Accueil > Blog > Les 10 pires conseils en nutrition : « Vous voulez mincir ? ne mangez pas gras ! »

Les 10 pires conseils en nutrition : « Vous voulez mincir ? ne mangez pas gras ! »

grasLes lipides (ou le « gras ») se sont acquis une telle mauvaise réputation que la plupart d’entre nous pensent qu’il faut les éviter pour mincir… Erreur !

Pourquoi pensons-nous cela ? Tout a commencé il y a quelques décennies, lorsqu’un chercheur publiait qu’on trouvait plus de maladies cardio-vasculaires dans les pays où  les gens mangeaient plus de gras –surtout des gras saturés-. Il en avait alors conclu que les lipides étaient responsables de ces maladies. Mais une corrélation ne signifie pas causalité

La preuve, les Esquimaux, grands consommateurs de graisses animales, ont une mortalité par maladies coronariennes de 3,5%, tandis que ce taux approche les 50% dans les pays occidentaux. Ce paradoxe s’explique par les différences de qualité de graisse que nous consommons.

On a tendance à diaboliser les acides gras saturés mais de nombreuses études récentes ont constaté qu’il n’existait pas de lien entre maladies du cœur et gras saturés. Ce sont les procédés industriels d’extraction des huiles, en particulier le chauffage, qui les rendent nocifs pour l’homme. Ce sont alors des acides gras « trans ». Ces corps gras sont à proscrire, car se sont de loin les plus toxiques (pro-inflammatoires). On les trouve majoritairement dans les produits d’origine laitière, les plats industriels, les viennoiseries, les biscuits, les barres chocolatées.

Le principal étant de veiller à équilibrer notre ratio Oméga 6/ Oméga 3 (idéalement 4/1 alors qu’actuellement il est en moyenne de 15/1 !) Il est donc recommandé de consommer d’avantage d’Oméga 3 afin de rééquilibrer la balance.

Vous trouverez ces bons lipides dans les noix (du Brésil, de Macadamia, de Cajou, de Pécan, de Grenoble, amandes, noisettes, pistaches…) ; les graines (lin, sésame, courge,  tournesol…) ; les avocats ; l’huile d’olive, de coco ; le lait de coco ; les œufs et graisses d’animaux élevés en plein air et nourris d’aliments d’origine biologique ainsi que dans les poissons gras (saumon, sardines, maquereaux, anchois, harengs).

Voici ce qu’il faut retenir : le gras ne fait pas grossir et ne rend pas malade. Réconciliez-vous avec le gras, votre organisme en a besoin ! N’oubliez pas que notre cerveau est constitué à 60% de graisse !

A propos de Blandine

Blandine
Blandine est co-créatrice de BMoove et l'auteur du livre "Paléo ! Les 125 recettes faciles et gourmandes de Blandine" (éditions Rustica). Elle est depuis toujours passionnée par l'alimentation santé. Manger est, pour elle, avant tout synonyme de plaisir et créativité ! Dynamique et très sportive, son alimentation l'aide à garder sa vitalité. Le modèle Paléo convient parfaitement à sa vie à 100 à l'heure !  

Regarder aussi

Challenge Ventre Plat

Le challenge 30 jours VENTRE PLAT

L’été arrive à grands pas ! On continue sur notre lancée et on ne faiblit pas ! …

2 commentaires

  1. Le beurre bio rentre-t-il dans le régime Paléo ? Merci de votre retour d’information.

    PS. Je démarrage le coaching de Wilfried cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez GRATUITEMENT par email 10 recettes de petits-déjeuners Paléo !

x