrière plan (dans votre inconscient) pour trouver les meilleurs « COMMENT » qui permettront d’arriver au résultat.

Voici quelques exemples :

  • Ne dites pas : « Je veux me mettre à la course à pied » (pour aller où ?)
  • Dites : « je veux pouvoir courir 10 km en moins de 45 minutes avant Noël« 
  • Ne dites pas : « Je veux être plus musclé » (ah bon ? plus musclé des doigts ?)
  • Dites : « je veux prendre 7 cm de tour de biceps avant le lundi 02 octobre « 
  • Ne dites pas : « Je vais aller à la salle de sport » (sous entendu « quand j’y penserai« )
  • Dites : « je vais aller à la salle 3 fois par semaine, le matin à 10h00 ou le soir à 19h00« 
  • Ne dites pas : « je veux perdre du poids » (ça ne veut rien dire)
  • Dites : « je veux perdre 10 Kg avant le mardi 15 décembre« 

Vos objectifs doivent, bien sûr, être réalistes ! (non, on ne peut pas perdre 15 Kg en une seule nuit)

A vous maintenant d’écrire sur votre feuille, à côté de vos « pourquoi », vos OBJECTIFS précis, datés et réalistes. 

#03 : évitez de faire du sport tout seul

Certains aiment la solitude pour faire du sport, cela peut se comprendre. Néanmoins, lorsqu’on est seul face à nous-même, il est très facile d’abandonner et de se trouver tous les prétextes du monde pour ne pas se bouger les fesses.

Si vous faites du sport à plusieurs :

  • Vous vous motivez et encouragez mutuellement
  • Vous créez un vrai esprit d’équipe
  • Vos amis de sports peuvent vous challenger et vous lancer des défis
  • Vous avez des « comptes » à rendre à vos coéquipiers
  • C’est beaucoup plus dur de trouver des excuses bidons
  • Même si, pour vous, faire du sport est compliqué, vous pourrez au moins parler de la pluie, du beau temps et raconter des potins (qui couche avec qui, etc.)

Si vraiment vous n’avez personne autour de vous avec qui partager votre activité sportive, recherchez un groupe Facebook qui traite de votre sport et partagez vos succès et difficultés. Avoir des amis sportifs virtuels, c’est mieux que rien 🙂

Un point important : si possible, trouvez des amis de sport qui ont un niveau à peu près équivalent au votre, ainsi, il sera moins risqué de vouloir se comparer et de se sentir « nul ».

#04 : lancez-vous des CHALLENGES !

En complément des 2 méthodes précédentes, si vous n’arrivez pas à vous motiver et à vous donner des objectifs précis, lancez-vous un challenge et faites-le seul, ou mieux, avec votre conjoint et/ou vos amis et tenez-vous au courant mutuellement de vos résultats et de vos difficultés.

Voici, par exemple, 2 challenges que nous proposons sur BMoove :

Une fois que vous avez fini un challenge, faites-en un autre ! Et souvenez-vous :

Ce qui ne vous challenge pas ne vous change pas !

SPORT MOTIVATION Choses difficiles

#05 Faites un sport qui vous plait VRAIMENT, qui vous procure du PLAISIR (et soyez PATIENT)

Il est très facile d’essayer un nouveau sport parce qu’il est à la mode (et vos collègues en parlent tous les jours à la machine à café).

Il est beaucoup plus compliqué de continuer ce sport si celui-ci ne correspond pas à vos envies profondes ou parce qu’il ne correspond pas à ce que vous recherchez dans une activité physique.

Un principe évident pour ne pas abandonner, et pourtant trop souvent oublié, c’est que vous devez vraiment AIMER le sport que vous pratiquez et y prendre du plaisir (voir notre article « fais le sport qu’il te plait !« ).

Par contre, il est vrai que cela peut prendre du temps : au début, on peut « souffrir » de reprendre une activité physique, mais bien souvent, une fois passé les longues séances de courbatures, votre corps s’habitue à cette nouvelle activité, vous commencez à progresser et le plaisir arrive enfin !

D’ailleurs, ne vous découragez JAMAIS ! Tout apprentissage possède des phases de « plateau » où l’on ne progresse quasiment plus, c’est normal et cela redémarre avec le temps. Sachez juste en être conscient et l’accepter.

Ne vous fiez pas aux premières séances : laissez-vous au moins 1 mois d’activité régulière pour décider si un sport vous convient ou pas.

#06 : faire du sport doit venir de VOUS, pas des autres

Si vous faîtes du sport pour faire plaisir à votre conjoint cela ne fonctionnera pas.

Vous irez à la salle de sport à reculons, vous trouverez des excuses et au final vous irez dans le mur. Ne transpirez pas pour faire plaisir à votre conjoint, faites-le pour vous.

Mais si vous transpirez ensemble, c’est vrai que c’est encore mieux ! (oui, bon, cette phrase est un peu tendancieuse…).

Trouvez votre POURQUOI, et pas celui d’autres personnes. 

#07 : Imposez-vous un rythme fixe et planifiez à l’avance vos séances sportives sur votre agenda

Le moyen le plus sûr de faire du sport, est encore de vous l’imposer !

Une bonne solution réside dans l’idée de se fixer un rythme immuable.

Par exemple :

  • 1 séances par semaine le premier mois
  • 2 séances par semaine le deuxième mois
  • puis 3 séances par semaine à partir du 3 ème mois.

A vous de caler ces séances dans votre agenda plusieurs semaines à l’avance.

En effet, si vous vous planifiez de faire du sport à « un moment dans la semaine, quand vous aurez le temps« , vous trouverez toujours une bonne excuse pour ne pas aller suer un bon coup.

Rappelez-vous le point #02 : la précision est source de succès.

Ainsi, vous allez prendre l’habitude de planifier vos séances de sport à l’avance sur votre agenda (électronique ou papier) et de vous engager avec vous même à ne pas toucher à ces moments sacrés (sauf cas de force majeure de type tremblement de terre ou invasion extraterrestre imprévue).

MOTIVATION SPORT bats toi

#08 : n’attendez jamais le BON MOMENT pour faire du sport

Lorsque l’on ne veut pas faire quelque chose, on trouve plus facilement des excuses que des moyens :

  • J’irai m’inscrire en janvier, ça sera ma nouvelle bonne résolution (qui ne sera bien sûr pas tenue)
  • Je commencerai à courir lorsqu’il fera plus chaud (traduction : je planifie éventuellement de faire du sport 4 mois dans l’année et les 8 autres mois, je fais du gras et j’hiberne comme un ours polaire…)
  • Je n’ai pas d’argent (alors qu’il est gratuit de faire du sport chez soi, avec des amis,…)
  • Je commencerai plus tard, là j’ai trop de travail (plus tard = jamais)
  • Je commencerai le sport quand les enfants seront grands (avoir un objectif aussi peu précis est compliqué… bravo, vous êtes très fort en excuses bidons !)
  • etc.

Bref, si vous voulez VRAIMENT faire du sport, arrêtez de vous écouter et faîtes-le. Point final.

Imprimez la phrase fondamentale suivante sur une grande feuille bien visible chez vous :

Le succès survient lorsque vos rêves deviennent plus grands que vos excuses.

SPORT MOTIVATION attendre bon moment

#09 : regardez moins la télévision (ou de séries téléchargées « légalement » sur Internet)

La télévision et Internet sont de véritables pièges à motivation : une fois confortablement installé dans son canapé ou dans son lit, il faut une force COLOSSALE pour s’arracher de cette emprise et chausser ses baskets.

Et je ne vous parle pas des réseaux sociaux et de leur emprise sur notre vie ! Dans le programme Motivation Boosters, je vous montre, d’ailleurs, une astuce un peu étrange qui permet de mettre intelligemment Facebook en sourdine afin d’atomiser votre envie naturelle de tout reporter à plus tard (au début on ne voit pas trop le rapport, mais les résultats sont plus que bluffants).

Concernant la télévision, les chiffres sont affolants :

  • Les enfants entre 4 et 14 ans regardent, en moyenne, la télévision 2h18 par jour, les 15/34 ans la regardent 2h45 et ce sont les plus de 50 ans qui battent les records en la regardant presque 5 heures par jour !
  • Pendant ce temps, un français sur trois a des troubles du sommeil, dont 20 % ont des insomnies chroniques. Presque 20 % des Français dorment moins de 6 heures par nuit !

La bonne nouvelle, c’est que lorsque vous faites du sport :

  • Au moins, vous n’êtes pas assis devant un écran,
  • Vous dormez mieux : s’il n’est pas pratiqué trop tardivement, le sport apporte en effet un sommeil plus réparateur et plus profond.

SPORT MOTIVATION TV

#10 : le plus dur, c’est de commencer ! (ensuite c’est assez fastoche)

Vous êtes chez vous, affalé dans votre canapé devant la n-ième rediffusion d’un film triste à mourir, et soudain, vous avez l’idée saugrenue de faire 50 pompes !

Qu’est-ce qui va être le plus difficile à votre avis ?

  1. Faire 50 pompes et être fier de soi !
  2. Tenter de se désincarcérer de son canapé. Attendre 20 minutes. Essayer une deuxième fois de se désincarcérer de ce canapé super moelleux, se traîner par terre, jouer 10 minutes avec le chat, s’allonger par terre, avoir une soudaine grosse envie de dormir, respirer un grand coup, mettre ses mains à la hauteur des épaules, se gainer, respirer un grand coup une deuxième fois et appuyer fort sur ses bras pour faire la première pompe.

Je crois qu’on a tous la réponse 🙂

Comme dans un moteur de voiture, il faut une énergie énorme pour amorcer le mouvement, ensuite le mouvement s’auto-entretient et cela semble naturel.

Lorsque vous souhaitez faire du sport, dîtes-vous que le plus compliqué, c’est d’y aller ! Ensuite, ce n’est que du bonheur en boîte.

SPORT-MOTIVATION-gagnants-perdants

#11 : ne vous arrêtez pas trop longtemps

Conséquence évidente du point précédent, lorsque l’on reste une longue période sans faire de sport, la reprise peut-être TRÈS difficile : lors du redémarrage, on a l’impression d’être nul et d’avoir tout oublié !

Inversement, si l’on pratique un sport régulièrement, on rentre dans un cercle vertueux qui nous pousse à continuer à nous entraîner : le sport appelle le sport ! Si l’on sort de ce cercle, il peut être dur d’y re-rentrer.

Une période prolongée sans activité physique (vacances estivales par exemple) peut-être bénéfique pour le corps afin de lui donner une bonne période de récupération.

Néanmoins, afin de ne pas être complètement déconnecté (et rouillé) continuez à avoir des activités douces et régulières comme la marche à pied, le vélo en mode balade, la natation loisir, … Le redémarrage n’en sera que plus facile !

#12 : débutez progressivement (inutile de faire votre foufou)

Une erreur très fréquente est d’en faire trop les premiers jours (sur-motivation du début) et de tout abandonner ensuite (lassitude, blessure, manque de connaissances, impression de ne pas progresser…)

  • Vous souhaitez commencer la course à pied ? Ne débutez PAS par des footings de 20 Kms.
  • Vous souhaitez commencer la musculation ? Ne chargez PAS votre barre à 90 Kg comme votre voisin.
  • Etc.

Calmez vos ardeurs : il est préférable de faire des séances légères, courtes et régulières,  au début, puis d’augmenter le rythme très progressivement.

Une règle de bon sens lorsque l’on débute un nouveau sport est : régularité + progression raisonnable.

MOTIVATION SPORT lenteur de ta course

#13 : laissez vous emporter par une musique tonitruante !

Rien de tel qu’un bon morceau de musique au tempo soutenu afin de se motiver à fond pour faire du sport ! 

D’ailleurs, comme je vous l’apprend dans le programme Motivation Boosters, il est possible d’associer certaines techniques de programmation neuro-linguistique peu connues à des musiques assez précises afin de conserver votre motivation en toutes circonstances (même lorsque vous êtes démotivés et que vous avez une énorme envie de procrastiner).

La musique nous aide dans l’effort : elle entretient la vigueur et l’excitation et elle fait diminuer les aspects négatifs (fatigue, tension). Mais surtout, elle nous pousse à nous surpasser et à exploser nos performances !

L’idéal est de trouver VOTRE morceau (ou votre playlist) qui vous donne automatiquement envie de chausser vos baskets ! En cas de baisse de motivation, jouez ce morceau et sentez les picotements d’excitation commencer à arriver !

Regardez sur Deezer, Spotify, YouTube… (cherchez « workout music« ) des centaines de playlists spécial sport et motivation n’attendent que vous.

Chargez ces playlist sur votre baladeur ou sur votre téléphone, placez les écouteurs sur vos oreilles et en avant pour une séance de sport qui va tout déchirer !

#14 : admirez les bienfaits et recommencez !

Quoi de plus gratifiant que de voir les premiers résultats arriver !

  • Pouvoir courir 30 minutes sans être essoufflé
  • Pouvoir soulever une barre de 100 Kg
  • Pouvoir répéter un mouvement très technique une fois de plus que la veille
  • Voir ses muscles se dessiner
  • Etc.

Notez vos performances dans un petit cahier ou sur un document numérique et suivez votre propre évolution. Vos résultat seront votre meilleure récompense et vous n’aurez qu’un envie : recommencer !

Votre motivation se nourrit de vos résultats !

SPORT MOTIVATION résultats

#15 : participez au programme MOTIVATION BOOSTERS

En participant à notre programme MOTIVATION BOOSTERS, vous allez découvrir une méthode pas-à-pas en 4 jours qui va vous permettre de mener à bien TOUS vos objectifs SPORTIFS, personnels et professionnels, grâce à une motivation hors du commun SANS vous démotiver et SANS procrastiner…

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image ci-dessous :

logo-motivation-boosters2

 

Et vous, quel est votre meilleure technique pour vous motiver à faire du sport ?

Laissez votre commentaire ci-dessous :

Éléments de recherches : motivation sport, sport motivation, motivation, regle de motivation sportive, citation sur la motivation en sport en image de nature paléo / sans gluten.

A propos de Wilfried

Wilfried
De formation scientifique, Wilfried est auteur, conférencier et dirige le Programme de Coaching Paléo 365. Il a découvert le mode de vie Paléo un peu par hasard puis il a expérimenté ce mode de vie sans grandes convictions. Des soucis de santé qui lui semblaient bénins (allergies saisonnières, rhinites chroniques, acné persistante,…) ont alors totalement disparus. Il a participé à l'écriture du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" et il anime de nombreuses conférences sur l'alimentation Paléo. De nature très active, il pratique le parachutisme sportif, le CrossFit et le Pencak-Silat (self-défense).

Regarder aussi

Challenge Ventre Plat

Le challenge 30 jours VENTRE PLAT

L’été arrive à grands pas ! On continue sur notre lancée et on ne faiblit pas ! …

Un commentaire

  1. Un article vraiment motivant. Merci bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez GRATUITEMENT par email 10 recettes de petits-déjeuners Paléo !

x